LEÇON  J256

LEÇON  J256

LOUANGES ET ACTIONS DE GRÂCES AU COURS D’ADORATION PUBLIQUE

Psaumes 100:1-5; 150:1-6; Hébreux 10:23-25

VERSET DE MEMOIRE: « L’Eternel règne: Que la terre soit dans l’allégresse, que les îles nombreuses
se réjouissent! »

(Psaume 97:1).

Un Joyeux Salut

Les cœurs joyeux sont une partie du grand salut de Dieu. Quand une personne connaît que ses
péchés sont pardonnés, il y a une paix profonde en elle; et. le bonheur rayonne sur sa face avec un
embrasement que rien dans ce monde ne peut lui donner. Un chant viendra naturellement en
dehors de ce joyeux cœur.

Le salut de Dieu n’est pas réservé à un peuple particulier ou nation. Le Psalmiste chanta: « Poussez
vers l’Eternel des cris de joie vous tous habitants de la terre ». Le monde entier devait se réjouir dans
le salut que Jésus avait librement donné à ceux-là qui désirent être sauvés.

L’Apôtre Pierre écrivit: « En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception de personnes, mais
qu’en toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable » (Actes 10:34, 35).
« Poussez Vers I’Eternel des cris de joie ». Chante des louanges au Père, au Fils et au Saint-Esprit.
Exalte le Christ qui rachètera son peuple. Loue celui qui allait être disposé à mourir pour le pécheur.
Jésus n’était pas encore venu vivre sur la terre ce temps-là, mais par la foi les prophètes pouvaient le
voir aussi sûrement comme s’Il était déjà venu.

« Servez l’Eternel avec joie ». Le salut du Seigneur Jésus-Christ apporte cette joie. Il a pris sur Lui même nos péchés, nos soucis, nos peines et nous rend libres. Il prend nos fardeaux, et nous laisse un chant.

Dans la Maison d’Adoration

« Venez avec allégresse en sa présence! ». Quand nous venons à la maison de Dieu pour adorer, nous
sommes en Sa présence. Il voit la modestie de notre habillement, comment nous nous comportons,
et par-dessus tout, ce que nous pensons. Si nous venons devant Lui avec des louanges dans nos
cœurs, il sera facile de nous joindre au reste de la congrégation en chantant des hymnes qui donnent
gloire au Seigneur. Plus nous chantons, plus nous sommes heureux.

Tu pourras te demander si tu peux chanter lorsqu’il y a la tristesse en toi. Naturellement tu le
pourras si tu es un Chrétien. Jésus te donnera un chant dans la nuit la plus ténébreuse. Il chantera
dans ton cœur quand tu sentiras que tu es abandonné de tous.

Chante lorsque tu as de la crainte, et tes appréhensions disparaîtront. Chante lorsque tu es angoissé
et tes fardeaux seront ôtés. Chante au sujet de Jésus et de Son amour. Dis des chants de
consécration en Lui sacrifiant ton cœur et ta vie Chante au sujet de Sa seconde venue. De tels chants
entonnés du fond du cœur sont des prières que le Seigneur exaucera. Tu sentiras que tu es en
communication avec Lui, et tu connaîtras qu’Il est près de toi pour t’aider dans chaque période de ta
vie sur terre.

Un Seul Dieu et Créateur

« Sachez que l’Eternel est Dieu! ». Il n’y en a point d’autre. Il y a un seul Dieu, et Il fit les cieux et la
terre et tout ce qui s’y trouve. Nous ne nous sommes pas créés – nous ne le pouvons. Il nous a tous
créés. Nous sommes Sa création, et nous Lui devons chaque souffle que nous respirons. Dieu qui fit
et gouverne l’univers est notre Berger. Nous sommes les moutons de Son pâturage, dont Il s’occupe
affectueusement. Il nous conduit dans de verts pâturages. Nous Lui sommes importants. Il aime
chacun de nous, et a promis de ne jamais nous quitter ni de nous abandonner.

Vous savez comment un agneau est sans secours quand un loup le saisit du troupeau. Vous savez
comment un mouton peut se perdre facilement et ne jamais trouver son chemin de retour à la
bergerie. Voilà comment nous sommes incapables sans le Seigneur. Mais nous appartenons au vrai
Berger qui prend soins de Ses moutons. Il est prêt à aller sur les pistes plus accidentées dans la nuit
ténébreuse pour trouver le mouton qui est perdu. Ceci n’est-il pas le mobile devant suffisamment
nous déterminer à louer le Seigneur, et à adorer Celui à qui nous appartenons? Et plus que ceci, le
Bon Berger a sacrifié Sa vie pour Ses moutons. Quelle gratitude ceci mettrait dans nos cœurs! Nous
sommes Ses brebis! Il mourut afin que nous puissions vivre! Il porta nos péchés afin que nous
puissions être libérés!

Le moindre que nous puissions faire pour montrer notre appréciation, c’est de venir à la maison de
Dieu avec adoration sincère dans nos cœurs. Comme nous pensons au grand amour de Jésus pour
nous, nous sommes capables d’ »entrer dans ses portes avec des louanges dans ses parvis avec des
cantiques ».

Sacrifice de Louange

Les Israélites vinrent adorer Dieu au Tabernacle avec des offrandes d’agneaux, de boucs et de veaux.
Il ne nous est pas. nécessaire d’offrir des sacrifices d’animaux. Nos sacrifices sont des louanges
formulées du fond du cœur. L’Apôtre Paul écrivit: « Par lui, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de
louange, c’est-à-dire, le fruit de lèvres qui confessent son nom » (Hébreux 13:15).

