LEÇON  J248

LEÇON  J248

UNE PRIERE DE DAVID

Psaume 72:1-20

VERSET DE MEMOIRE: « Il aura pitié du misérable et de l’indigent, et il sauvera la vie des pauvres »

(Psaume 72:13).

Télécharger

La Paix, Le Résultat de la Justice

David, pendant plusieurs années, avait bien régné sur Israël. A cette époque-là, il était un vieil homme et son fils allait prendre sa place sur le trône. David avait prouvé à travers les années que sa force et son pouvoir venaient de Dieu, et il voulait que son fils jouisse des mêmes bénédictions qu’il avait connues. Ainsi il pria: « O Dieu, donne tes jugements au roi, cita justice au fils du roi! ».

David désirait la paix pour son peuple, les Israélites, et il comprit que la paix vient seulement comme un résultat de la justice. Le Prophète Esaïe écrivit: « L’œuvre de la justice sera la paix, et le fruit de la justice le repos et la sécurité pour toujours » (Esaïe 32:17).

Dieu avait promis à David que l’un de ses descendants serait sur le trône d’Israël pour toujours. David comprit, à travers l’Esprit qui l’inspira, que ceci signifie plus que son fils Salomon, ou son petit fils

Roboam. A travers la foi il pourrait voir en avant l’Age d’or quand Jésus Lui-même viendrait sur cette terre et gouvernerait dans la justice, et qu’il y aurait alors paix sur la terre et bonne volonté envers les hommes.

Dans certains écrits de David, il parla du temps où Jésus viendrait comme un Sacrifice pour le péché. Cela serait Sa première venue, quand Il vivrait humblement parmi les hommes, et serait haï et insulté par eux, et finalement crucifié. Mais dans ce soixante-­douzième Psaume David parla de la seconde venue où Jésus viendra, avec Ses saints, pour asseoir Son propre gouvernement dans ce monde. Ce qui commença à être une prière pour son fils devint une glorieuse prophétie du millénium.

Un Ardent Désir Pour la Paix

A partir du temps où les Israélites avaient vécu en Egypte et avaient souffert sous le coup des surveillants, ils avaient aspiré vers le jour où toutes leurs peines prendraient fin, où chacun vivrait en paix et en prospérité, et il n’y aurait personne pour les blesser ou leur arracher ce qu’ils avaient.

Dieu leur avait promis une telle vie s’ils Lui obéissaient « Tu seras béni dans la ville, et tu seras béni dans les champs ». « L’Eternel te donnera la victoire sur tes ennemis qui s’élèveront contre toi ». « L’Eternel ordonnera à la bénédiction d’être avec toi dans tes greniers et dans toutes tes entreprises » (Deutéronome 28:3,7,8). Tous leurs ardents désirs seraient accomplis s’ils obéissaient à Dieu, mais ils perdirent ceci à cause de leurs péchés. Même aujourd’hui, des millions de Juifs souffrent, et un plus grand jugement les attend avant qu’ils ne veuillent implorer leur Messie et soient ramenés ensemble pour un millier d’années de paix sur cette terre.

Pendant des siècles il a toujours été un cri dans les cœurs des gens opprimés pour un bon moment. Il y a toujours eu des gens toujours très riches, et un grand nombre de pauvres, – et les pauvres ont souffert. Beaucoup de Négro spirituels que nous chantons et qui nous réjouissent étaient inspirés des cœurs des esclaves qui ont souffert sous des maîtres cruels. Ils imploraient le Seigneur pour les secourir. « Balance calmement, doux char, pour me transporter à la maison » « Personne Ne connaît le Trouble Que J’ai vu », « On N’apprendra pas Davantage à Faire La Guerre », sont tout un cri pour la délivrance, et ils expriment un espoir pour un bon moment.

