DÉVOTION JOURNALIÈRE DU 02 DÉCEMBRE 2020 Lévitique 12: 1-8; 13:1-59

DÉVOTION JOURNALIÈRE DU 02 DÉCEMBRE 2020 Lévitique 12: 1-8; 13:1-59

décembre 2, 2020

Lectures bibliques : Lévitique 12: 1-8; 13:1-59
«Quand le sacrificateur aura vu la chair vive, il le déclarera impur: la chair vive est impure, c’est la lèpre.»(Lévitique 13:15)

Un jour d’été, quand j’étais un jeune garçon, ma mère nous avait habillés: ma sœur aînée et moi pour une occasion spéciale et nous avait dit de ne pas nous salir.Cependant, nous avions vite oublié les instructions de notre mère. Nous étions allés sur un terrain de jeu voisin, avions trouvé une flaque de boue, et quelques temps après, nous étions tous les deux couverts de boue de la tête aux pieds.

Tout à coup, nous nous étions rendus compte que nous étions allés beaucoup trop loin et que si on nous voyait, les conséquences seraient graves.

Nous avions essayé de nous rendre aux toilettes à la maison avant que maman ne nous voie.

Nous avions glissé par la porte arrière et ma sœur s’était rendue à la première salle de bain. J’avais dû essayer la salle de bain à côté de la chambre de mes parents, mais je n’y étais pas arrivé.

Ma mère m’avait attrapé! Il n’y avait pas moyen de cacher ma culpabilité: c’était partout sur moi.

Au temps des enfants d’Israël, Dieu avait un plan pour faire face aux conditions impures.

Dans le cas de la lèpre, des précautions sont nécessaires pour que la maladie ne se propage pas.

Non traitée, elle entraînera non seulement la mort de l’individu, mais elle se propagera aussi et infectera ceux qui sont dans les entourages.

La lèpre est le symbole du péché. La Bible enseigne que nous sommes tous nés dans un état impur de péché.

Nous sommes tous tachés par la nature pécheresse héritée.

Comme mon incapacité à cacher ma culpabilité en tant que jeune garçon, notre condition dépravée ne peut pas être cachée à Dieu.

Tout comme Il avait un plan pour faire face aux conditions impures dans notre texte, Dieu a établi un moyen pour que nous soyons purifiés de la condition du péché grâce à la mort de Jésus au Calvaire.

Imaginez ce que ressentaient les enfants d’Israël lorsqu’un sacrificateur les déclare pur de la maladie!

Nous pouvons éprouver une plus grande joie qu’ils ne l’éprouvaient, en ayant nos péchés pardonnés.

Contexte

Ces deux chapitres traitent des conditions physiques qui faisaient qu’une personne ou un vêtement était classé comme pur ou impur.

Au chapitre 12, le processus de purification a été conçu pour les femmes après leur accouchement.

Si un garçon était né, le temps de purification était de quarante jours. Si l’enfant était une fille, c’était quatre-vingts jours.

L’expiation pour les femmes était faite avec un agneau d’un an, sacrifié comme offrande consumée et un jeune pigeon ou une tourterelle comme offrande pour le péché.

Si elles n’étaient pas en mesure d’apporter un agneau, deux tourterelles ou deux pigeons pourraient les remplacer.

Le sacrificateur faisait l’expiation pour elles, et elles étaient donc déclarées pures.

Le schéma du sacrificateur inspectant les symptômes des individus, diagnostiquant et prononçant le verdict de pureté ou d’impureté est répété sept fois au chapitre 13.

Ceux déclarés lépreux devaient déchirer leurs vêtements, mettre à nu leur tête, se couvrir les moustaches et vivre dans une habitation isolée située à l’extérieur du camp.

Ils avertiraient quiconque s’approcherait de leur environnement en criant: «Impur! Impur! » »

Ce chapitre se termine par le devoir sacerdotal d’inspecter les vêtements pour empêcher la propagation des maladies. Si un vêtement était déclaré impur, il était brûlé.

Regarder de plus près

Lorsqu’un prêtre n’était pas sûr de l’état d’une personne, pendant combien de jours cette personne était-elle enfermée ?

Quel était l’impact social sur une personne déclarée impure?

Comment devons-nous nous examiner afin de nous empêcher de devenir spirituellement impurs?

Conclusion

La lèpre sépare un individu de la société.

De même, le péché nous sépare de Dieu.

Cependant, contrairement à ceux qui étaient déclarés impurs, nous avons un remède pour la condition du péché.

Grâce au sang versé par Jésus, nous pouvons être purifiés et rester intacts du monde.