LEÇON JEUNES N°19

LEÇON JEUNES N°19

Un Avertissement Dans La Nuit

Matthieu 2: 13-23; Psaume 91

VERSET DE MEMOIRE: Car il ordonnera à ses anges,
De te garder dans toutes tes
voies.

Psaume 91:11

Avant le décret du roi, Josephƒreçu un avertissement.

T’es-tu déjà demandé si Dieu veillait vraiment sur toi? Joseph, l’homme
que Dieu a choisi pour élever Son Fils ici sur terre, a expérimenté de manière
spectaculaire la direction providentielle de Dieu. Essayons d’imaginer ce qu’il a
ressenti lorsqu’un ange est venu et lui a dit d’emmener Marie et l’Enfant Jésus en
Egypte.

J’éloignai le sommeil de mes yeux. Une lueur était toujours dans la pièce
où dormaient Marie et le petit Jésus. L’image d’un ange debout à côté de moi était
claire dans mon esprit. Les paroles de son message se sont gravés dans ma
mémoire. Il n’y avait pas de temps à perdre! J’ai allumé à la hâte la lampe à huile
et j’ai secoué Marie qui dormait.

« Marie! » Murmurai-je avec empressement. « Un ange est revenu avec un
message de la part de Dieu. Nous devons quitter cet endroit tout de suite. Le roi
Hérode va essayer de tuer Jésus. »

Surprise, elle se redressa. « Joseph, où pouvons-nous aller? » Elle avait les
yeux grandement ouverts de consternation.

« L’ange a dit d’aller en Egypte, » répondis-je. « Nous devons rester là-bas
jusqu’à ce que l’ange nous fasse savoir qu’il est prudent de revenir ».
Marie n’hésita pas un instant. Rapidement, elle commença à rassembler
nos quelques affaires. Je me dirigeai vers l’étagère où avaient été mis les cadeaux
d’or, d’encens et de myrrhe. Ils avaient été donnés par ces dignes professeurs
venus de l’Orient. Un sentiment de crainte m’envahit. Nous aurons besoin
d’argent pour notre voyage et notre séjour en Egypte. Comme Dieu a
merveilleusement pourvu à nos besoins, même bien avant que nous ne sachions
qu’il y aura un besoin!

J’ai soigneusement emballé les cadeaux et les ai mis au fond d’un sac.
Me dirigeant vers la porte, j’ai contemplé la nuit calme. Les rues étaient
silencieuses. Personne n’allait nous voir partir. Que nous réservait le voyage? Je
n’avais pas peur. Dieu était si proche de nous depuis la nuit où l’ange m’est
apparu pour la première fois et m’a dit que le petit Jésus serait un enfant très
spécial. Alors que je m’y tenais, repensant à cette nuit-là, Marie vint à mes côtés,
tenant avec soin dans les bras notre Garçon qui dormait. Nous étions prêts à
partir.

Le temps passa vite après notre arrivée en Egypte. Mais comme je me souviens bien de ce
voyage ! Quelle responsabilité incroyable j’ai ressentie quand j’éloignais Marie et Jésus de la petite ville de
Bethléem. Cependant, la Main protectrice de Dieu était sur nous. Les soldats ne nous ont jamais arrêtés ni
interrogés, et nous sommes arrivés sains et saufs en Egypte. Comme Dieu a merveilleusement pourvu à
nos besoins. Nous n’avons manqué de rien pendant tout ce temps.

Maintenant, nous voyageons une fois de plus. L’ange est revenu, comme il l’avait dit, et a annoncé
que le roi Hérode était mort. Notre précieux Fils est à l’abri de sa colère. Je sais que Dieu ne nous
demanderait jamais de retourner dans notre patrie si ce n’était pas dans Son plan pour nous. Nous pouvons
enfin rentrer chez nous. Comme nos cœurs sont heureux en ce jour!

Alors que je regarde le petit Jésus, qui marche péniblement à côté de moi, mon cœur est
plein. Comme Dieu a été bon. Avec la responsabilité d’élever cet Enfant, combien je suis heureux d’avoir
l’assurance que son Père céleste veille sur nous tous!

Tout comme Joseph a senti l’attention et le soin de Dieu pour Marie, Jésus et lui-même, nous
pouvons sentir l’amour de Dieu dans notre cœur. L’amour de notre Père céleste est encore plus grand que
celui de nos parents terrestres. Ses conseils et Sa protection nous sont promis même lorsque nous ne
savons pas que le danger est proche.

Il peut y avoir des moments où nous jouissons de la protection de Dieu sans savoir qu’elle est
nécessaire. Nous avons une promesse dans la Parole de Dieu qu’Il ordonnera à Ses anges de nous
protéger. Où que nous soyons, quoi que nous fassions, soit en train d’aller à scooter sur le trottoir, de
traverser le pays pour rendre visite aux grands-parents ou simplement de grimper à un arbre dans la cour
arrière, Dieu sera avec nous.