LEÇON  J249

LEÇON  J249

JUDAS, LE  FILS  DE  LA  PERDITION

Matthieu 26 :1-5, 14-16; Luc 22:3-6; Jean 12:4-6; 17:12.

VERSET DE MEMOIRE: « Malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré! »

(Marc 14: 21).

Télécharger

Un Apôtre

Parmi ceux choisis à être disciples de Jésus était un homme connu sous le nom de Judas Iscariote. ²           16:71). Quand Jésus appela les hommes à Le suivre, Il ne demanda pas si leurs parents étaient pieux ou s’ils avaient suivi une éducation religieuse.

Aujourd’hui, l’appel de l’Evangile est le même et va à tous. Il n’est pas nécessaire d’avoir une famille qui prie et une connaissance de la Bible pour recevoir l’appel de Dieu. Le Seigneur appelle ceux qui ne savent rien concernant la Bible et la prière, aussi bien que ceux qui viennent des maisons Chrétiennes. « Que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement » (Apocalypse 22:17). « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui » (Apocalypse 3:20).

La voie par laquelle Judas répondit à l’appel de Christ n’est pas mentionnée dans la Bible. Il n’y a pas de raison à croire que l’appel de Judas était différent de celui des autres disciples. Judas était parmi les douze disciples qui furent choisis à être Apôtres. Jésus les appela en particulier, des autres disciples, et « Ils vinrent auprès de lui » (Marc 3:13). Judas répondit à l’appel et fut ordonné avec les onze autres, à être avec Jésus et à aller prêcher l’Evangile.

Jésus dit à Ses disciples: « Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom; mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé » (Matthieu 10:22). Judas entendit Jésus dire ce qu’il exigeait de Ses disciples: « Quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas ne peut être mon disciple » (Luc 14:27). Judas était compté parmi ces Apôtres qui allèrent prêcher « la repentance ». Judas fut l’un des douze Apôtres qui « chassaient beaucoup de démons, et oignaient d’huile beaucoup de malades et les guérissaient » (Marc 6:12, 13).

Le Porteur de Bourse

Il était des moments où Jésus envoyait les disciples acheter de la nourriture, comme à l’heure où en Samarie, Jésus parlait à la femme au puits (Jean 4:8). A Judas était confiée la bourse des Apôtre (Jean 13:29). Il tenait la place de ce que nous appelons trésorier. Judas était responsable de la bourse, et il portait l’argent que les Apôtres avaient.

Judas avait entendu les avertissements que Jésus leur avait donnés. Quand les douze Apôtres demandèrent à Jésus de leur expliquer la parabole du semeur, Il leur avait dit que « les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole » et font l’homme soit infructueux (Matthieu 13:22). Jésus leur parla au sujet du riche insensé dont l’âme fut redemandée avant qu’il eût le temps de se mettre à son aise, de manger, de boire et de se réjouir. Jésus dit: « Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n’est pas riche pour Dieu » (Luc 12:21).

Judas ne prit pas garde aux avertissements qu’il avait entendus. Il devint égoïste, et objecta quand Marie oignit Jésus d’une livre de parfum de nard pur de grand prix. Judas dit: « Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, pour les donner aux pauvres? » (Jean 12:4, 5). Jésus répondit: « Laissez-la. Pourquoi lui faites vous de la peine? Elle a fait une bonne action à mon égard; car vous avez toujours les pauvres avec vous, et vous pouvez leur faire du bien quand vous le voulez, mais vous ne m’avez pas toujours. Elle a fait ce qu’elle a pu » (Marc 14:6-8).

Judas parla avec tromperie et hypocrisie d’un cœur cupide. Il avait considéré ce parfum comme une perte sur Jésus et aurait souhaité le vendre mais pas au profit des pauvres. Judas n’était pas soucieux au sujet des pauvres. Il n’avait pas de compassion pour eux. Il était devenu gourmand et malhonnête (Jean 12:6).

Vendant Christ

Les principaux sacrificateurs n’allèrent pas à Judas pour essayer de le persuader à prendre part à leur plan. C’était Satan qui poussa Judas à projeter contre Jésus et d’aller chez les principaux sacrificateurs (Luc 22:3, 4). Il n’alla pas volontiers témoigner contre Jésus, quoiqu’ils voulussent l’évidence contre Christ. Judas fit pis que cela – il leur vendit Jésus.

L’Amour de l’Argent

Judas n’était pas dans le besoin. Ce n’était pas le manque d’argent qui poussa Judas à marchander avec les principaux sacrificateurs. Ce peut-être l’amour de l’argent qui le poussa à trahir Christ. Judas s’offrit à livrer Christ dans leurs mains. Sans aucun doute, Judas espérait recevoir d’argent. La Bible nous dit que « l’amour de l’argent est une racine de tous les maux » (1 Timothée 6:10).

