LEÇON JEUNES N°29

LEÇON JEUNES N°29

La Sainte Cène

Matthieu 26: 17-30; 1 Corinthiens 11: 23-34

VERSET DE MEMOIRE: Car ceci est mon sang, le
sang de l’alliance, qui est
répandu pour plusieurs,
pour la rémission des
péchés.

Matthieu 26:28

Jésus nous donné quelque chose faire en mémoire de Lui.

Ce fut une journée d’enthousiasme à Jérusalem. Il y avait tant de choses à
faire. La ville était très animée. Pendant que les disciples de Jésus marchaient le
long de la route poussiéreuse, ils virent que tout le monde se préparait pour la
Pâque. Ils devaient observer cette fête en souvenir de ce que Dieu avait fait pour
les Enfants d’Israël plusieurs années auparavant, lorsqu’Il les avait fait sortir du
pays d’Egypte.

Les disciples de Jésus devaient également se préparer. Comme c’était
l’une des fêtes les plus importantes de l’année, ils voulaient que tout soit
parfait. Premièrement, ils devaient trouver un endroit où ils pourraient tous se
réunir avec Jésus pour le dîner. Il leur avait dit qu’ils trouveraient la chambre
parfaite s’ils cherchaient un certain homme portant une cruche d’eau dans la
ville.

Ils approchaient de la place de la ville ; ils ont donc commencé à regarder
attentivement. Leurs yeux se tendaient contre le soleil ardent de l’après midi. « Regardez! », s’exclama l’un d’eux en montrant du doigt la place
publique. De derrière un immeuble, un homme marchait vivement à travers la
foule. Il s’est dirigé droit vers eux! Dans l’une de ses mains se trouvait une grande
cruche. Serait-ce l’homme en question ? Rapidement, ils se dirigèrent vers lui. En
s’arrêtant devant lui, ils répétèrent le message que Jésus leur avait confié: « Le
maître dit: Où est le lieu où je mangerai la Pâque avec mes disciples? » (Marc 14:14).

Sans perdre une seule minute, l’homme se retourna et leur fit signe de le
suivre. A travers rues et ruelles, ils se dirigèrent vers une grande maison où ils le
suivirent dans les escaliers. Là, l’homme les conduisit dans une grande pièce,
toute meublée et prête à être utilisée.

Ce soir-là, alors qu’ils étaient assis, prêts à manger le repas de la Pâque,
Jésus tendit la main, prit du pain et commença à le bénir. Les douze disciples
écoutèrent avec révérence pendant qu’Il priait. Quand Il eut fini, Il se mit à
rompre le pain et le remettre à Ses disciples en disant:  » ‘Prenez, mangez’: Ceci
est mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi » (1 Corinthiens 11:24).
Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit une coupe, et après
avoir rendu grâces, Il en bu et la leur donna en disant: « Buvez-en tous; car ceci
est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la
rémission [le pardon] des péchés. Je vous le dis, je ne boirai plus désormais de ce
fruit de la vigne, jusqu’au jour où j’en boirai du nouveau avec vous dans le
royaume de mon Père.  »

Jésus devait mourir le lendemain pour les péchés de tout le monde. Il ne serait plus nécessaire
d’offrir des sacrifices pour les péchés. Il n’y aurait plus besoin d’observer la Pâque, puisque Jésus était venu
pour accomplir cette promesse. Son Sang serait répandu pour les péchés des gens de toutes générations.
Lorsque nous observons la Sainte Cène aujourd’hui, nous ne célébrons pas la Pâque.

Nous observons la Sainte Cène en mémoire du Corps de Jésus qui a été brisé et de Son sang qui a été répandu
pour nos péchés. Sans le Sang Jésus qui a été répandu, il n’y aurait aucune chance pour nous d’avoir nos
péchés pardonnés.

Il nous est dit dans la Bible que lorsque nous prenons part à la Sainte Cène (également appelé
« Communion »), nous devons examiner notre cœur pour nous assurer que nous ne la prenons pas
indignement. Nous devons nous assurer qu’il n’y a pas de mauvais sentiments dans nos cœurs envers qui
que ce soit et que nos péchés sont pardonnés.

La Bible dit: « Celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement
contre lui-même. » La Sainte Cène est une célébration sérieuse pour tous les Chrétiens. Cela ne doit pas être
pris à la légère.

La Bible nous dit aussi que toutes les fois que nous mangeons le pain et buvons la coupe, nous
gardons continuellement la mort de Christ dans nos esprits jusqu’à ce qu’Il revienne. La Pâque était une
fête des Juifs qui était fait en mémoire de la délivrance de leurs ancêtres du pays d’Egypte. La Sainte Cène
est observée par le Chrétien en mémoire de la mort du Seigneur jusqu’à ce qu’Il revienne une seconde fois
pour nous emmener avec Lui au Ciel.