DÉVOTION DU 2 AVRIL 2022 Lecture biblique : Esaïe 15:1-9

DÉVOTION DU 2 AVRIL 2022 Lecture biblique : Esaïe 15:1-9

avril 2, 2022

Lecture biblique : Esaïe 15:1-9

« Oracle sur Moab. La nuit même où elle est ravagée, Ar Moab est détruite! La nuit même où elle est ravagée, Kir Moab est détruite!… » (Esaïe 15:1)

De grandes parties de la Terre peuvent être “dévastées” en quelques minutes. Le 26 décembre 2004, vers 7 heures du matin, un tsunami a causé une grande dévastation de la Thaïlande à l’Afrique.

L’épicentre du séisme de magnitude 9,3 se trouvait sous l’océan Indien, près de la côte ouest de Sumatra, une île d’Indonésie. En quelques secondes, des billions de tonnes d’eau déplacées ont envoyé de puissantes ondes de choc dans toutes les directions.

Silencieusement, invisiblement, l’eau a été poussée vers l’extérieur à la vitesse d’un avion à réaction. À l’approche du rivage, la vitesse a ralenti et de grandes vagues ont formé le tsunami qui a fait plus de 229 000 morts. Des millions de personnes se sont retrouvées sans abri et des villages entiers ont été totalement démolis.

Le tsunami a été soudain. Certaines personnes n’ont pas été prévenues, d’autres n’ont reçu qu’une brève alerte leur demandant de se rendre sur les hauteurs. S’il y avait eu plus d’avertissements, beaucoup plus de vies auraient pu être sauvées.

En revanche, le texte d’aujourd’hui montre que les Moabites ont été avertis par Ésaïe d’une destruction imminente.

Il a dit qu’ils seraient soudainement exterminés dans la nuit. Leur capture couvrirait tout le pays et ferait de toutes ses richesses une proie facile pour l’armée victorieuse. Dans leur cas, ils seraient dévastés parce qu’ils avaient rejeté Dieu et traité durement Israël.

S’ils avaient tenu compte de l’avertissement donné par Ésaïe et s’ils s’étaient repentis, l’histoire aurait très probablement été différente. S’ils avaient été brisés devant le Seigneur, ils n’auraient pas été brisés par le Seigneur.

Comme Moab, nous avons reçu de nombreux avertissements. La Bible nous exhorte à plusieurs reprises à nous détourner du péché et à nous préparer pour l’éternité.

On nous dit de veiller car le Seigneur peut venir à tout moment pour enlever Son peuple, et nous devons être prêts. Si nous ignorons les avertissements de Dieu, nous risquons d’être “dévastés”.

En revanche, si nous tenons compte des instructions, nous pouvons anticiper le moment où nous rencontrerons le Seigneur dans les airs.

 

 

 

CONTEXTE

 

Le prophète Ésaïe a prophétisé la grande désolation qui s’abattrait sur le pays de Moab, qui bordait la terre d’Israël. Il a décrit les lamentations malheureuses et pitoyables que l’on entendrait trois ans plus tard dans tout le pays, lorsqu’il deviendrait la proie de l’armée assyrienne. Les Moabites seraient tellement accablés de chagrin que la vie elle-même serait un fardeau pour eux.

Moab est le fils que Lot a engendré par inceste avec sa fille aînée. Le pays de Moab était l’une des nations les plus lâches. Pendant la majeure partie de l’histoire d’Israël, les Moabites étaient les ennemis d’Israël et les combattaient constamment.

Moab était une nation fière, et Dieu les a condamnés pour cela. Ils n’ont pas honoré le Dieu d’Israël mais ont fait confiance à leurs propres fortifications. Ils se sont appuyés sur un faux dieu et ont fait confiance aux richesses matérielles ; leur dieu a été capturé et leurs richesses pillées. Le vrai Dieu fera tomber le peuple de Moab. Lorsqu’ils seront envahis par les Assyriens, les Moabites passeront de l’orgueil aux pleurs. Ils ne feront plus confiance à leurs propres fortifications.

Ar était la capitale du pays, et leur principale forteresse était Kir. Bajith, Dibon (un centre d’adoration d’idoles païennes), Nebo (la montagne où Dieu a montré à Moïse la Terre promise, Deutéronome 32:49), Médeba, Hesbon, Élealé et Jahats étaient toutes des villes ou des régions que l’Assyrie allait envahir. Zoar était une ville limitrophe de Moab. C’est là que Lot s’est enfui de Sodome lorsque celle-ci a été détruite.

L’expression “la nuit même” (verset 1) peut avoir indiqué que Moab serait renversé en une nuit, soit par une armée d’invasion, soit par une catastrophe naturelle telle qu’un tremblement de terre. Nimrim (verset 6) était une vallée bien arrosée près de la mer Morte. «La verdure a disparu » dénote une terre desséchée à la suite des dévastations de la guerre.

 

 

 

REGARDER DE PLUS PRÈS

 

1. Quelle prophétie a été donnée contre Moab ?

2. Quelles actions les Moabites auraient-ils pu entreprendre afin de changer ce qu’Ésaïe avait prédit ?

3. Comment pouvons-nous nous préparer à faire face aux événements qui, selon la Bible, se produiront dans ce monde ?

 

 

 

CONCLUSION

 

Nous pouvons tirer une leçon des Moabites. Si nous nous soumettons à Dieu et suivons Sa volonté, nous ne serons pas “dévastés” ou pris au dépourvu lorsque Jésus-Christ reviendra pour l’Enlèvement.