Judas dit: « Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai? » Ils agréèrent que le prix serait trente pièces d’argent, le même prix donné pour un serviteur selon la Loi (Exode 21:32).

Judas voulait cet argent – au-dessous de vingt dollars (dix mille francs) – plus qu’il voulait Christ. Parfois, aujourd’hui, des personnes laissent l’argent prendre la première place dans leur vie plutôt que d’aimer Christ de tout leur cœur. Des gens ont été connus comme échangeant Christ pour moins de vingt dollars, parce qu’ils ont laissé Satan entrer dans leur cœur.

Si tu n’es pas sauvé, quel handicap y a-t-il entre toi et Christ? Qu’est-ce qui prend la première place  dans  ton cœur au lieu que ce soit Christ? Pour combien vends-tu ton âme? « Que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme? » (Marc 8:36).

La Crainte du Peuple

Les principaux sacrificateurs, les scribes et les anciens du peuple se rassemblèrent dans le palais du souverain sacrificateur pour savoir comment ils pourraient prendre Jésus. Leur complot contre Jésus fut cruel et subtil. Ils projetèrent par astuce de Le tuer. Par crainte du peuple, ils n’osèrent pas Le prendre comme Il enseignait en public, et ils ne savaient où trouver Jésus seul. Ils dirent qu’ils ne prendraient pas Jésus le jour de la Pâque, non pas parce qu’ils avaient du respect pour le jour, ni d’honneur pour Dieu. Leur préoccupation était leur propre sécurité, de peur qu’il n’y eût un tumulte parmi le peuple. Ils voulaient plaire au peuple et ne s’intéressaient à plaire au Seigneur.

Judas alla à ses hommes qui avaient un mauvais cœur et un plan de meurtrier. Il leur traça un plan de trahison du Christ. Judas était si mauvais que les gens ne l’avaient imaginé. Ils imaginaient à peine que l’un des disciples de Jésus pouvait les aider. Ils étaient contents à marchander avec Judas quand il promit de leur livrer Jésus « à l’insu de la foule ».

Lui, que Jésus avait choisi à être un disciple, était désireux de faire partie de ceux qui ont élaboré ce plan visant à  mettre  Jésus à mort. Lui, qui était un disciple, devint un traître. Judas essaya de dissimuler sa trahison. D’abord il n’abandonna pas ouvertement Christ. Il ne dit pas qu’il n’était plus Apôtre, mais continua ses relations avec les Apôtres. Il était avec eux lorsqu’ils célébraient la Pâque avec Jésus. Judas se joignit aux autres Apôtres pour célébrer la fête religieuse pendant qu’au même moment, son cœur était méchant. Il prétendait être un ami et un disciple. Il connaissait l’endroit où Jésus conduisait souvent Ses Apôtres pour prier. Il projeta d’identifier Jésus à la foule venant des principaux sacrificateurs, en le saluant par un baiser. Judas leur donna un mot d’ordre, disant: « Celui que je baiserai, c’est lui » (Marc 14:44).

Occasion de Pécher

Pendant tout ce temps il attendait une occasion pour livrer Jésus à ceux qui en voulait à Sa vie. Judas attendait un moment où il pourrait Le « trahir convenablement ». Satan avait conduit Judas si loin de Dieu qu’il ne considérait pas ce que pécher pourrait lui signifier. Quelle chose terrible pour Judas ou pour quelqu’un d’autre, de chercher une occasion pour faire du mal! Judas projeta, chercha et médita à commettre le péché. L’un des Prophètes dit: « Malheur à ceux qui méditent l’iniquité » (Michée 2:1).

Jésus savait que Judas allait Le trahir. Pendant la Pâque, Jésus dit: « L’un de vous me livrera ».  Jésus connaissait les intentions de Judas et lui dit: « Ce que tu fais, fais-le promptement ». Judas abandonna le groupe et « il était nuit ». C’était l’obscurité aussi bien spirituelle que physique pour Judas, car Satan était entré en lui. Quelles paroles tristes, Jésus fit entendre quand Il dit que mieux vaudrait pour Judas qu’il ne fût pas né! (Matthieu 26:24).

