LEÇON  J255

LEÇON  J255

LA REQUETE DE SALOMON AUPRES DE DIEU

1 Rois 3:5-15; 4:21-34

VERSET DE MEMOIRE: « Ouvre ton cœur à l’instruction, et tes oreilles aux paroles de la science »

(Proverbes 23:12).

La Palestine Occupée

Une lourde responsabilité pesait sur Salomon quand il devint roi. Il avait plus de territoire à
gouverner qu’Israël n’en avait jamais contrôlé auparavant. Son père David avait conquis beaucoup
de nations autour d’eux, et Israël, pour la première fois, dirigeait toute la terre dont Dieu avait fait la
promesse à Abraham et à sa postérité environ 900 ans auparavant.

Que pouvait faire Salomon avec un domaine aussi grand? Il était seulement âgé de dix neuf ou vingt
ans, et il avait besoin de la sagesse pour être capable de juger un si grand nombre de gens. Salomon
avait appris, du règne de son père, que quand Israël suivait la loi de Dieu, il prospérait; et Salomon
voulait que sa nation prospérât pendant qu’il régnait. Il proposa dans son cœur de suivre les
commandements de Dieu, pour attirer sa faveur sur le pays. Dieu l’honora, et plus tard Salomon put
écrire: « la justice élève une nation, mais le péché est la honte des peuples » (Proverbes 14:34).

Adoration aux Hauts Lieux

Au moment où Salomon devint roi, l’Arche de l’Alliance se trouvait à Jérusalem, mais le Tabernacle
était toujours à Gabaon. Aucun temple n’avait encore été construit, et il n’y avait pas un lieu
principal pour l’adoration. Des autels avaient été élevés sur plusieurs hauts lieux pour l’adoration de
Dieu, mais ils ressemblaient aux autels des païens, et c’était dangereux pour les Israélites parce que
leur cœur pourrait être tourné vers les idoles. Le grand travail de Salomon fut de bâtir le Temple à
Jérusalem, ainsi tous les Israélites pourraient adorer au même lieu, dans l’unité de foi. Ce travail
occuperait plusieurs années de son règne.

Le Besoin de l’Aide de Dieu

Salomon sentit son besoin d’aide venant de Dieu, pour diriger cette grande nation; il alla donc au
Tabernacle à Gabaon pour prier. Son cœur était juste devant Dieu, ainsi il pouvait converser avec lui.
Cette nuit Dieu lui apparut dans un rêve, et lui demanda ce qu’il aimerait qu’on lui accorde du Ciel.
Salomon sut que Dieu répondrait à ses prières, car le Psalmiste n’avait-il pas écrit: « Il ne refuse
aucun bien à ceux qui marchent dans l’intégrité »? (Psaume 84:12). Son propre père avait dit:
« Observe celui qui est intègre et regarde celui qui est droit car il y a une postérité pour l’homme de
paix » (Psaume 37:37). Salomon désirait la paix et savait que Dieu lui en donnerait.

Salomon parla à Dieu des grandes bénédictions dont David avait été comblées et dont la plus
importante était que Salomon fut maintenant le roi. Dieu avait promis que le trône de David serait
affermi pour toujours, et Salomon avait commencé l’accomplissement de cette promesse.

Dieu avait dit plus à David au sujet de Salomon aussi: « Ce sera lui qui bâtira une maison à mon nom, et
j’affermirai pour toujours le trône de son royaume. Je serai pour lui un père, et il sera pour moi un
fils – mais ma grâce ne se retirera point de lui, comme je l’ai retirée de Saül, que j’ai rejeté devant
toi. Ta maison et ton règne seront pour toujours assurés, ton trône sera pour toujours affermi » (2
Samuel 7:13-16). Cette nuit Salomon avait fait ses consécrations pour aller de l’avant et laisser Dieu
œuvrer par lui pour le progrès de son Royaume.

Des parents sont bénis quand ils consacrent leurs enfants au Seigneur. Mais pense aux bénédictions
dont seront comblés les enfants qui iront de l’avant dans la consécration et soumettront
entièrement leur vie à la volonté de Dieu! Il y a des bénédictions illimitées, en stock pour des jeunes
gens qui donneront tout ce qu’ils ont pour le service de Jésus. Dieu allait honorer les consécrations
de Salomon avec de grandes bénédictions dont David même n’avait pas jouies.

Comme les Etoiles du Ciel

Dieu avait promis à Abraham que sa postérité serait nombreuse comme les étoiles du ciel. Il
semblait à Salomon que ce temps était à ce moment arrivé. Les tribus d’Israël s’étaient multipliées à
tel point que bon nombre de gens habitaient toutes les parties de la terre Sainte; il semblait à
Salomon dans sa faiblesse qu’il ne pourrait même pas les compter.

 

Comment pourrait-il conduire tout ce peuple? Il voulait qu’ils aiment le Seigneur, et il voulait qu’ils soient heureux et prospères sur cette terre. Il était plus préoccupé pour le bien-être de son peuple qu’il ne l’était pour n’importe
quelle chose le concernant.

Il savait qu’il y aurait parmi le peuple des difficultés, qu’il aurait à résoudre. Il sentit qu’il n’était
qu’un enfant; comment pourrait-il instruire les gens âgés et leur dire ce qui était juste ou mauvais?
Seul, Dieu pouvait l’aider à prendre les décisions. L’Apôtre Jacques écrivit: « Si quelqu’un d’entre vous
manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle
lui sera donnée » (Jacques 1:5).