Les nations et les groupes politiques ont essayé de trouver des conditions idéales dans lesquelles chaque homme aurait toute chose qu’il désirait, mais ils ont essayé de le faire sans demander comment le faire à Dieu. Nous avons le Communisme, le Socialisme et plusieurs autres croyances qui proclament que tous les hommes aient leurs parts égales; mais il y a aussi plusieurs personnes de mauvais cœur parmi leurs conducteurs qui désirent l’argent et le pouvoir pour eux-mêmes. Sous leur règne le pauvre devient plus pauvre, et souffre de privations. Dans certains pays, la masse des pauvres ont abandonné l’espoir qu’il y aura toujours un meilleur monde.

Le Jour de Dieu

Mais le jour de Dieu arrive. Son peuple jouira d’un merveilleux héritage ici même dans ce monde. Nous disons que nous voulons être prêts à vivre avec Jésus dans les Cieux; mais nous ferons aussi mille (1000) ans dans ce monde quand Jésus régnera dans la miséricorde, et Ses Saints avec Lui.

On a parlé dans l’Ancien Testament plus de l’Age d’Or que du Ciel. Les prophètes le prophétisèrent, et les Israélites soupirèrent après ce jour quand les épées seront rebattues en socs de charrue et les lances en cisailles, et que les gens n’apprendraient plus à faire la guerre. Ils étaient fatigués de se battre à tout moment, tout comme un grand nombre de gens le sont aujourd’hui. Ils brûlent pour la « paix en notre temps » dans le but d’avoir un lieu sûr où ils élèveraient leurs enfants. Ils ne se plaisent pas à penser que leurs jeunes hommes, aussitôt parvenus à l’âge, doivent s’en aller en guerre, et peut-être mourir jeunes pour leur pays. Ils voudraient avoir leurs propres maisons avec jardins et une place de jeux à leurs enfants. Ils espéraient qu’un temps viendrait où tout homme aurait assez à manger et à se vêtir, et où il n’y aurait plus de gens pauvres.

Il y a réellement un tel moment qui vient, et tous les enfants de Dieu en jouiront. Même les animaux sauvages ne leur nuiront plus. « Le loup habitera avec l’agneau, et la panthère se couchera avec le chevreau; le veau, le lionceau, et le bétail qu’on engraisse, seront ensemble, et un petit enfant les conduira » (Esaïe 11:6).

Les descendants des Enfants d’Israël, les Juifs, seront ramenés sur la Terre Sainte, et là ils demeureront en paix. Les vieillards vivront au-delà de leurs années, et il y aura beaucoup d’enfants heureux qui ne connaîtront rien au sujet de la guerre et du trouble. Le Prophète Zacharie parla de ce temps quand il dit: « Des vieillards et des femmes âgées s’assiéront encore dans les rues de Jérusalem, chacun le bâton à la main, à cause du grand nombre de leurs jours. Les rues de la ville seront remplies de jeunes garçons et de jeunes filles, jouant dans les rues » (Zacharie 8:4, 5).

C’était ce temps que David voyait à travers la foi, pendant qu’il priait pour son fils. Il parla de Jésus quand il dit: « Il jugera ton peuple avec justice, et tes malheureux avec équité ». Naturellement, il espérait que son fils serait un juge bon et juste aussi.

De Mer En Mer

Le Roi dont David parla allait gouverner « d’une mer à l’autre, et du fleuve aux extrémités de la terre ». Dans la géographie de leur temps ils connaissaient très peu au sujet de la superficie de la terre. Ils reconnurent la mer Méditerranée comme étant la Grande Mer; et ils ont vécu non loin de la Mer Morte Salée. Leurs ancêtres avaient traversé la Mer Rouge. Celles-là étaient les masses d’eau qu’ils connaissaient. Elles étaient incluses dans les promesses de Dieu à Abraham, et Salomon allait régner sur tout ce territoire. Mais David continua à dire: « Du fleuve (qui était L’Euphrate) aux extrémités de la terre ». Ceci était beaucoup plus que ce que les Israélites n’avaient jamais pensé. Sûrement le Roi qui gouvernerait un tel vaste domaine était plus grand que Salomon.