Dans un Jardin

Jésus, avec Ses disciples, alla dans un jardin pour prier. C’était une place où Jésus les avait souvent conduit et Judas connaissait l’endroit (Jean 18:1, 2). On penserait qu’un tel lieu serait sacré aux disciples. Sans aucun doute, ils y avaient prié ensemble et tenu des conversations en douce camaraderie avec Jésus. Dans ce jardin où on espérerait la paix et la quiétude, Judas conduisit une bande d’hommes qui portaient des lanternes et des épées. Judas était le guide de ceux qui prirent Jésus. Ils vinrent comme s’ils allaient capturer un voleur – avec plusieurs personnes et des armes. Ils vinrent comme s’ils s’attendaient à une résistance et à une bataille – préparés pour mettre la main sur Jésus et « Le saisir ». Judas s’avança avec le mauvais baiser et des paroles trompeuses. Il dit: « Salut, Rabbi! » Judas salua Jésus par le baiser qui Le livra aux méchants; et ils emmenèrent Jésus. Il n’opposa pas de résistance, mais se donna  volontairement à être un sacrifice pour nos péchés. Jésus dit à Ses disciples de remettre leur épée à leur place. Il leur rappela qu’Il pourrait avoir douze légions d’anges du Ciel, mais Il se livra  afin que les Ecritures pussent être accomplies.

Le Fils de la Perdition

Quand Judas reçut les trente pièces d’argent, il ne trouva pas de joie en la monnaie. Trop tard, il réalisa quelle terrible action il avait commise! Judas vit « qu’il était condamné ». Même, se repentir et restituer la monnaie, et admettre qu’il avait livré « le sang innocent », n’effacèrent pas la conscience coupable. Dans son remords, il s’en alla  et  se pendit. Judas gagna pour lui-même le nom de « fils de perdition » (Jean 17:12), ce qui signifie « fils de l’enfer ». Par sa transgression, Judas « alla en son lieu » (Actes 1:25) d’extrême destruction, de misère, et de mort éternelle.

Cédant à la Tentation

Ce fut ce même Judas qui avait répondu à l’appel de Christ, qui avait été avec Jésus, et qui avait bien agi pour un moment (Actes 1:17). Il débuta bien, mais céda à la tentation et permit à Satan d’entrer dans sa vie. Etre sauvé et devenir un disciple de Christ est une merveilleuse expérience, mais combien il est plus important d’être fidèle jusqu’à la fin de notre vie!

Parce qu’une personne est sauvée une fois ne signifie pas nécessairement qu’elle demeurera toujours sauvée. Elle perdra son droit à la vie éternelle, à moins qu’elle vive pour Jésus et ne pas permettre au péché d’entrer dans sa vie. (Ezéchiel 18:26). Il y a la puissance dans le Sang de Jésus pour sauver et pour garder, si une personne veut être gardé dans le Seigneur.

Résistant à la Tentation

Judas n’était pas la seule personne qui fût tentée. Le fait de céder à la tentation constituait le péché de Judas. Que peut faire une personne pour résister à la tentation quand elle vient? Jésus nous donna un exemple. Satan essaya de tenter même Jésus, le Fils de Dieu. Jésus fit usage de la Parole de Dieu pour résister à Satan. Jésus dit: « Il est écrit », et Il cita 1a Bible (Matthieu 4:4, 7, 10). Nous  aussi, pouvons avoir la victoire sur Satan par la Parole de Dieu. Si nous obéissons à Jésus et gardons Sa Parole, nous pouvons espérer que Jésus nous gardera au temps de la tentation. Nous lisons: « Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre » (Apocalypse 3:10).

Le Seigneur n’a pas promis de nous éloigner de la tentation, mais Il a promis le moyen de sortir de la tentation. « Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter » (1 Corinthiens 10:13).

Quand Satan vient te tenter, résiste à lui par la Parole de Dieu; demande au Seigneur de t’aider; confie-toi « à celui qui peut te préserver de toute chute » (Jude 24). Par une prière continuelle, la consécration, en veillant et en faisant attention aux avertissements, nous pouvons mener une vie qui soit fidèle à Christ. Nous pouvons vivre, par la grâce de Dieu, de sorte que nous soyons capables de dire avec  Paul. « J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé la foi » (2 Timothée 4:7).

QUESTIONS

  1. Qui fut Judas Iscariot?
  2. Combien d’Apôtres Jésus choisit-Il?
  3. Qui était le trésorier des Apôtres?
  4. Pourquoi Judas voulait-il vendre le parfum de nard?
  5. Qu’arriva-t-il lorsque Satan entra dans Judas?
  6. Pourquoi Judas alla-t-il voir les principaux sacrificateurs?
  7. Pourquoi n’avaient-ils pas pris Jésus au moment où Il enseignait le peuple?
  8. Combien de deniers Judas avait-il reçus?
  9. Comment Jésus avait-il été trahi?
  10. Comment peut-on résister à la tentation?