LEÇON JEUNES N°50

LEÇON JEUNES N°50

Un Jugement par le Feu

Daniel 3: 1-18

VERSET DE MEMOIRE: Tu ne suivras point la
multitude pour faire le mal

Exode 23: 2

Les trois garçons Hébreux ont prouvé qu’ils pouvaient faire confiance à Dieu même dans des situations effrayantes.

 

 

Il y a environ 2500 ans, un roi nommé Nebucadnetsar vivait dans un lieu
appelé Babylone. C’était un roi très orgueilleux, et il nous est dit qu’il prenait des
décisions hâtives. Ses décisions n’étaient pas toujours sages ; mais une fois qu’il dit
qu’il veut faire quelque chose, il fonçait et le faisait, que ce soit sage ou non.
Un jour, Nebucadnetsar a décidé de fabriquer une image en or. C’était
comme une statue, mais c’était vraiment une idole. L’image était très haute (à peu
près aussi grande qu’un immeuble de neuf étages) et très large, environ neuf pieds
de large (2,75m). Nebucadnetsar l’a mise dans un endroit où elle pouvait être vue
à des kilomètres. Il a fait venir un groupe spécial de musiciens pour jouer. Il a dit
aux gens que lorsqu’ils vont entendre la musique commencer, ils devaient se
prosterner et adorer l’image.
Trois des Chefs de Babylone, Schadrac, Méschac et Abed-Nego, étaient Juifs
et savaient qu’il n’y avait qu’un seul vrai Dieu. Ils savaient que l’image de
Nebucadnetsar, faite de mains d’hommes, ne pouvait rien faire à personne. Ils
savaient aussi que s’ils obéissaient au roi et adoraient cette image, ils allaient
déplaire à Dieu. Alors ils décidèrent de ne pas se prosterner.
Le jour où l’on fit la dédicace de l’image, le roi a demandé à un héraut de
dire aux gens qu’ils devaient se prosterner dès qu’ils entendront la musique. S’ils
ne se prosternaient pas, ils seraient jetés dans une fournaise ardente.
Schadrac, Méschac et Abed-Nego écoutèrent quand les musiciens ont
commencé à jouer. Ils ont vu tout le monde se prosterner et adorer la statue
d’or. Mais ils ne se sont pas inclinés, même pas un peu.
Ça aurait été très facile pour eux de faire semblant de s’incliner, puis de
dire: « Nous n’avons pas vraiment adoré la statue. Nous savons que l’Eternel est le
seul Dieu vrai et vivant. Nous ne voulons tout simplement pas causer de
problèmes ». Mais ils se tinrent debout, ne s’inclinant pas du tout.
Aussitôt, un groupe d’hommes se rendit auprès du roi. « Roi
Nebucadnetsar », dirent-ils, « il y a trois hommes dans ce gouvernement qui
n’obéissent pas à tes ordres. Ils ont entendu le son de la musique et ils ne se sont
pas prosternés devant ta statue ».

Nebucadnetsar se mit en colère. « Amenez ces hommes ici tout de suite », vociféra-t-il. Quand
Schadrac, Méschac et Abed-Nego sont venus devant lui, il les a interrogés soigneusement. « Vous ne vous
êtes pas incliné devant mon image? Si vous obéissez à mes ordres la prochaine fois que vous entendrez le
son de la musique, je ne vous punirai pas. Mais si vous continuez à me désobéir, vous serez jeté dans une
fournaise ardente! »
Schadrac, Méschac et Abed-Nego n’ont même pas demandé le temps pour réfléchir. « Nous
n’adorerons pas ton dieu ou ton image en or. Si tu nous jettes dans la fournaise ardente, notre Dieu peut
nous en sortir indemnes. Mais même s’Il ne choisit pas de nous sauver, nous n’adorerons pas ton image en
or ». Effectivement, ils ne l’ont pas fait!
Parfois, lorsque nous lisons des histoires sur des choses qui se sont passées il y a longtemps, nous
nous demandons ce qu’elles ont à voir avec nous. S’il s’agissait d’un conte de fées sur trois hommes qui ont
désobéi à un roi, cela n’aurait aucune importance pour nous. Mais nous savons que tout ce que nous lisons
dans la Bible est vrai et cela a une signification particulière. Nous pouvons en tirer des leçons si nous le
voulons.
Schadrac, Méschac et Abed-Nego ont fait ce qu’ils savaient être juste, bien que tous ceux qui les
entouraient faisaient quelque chose de différent. Ce n’était pas facile, mais ils l’ont fait. Ils ont été jetés dans
la fournaise ; mais ils n’étaient pas seuls, car Dieu avait envoyé son Fils pour qu’Il y soit avec eux. Dieu les
a honorés pour avoir fait ce qui était juste.
On peut te demander de faire des choses que tu sais ne pas être correctes. Des amis peuvent vous
pousser à manquer l’école, à mentir ou à tricher à un examen. Tu peux être tenté à prendre de la drogue
ou à écouter de la musique dont les paroles honorent le diable. Il peut sembler que tout le monde autour
de toi fait ces choses! Mais il est important de dire non aux tentations, tout comme ce fut le cas pour
Schadrac, Méschac et Abed-Nego de résister à la pression d’adorer l’image en or. Dieu est le même, comme
Il était à l’époque de la Bible. Si nous Lui faisons confiance, comme l’ont fait Schadrac, Méschac et Abed-
Nego, Il nous aidera tout comme Il les a aidés.