C’était à cela que Salomon croyait, et il demanda: « Accorde donc à ton serviteur un cœur intelligent
pour juger ton peuple, pour discerner le bien du mal. Car qui pourrait juger ton peuple, ce peuple si
nombreux? »

Dieu était satisfait de la prière. Il était content que Salomon fût si désintéressé. Et à cause de sa
prière sans égoïsme, Dieu allait aussi lui donner la richesse et la renommée qu’il n’avait pas
demandées.

Un Désir

S’il t’a été demandé de solliciter quelque chose, quelle serait ta demande? Sera-ce pour une
fortune? Si tu l’obtiens, l’argent ne te rendrait pas heureux. Tu peux te réjouir en le dépensant pour
un peu de temps, mais si tu n’en fais pas usage pour le Seigneur, il apportera bientôt du chagrin. Ou
bien si tu demandes la réputation et que toute personne qui lit ton nom dans le journal s’est rendue
compte du travail important que tu as accompli, quel bien cela te ferait-il si tu te tiens debout
devant Dieu et que tu l’entends dire: « Je ne t’ai jamais connu »? Etre un enfant de Dieu est la chose la
plus importante dans le monde. « Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent » (2 Timothée 2:19).

Le Roi le Plus Sage

Salomon avait demandé la sagesse, et Dieu lui en donna. Et la prospérité de son royaume devait être
telle « qu’il n’y aura pendant toute ta vie aucun roi qui soit ton pareil ». Pense à cela: Il serait le plus
sage. Le plus riche et le plus puissant roi dans le monde entier. Et s’il continuait dans la bonne voie
qu’il avait choisie, il vivrait pendant un grand nombre d’années sur la terre.

Ce fut un songe, mais plus qu’un songe ordinaire. Souvent, Dieu donnait son message aux hommes
par des songes, dans les temps anciens. Et Salomon décida d’accomplir tout ce qu’il avait dit à Dieu
dans le songe. La première chose qu’il fit après fut d’aller adorer à Jérusalem, devant l’Arche de
l’Alliance, et d’offrir des sacrifices de louange à Dieu pour les bénédictions qu’il était en train de
recevoir.

Dieu, dans les anciens temps, parlait aux prophètes à travers des songes et des visions, mais à nous,
il nous a donné la Bible. Nous pouvons connaître la volonté de Dieu en lisant Sa Parole. Il ne
changera pas Sa Parole. Quelqu’un peut avoir un songe donné par Dieu; mais ce songe peut être
accepté comme vrai, conformément à ce que dit la Bible.

 

Dieu ne donnera à personne un songe contraire à ce qu’il a déjà écrit. Nous devons chercher dans la Bible toutes les instructions dont nous avons besoin pour notre vie journalière, et notre préparation pour le ciel.

Renommée

Salomon devint populaire à travers le monde entier connu de ce temps-là. De grandes personnalités
et rois apportaient leurs trésors à Salomon. Des épices et d’autres choses précieuses qui ne
poussaient pas en Palestine étaient apportées de l’étranger. L’or et des pierres précieuses étaient
donnés en abondance à Salomon jusqu’à ce que son pays fut le plus riche dans le monde. C’est ainsi
que Dieu fit prospérer Salomon.

Tout le peuple jouissait aussi de la prospérité. Il n’y avait pas de guerres; ainsi, tous les jeunes gens
pouvaient demeurer à la maison avec leurs familles. Ils avaient leurs propres champs fertiles, et
personne n’avait faim.

Salomon lui-même était très riche. Il possédait quarante mille chevaux et des crèches construites
pour tous. Il y avait des serviteurs et des soldats en si grand nombre au palais, que cela occasionnait
trente bœufs, cent brebis et beaucoup d’autres animaux et volailles pour pourvoir à leur nourriture
quotidienne.

Sagesse

Durant le règne de Salomon personne n’était aussi sage que lui. Il écrivit plusieurs livres; ainsi
d’autres gens pouvaient aussi profiter de sa sagesse.

Il écrivit trois mille proverbes dont nous avons plusieurs dans la Bible; dans le livre des proverbes; il
écrivit mille cinq cantiques. Il écrivit aussi des livres au sujet de la nature – sur les poissons dans la
mer, les insectes et les bêtes de la forêt et des champs, ainsi que sur les arbres et les vignes. Tout
ceci était les œuvres de la main de Dieu, et Salomon aimait considérer ce que Dieu avait fait.
Tous les gouvernements du monde envoyaient des gens pour être instruit de la sagesse de Salomon
– sagesse donnée par Dieu. Daniel écrivit: « Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la
splendeur du ciel » (Daniel 12:3). La sagesse que Dieu avait donnée à Salomon brillait à travers le
monde entier. Aussi longtemps que Salomon suivait Dieu et obéissait à ses commandements, sa
gloire et sa puissance augmentaient.

QUESTIONS

1. Quelle était l’étendue du territoire d’Israël pendant le règne de Salomon?
2. A qui Dieu avait-il promis la Terre dès l’origine?
3. Quel âge Salomon avait quand il commença à régner?
4. Combien d’hommes, selon lui habitaient la Terre d’Israël
5. Comment obtint-il la sagesse pour les gouverner?
6. Où Salomon eut-il son songe merveilleux?
7. Que sollicita Salomon quand Dieu lui demanda ce qu’Il lui donnerait?
8. Qu’est-ce que Dieu donna à Salomon?
9. Illustre la sagesse de Salomon par certaines choses qu’il fit.
10. Quel genre de sagesse est plus important?