Nous ne chantons pas seulement dans l’église, mais il doit toujours exister une louange dans notre
cœur. Peut-être nous n’avons pas la voix pour chanter – nous ne pouvons même pas avoir une
bonne voix pour parler. Toutefois nous pouvons pousser un cri de joie vers le Seigneur. Ou quelque
fois nous ne pouvons pas produire un son, mais il y aura des louanges dans le cœur. Nous pouvons
murmurer une prière d’actions de grâces à Jésus.

Adoration en Groupe

L’Apôtre Paul sut quel bonheur nous ferions pour les uns et les autres en parlant de l’amour de Dieu.
C’est bien pour nous de chanter ensemble; et c’est encourageant pour notre foi d’entendre ce que
Dieu a fait pour d’autres. Paul écrivit que nous devons nous inciter les uns les autres à aimer.
« N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques uns; mais exhortons nous réciproquement ».

Nous obtenons la force dans les réunions et en parlant des choses de Dieu.
Et le Seigneur écoute, et trouve plaisir dans de telle conversation.
Le Prophète Malachie écrivit: « Alors ceux qui craignent l’Eternel se parlèrent l’un à l’autre; l’Eternel
fut attentif, et il écouta; et un livre de souvenir fut écrit devant lui pour ceux qui craignent l’Eternel
et qui honorent son nom » (Malachie 3:16). Faire même des réflexions sur le nom du Seigneur
apporte de bénédiction à nos cœurs. Le Seigneur dit de ceux-là qui méditent sur Lui et parlent de Ses
bonté et miséricorde: « Ils seront à moi, dit l’Eternel des armées, ils m’appartiendront, au jour que je
prépare » (Malachie 3:17). Joyaux pour le Seigneur! Nous tous qui nous réjouissons en Lui et
chantons Ses louanges du fond du cœur serons Siens quand Il viendra réclamer les Siens.

Pour Toujours

La bonté et la miséricorde de Dieu durent pour toujours. Il n’abandonnera jamais les Siens. Si même
quelque fois nous doutons, ou nous nous sentons seuls et avons peur, ces bonté et miséricorde
seront cependant là; et quand notre foi s’y réveille, nous nous réjouirons de nouveau. « Sa Fidélité
de génération en génération ». Chacun à n’importe quel âge a l’occasion de Le servir s’il le veut.

Louanges Avec Musique

Il fut un jour où le Psalmiste pensait louer le Seigneur. Il commença par dire: « Louez l’Eternel! Louez
Dieu dans son sanctuaire! ». Ceci signifie, dans Son Eglise. Mais une église pouvait-elle contenir la
gloire de Dieu? Dans le même ordre d’idée le Psalmiste ajouta: « Louez-le dans l’étendue, où éclate
sa puissance! ». Toute la terre ne peut pas contenir les louanges de Dieu. Les cieux tout entier
doivent être remplis de Ses louanges. La plupart des hommes aujourd’hui ne louent pas le Seigneur,
mais le jour viendra où Ses louanges résonneront à travers toute la terre. En ce jour Il gouvernera les
nations. Nous entendrons de tel chant pareil à celui du Psalmiste: « vous tous, peuples, battez des
mains! Poussez vers Dieu des cris de joie! . .. Chantez à Dieu, chantez! Chantez à notre Roi, chantez!
Car Dieu est Roi de toute la terre: chantez un cantique! » (Psaume 47:2, 7, 8).

Dans le temple de Salomon était le grand chœur et orchestre pour aider à chanter les louanges à
Dieu. Les écrivains des chants sacrés désirèrent utiliser tout moyen qu’ils pouvaient pour rendre
célèbre le nom du Seigneur, ainsi l’un d’eux écrivit: « Louez-le au son de la trompette! Louez-le avec
le luth et la harpe. Louez-le avec le tambourin et avec des danses! Louez-le avec les instruments à
cordes et le chalumeau! Louez-le avec les cymbales sonores! »

Nous ne sommes pas familiers avec certains des instruments dont il parla, mais considérons un
orchestre symphonique tels que ceux que nous connaissons. Peut-être les premiers violons
commençaient avec un sujet de louange à Dieu, et alors les seconds violons ajouteraient un contrechant.

Les alto et les violoncelles entendraient ces joyeux accords-ci, et désireraient ajouter leurs
voix basses de louange à Dieu, et bientôt ils reprendraient de force le sujet et chanteraient leur
chant de dévotion. Un octave inférieur, les cordes basses pressentiraient leurs « amens ». La douce
harmonie entre les cordes exciteraient les clarinettes, cors et trompettes à participer aux louanges.
Leurs voix seraient plus sonores et entendues plus loin. Ensuite les trombones et violoncelles
désireraient combler les louanges. Et coulant en long et en large, entre les phrases, seraient les
crescendo et diminuendo de la harpe. Au point culminant de louange nous pourrions entendre le
retentissement des cymbales. L’orchestre entier élèverait à une grande conclusion d’adoration vers
le Dieu qui nous a fait, qui est notre Roi, dont, la miséricorde dure pour toujours.
En plus de tous les instruments de musique, et tous les chœurs de chant, que tout ce qui respire
loue le Seigneur. Louez le Seigneur!

QUESTIONS
1. Qu’est-ce qui rend une personne vraiment heureuse?
2. Qui est digne à chanter les louanges à Dieu?
3. Où devrons-nous Le louer?
4. Comment pouvons-nous Le louer?
5. Pour quel but devons-nous Le louer?
6. Quel est notre sacrifice à Dieu?
7. Quand devons-nous Le louer?