DÉVOTION 2021 DU 23 MAI La question de la mort

DÉVOTION 2021 DU 23 MAI La question de la mort

mai 23, 2021

La question de la mort
« Les péchés de certains hommes sont manifestes, même avant qu’on les juge, tandis que chez d’autres, ils ne se découvrent que dans la suite. »
(1 Timothée 5 : 24)

Le week-end dernier, ma femme et moi avons assisté aux funérailles de ma belle-mère.
 
Après la mort de ma mère à l’âge de soixante-quatre ans, mon père s’était remarié.

Lui et sa nouvelle épouse ont passé quinze bonnes années ensemble, voyageant et passant du temps avec leurs amis et leur famille. Puis il est après, également décédé.
 
Après ces dernières funérailles, la famille nous avait rendu visite pendant un certain temps, puis il fut temps pour nous de rentrer à la maison.
 
Tout juste avant notre départ, je dis à ma sœur aînée que ce serait le dernier enterrement de la génération de notre père ; le prochain serait pour l’un d’entre nous. Le choc total et le regard troublé sur son visage en disaient long.
 
On aurait pensé que je l’avais frappée à la tête avec une batte de baseball ! Mon constat était simple : la question de la mort n’était pas encore réglée pour elle.
 
Au cours de notre vie, nous ne tardons pas à être confrontés à la mort. À l’âge de trente ans, j’ai eu ma propre épreuve en affrontant un cancer. En réalité, aucun de nous ne peut vraiment profiter de la vie sur cette terre tant que nous ne nous sommes pas préparés pour la mort.
 
La Bible déclare clairement que nous avons tous le choix. Nous pouvons choisir la voie large du péché et de la destruction ou la voie étroite avec le sang de Jésus couvrant nos péchés.
 
La vie, au mieux, peut durer de soixante-dix à quatre-vingt-dix ans, puis après, nous devrons affronter l’éternité.
 
Et alors ?
 
La Bible nous dit que nous avons une âme qui ne mourra jamais et qui vivra soit au paradis soit en enfer. Notre destination dépendra de la solde de nos péchés ! Le sang de Jésus est le seul remède pour le péché de l’homme.
 
Nous ne pouvons vivre une vie pleine, heureuse et satisfaisante: une vie avec un but et un sens, que si la question de la mort est réglée.

Si Jésus tarde Sa venue, nous aurons tous rendez-vous avec la mort, et personne ne sait ce que demain nous réserve.
 
La question de la mort est-elle réglée dans votre vie ? Ça peut l’être ! Ça devrait l’être !

Ensuite, vous pouvez vivre votre vie avec joie et ne pas avoir peur de l’au-delà.