LEÇON JEUNES N°36

LEÇON JEUNES N°36

Alors Quoi?

Romains 12: 1-2; 1 Thessaloniciens 5: 15-22; 1 Jean 2: 15-17

VERSET DE MEMOIRE: Ne prenez point part aux
œuvres infructueuses des
ténèbres.

Ephésiens 5:11

Le choix de Mason pourrait conduire l’excitation, au plaisir et la
gloire, mais cela n’allait pas durer.

« Hé, félicitations, Mason! On dirait que tu as réussi; être dans l’équipe de
la ville, puis de l’état. Avant que tu ne t’en rendes compte, tu seras un pro, une
célébrité nationale! » Robbie se mit à rire et donna à son ami une poussée de
bonne humeur.
« Attends une minute, je ne suis même pas encore dans l’équipe de la
ville! », protesta Mason en riant.
« Oh, tu es aussi bon qu’on puisse l’exprimer », répliqua Robbie. « Tu es la
personne qu’il faut pour le spot de ‘power forward’ ; tu peux afficher partout dans
ta chambre les certificats des prix que tu auras reçu!
« Tu seras sur la liste lorsque les annonces seront faites pour l’équipe de
la ville samedi soir, nous le savons tous. A bientôt donc », dit Robbie par-dessus
l’épaule en quittant son ami.
Ayant pris son ballon de basket, Mason quitta le gymnase. Alors qu’il
rentrait chez lui un peu plus tard, son esprit se tourna vers l’événement à venir
que Robbie avait mentionné. Une fois de plus, comme il l’avait fait tant de fois ces
dernières semaines, il réfléchit à la direction que prenait sa vie. Pendant un
certain nombre d’années, il était sûr de savoir où il se dirigeait: les sports au
lycée, les sports à l’université, puis, espérons-le, les pros. Maintenant, il n’en était
plus si sûr ; mais samedi soir, il devait être prêt à accepter ou à rejeter
l’éventuelle offre qui établirait sa direction future.
Il ne pouvait pas nier l’excitation qu’il ressentait en pensant à ce que
signifierait une acceptation. Plus de compétitions et d’éliminatoires, de voyages,
de nouveaux amis, mais aussi de nombreuses heures loin de la maison. Cela
signifiait également loin de l’église et des activités liées à l’église.
Mason a repensé à il y a un an, quand il était devenu Chrétien pour la
première fois. Quels changement Dieu avait opéré dans sa vie, et combien il avait
été heureux! Ses parents n’étaient pas Chrétiens ; mais ils avaient été soulagés
qu’il ne se drogue plus. Même avant qu’il ne soit sauvé, il avait réduit la boisson,
la cigarette et la consommation de la drogue au strict minimum à cause du sport ;
mais tout ça avait eu plus d’emprise sur lui qu’il n’aimait l’admettre. Puis, tout
cela a disparu en un instant. Ce qui l’a surpris, c’est qu’il aimait vraiment aller à
l’église. Il attendait avec impatience les temps de rassemblement des jeunes et a commencé à s’exercer avec la chorale des jeunes.
Ce premier campmeeting de l’église avait été formidable. En fait, il ne se souvenait pas avoir jamais
eu un été aussi bon que le premier en tant que Chrétien. Quand il est retourné à l’école pour sa dernière
année, il a fait face à de nombreuses décisions. Il voulait prendre une position définitive en tant que
Chrétien et garder Dieu à la première place dans sa vie. L’un des passages de l’Ecriture utilisées comme
texte lors d’une réunion de jeunes était: « N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si
quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui « .
Le jeune ministre avait dit: « Cela signifie que si nous sommes de vrais Chrétiens, les choses que
nous faisons, les personnes avec qui nous nous associons, notre conversation et même notre parure,
doivent honorer Dieu. Il y aura des choix à faire; les limites devront être fixées. Dieu nous délivre du péché ;
mais le diable est toujours là pour nous attirer, généralement par quelque chose dont il nous convainc ne
pas être vraiment un péché. Il dira: ‘Tu n’as pas besoin d’être aussi strict. . . cela est vraiment bien. . . tout
le monde le fait …’. Mais si cela ne te conduit pas à une marche plus étroite avec Dieu, si cela ne te fortifie
pas spirituellement, cela peut t’éloigner de Dieu. Il faut se méfier! »
La première partie de sa dernière année, les amis de Mason ont été étonnés des changements en
lui, en particulier du fait qu’il ne s’était pas présenté au basket. Mais ils ont appris à accepter le nouveau
Mason. De temps en temps, il regardait l’équipe s’entraîner et parfois l’entraîneur invitait même Mason à
se joindre à certains exercices. Maintenant, à travers un regard rétrospectif, il pouvait voir qu’il a
recommencé. Avant qu’il ne s’en rende compte, il était devenu de plus en plus impliqué.
A la mi-saison, l’un des meilleurs joueurs de l’équipe a eu une entorse au pied, et Mason a été invité
à le remplacer. Il se souvint de ce qu’il a ressenti la première fois qu’il avait manqué la répétition de la
chorale à cause du match. Finalement, il manquait l’église de plus en plus. En fait, parfois deux ou trois
semaines s’écoulaient sans qu’il se rende à l’église ou à l’école du dimanche. Même ses parents s’en sont
interrogés.
Pendant que Mason marchait, ses pensées se transformèrent en une prière silencieuse : « Mon Dieu,
je ne veux pas perdre ce que Tu m’as donné. J’ai déjà peur que le sport prenne trop de mon temps et étouffe
les choses les plus importantes. Je ne veux pas que quoi que ce soit dans ce monde prenne le pas sur mon
amour pour Toi. Aide-moi, Seigneur, à prendre la bonne décision maintenant. . . »
Le rythme de Mason s’accéléra alors qu’il s’approchait de chez lui. Il a semblé qu’un fardeau avait
été ôté de ses épaules. Les inquiétudes et l’indécision avaient disparu. Il va devoir donner quelques
explications à l’entraîneur ; mais les postes tant convoités et les éloges seront reçus par d’autres
personnes. Au fond de son cœur, Mason était convaincu qu’il avait fait le meilleur choix – l’approbation de
Dieu.