Le Roi des Rois

Celui-ci serait un Roi à qui tous les rois de la terre s’inclineraient. Penses-y! Tous les souverains et dictateurs de nos jours qui ont gagné un pouvoir terrible sur des millions de gens et (peut-être même sur un milliard) s’inclineront devant le grand Roi quand Il viendra régner dans ce monde. Personne ne sera capable de l’affronter, même pas Satan lui-même. « Ses ennemis lécheront la poussière ».

Les rois de la terre non seulement seront humiliés devant Lui, mais ils Lui apporteront des présents du monde entier. Toutes les nations serviront ce Souverain.

Sera-t-Il fier, orgueilleux de sa position exaltée? Les grands de la terre feront-ils seuls Ses amis? Jésus Lui-même dit: « Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande » (Jean 15:14). Ceci inclut nous tous qui obéissons à Ses paroles. Pensez seulement que nous pouvons être des amis de ce grand Roi qui mettra les rois impies et les dictateurs dans la poussière!

Jésus a dit que les débonnaires hériteront la terre. « Il délivrera le pauvre qui crie; et le malheureux  qui n’a point d’aide ».

L’Apôtre Paul écrivit que le vrai Chrétien est un héritier avec Christ, de toutes choses. Dieu dit au Fils: « Ton trône, ô Dieu, est éternel; le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité » (Hébreux 1:8). Et nous Chrétiens nés de nouveau, sommes les enfants de Dieu, « Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’être glorifiés avec lui » (Romains 8:17).

Victoire Sur la Souffrance

Il fut des moments où David était découragé à cause des ennemis qui combattaient contre lui. Il pria: « Jusques à quand aurai-je des soucis dans mon âme, et chaque jour des chagrins dans mon cœur? Jusques à quand mon ennemi s’élèvera-t-il contre moi »? (Psaume 13:3). Mais sa foi serait renouvelée et il chanterait: « Moi, j’ai confiance en ta bonté, j’ai de l’allégresse dans le cœur, à cause de ton salut » (Psaume 13:6). Il a admis avec l’Apôtre Paul, qui a dit: « J’estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous » (Romains 8:18). « Si nous persévérons, nous régnerons aussi avec lui » (2 Timothée 2:12).

L’Ancien et le Nouveau Monde

Lorsque l’Apôtre Jean était sur l’Ile de Patmos, l’ange lui avait dit: « Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans » (Apocalypse 20:6). Ceci se produira ici sur cette terre après que la malédiction est levée, et que Jésus viendra pour être le Roi du monde entier. Alors l’ange ajouta: « Et ils régneront aux siècles des siècles » (Apocalypse 22:5). Non pas juste un millier d’années sur cette ancienne terre, mais d’éternité en éternité sur la nouvelle terre.

Quand David considérait toutes ces choses glorieuses que l’Esprit lui montrait, il pouvait seulement louer le Seigneur. « Son nom subsistera toujours, aussi longtemps que le soleil, son nom se perpétuera; par lui on bénira mutuellement, et  toutes les nations le diront heureux … que toute la terre soit remplie de sa gloire! » Tous les grands espoirs et désirs de David s’accompliraient ainsi.

Point n’est besoin de prier davantage. « Fin des prières de David, fils d’Isaï ».

QUESTIONS

  1. Qui était le fils de David ?
  2. Pourquoi David pria-t-il pour lui ?
  3. Qu’est devenue actuellement la prière de David?
  4. Au sujet de quoi David parlait-il dans ce Psaume?
  5. Qui allait être le Souverain dans le royaume qu’il mentionna?
  6. Qu’arriverait-il aux rois de la terre en ce temps-là?
  7. Combien de temps durerait son règne sur la terre?
  8. Qui seraient les amis du nouveau Roi?
  9. Combien de territoire couvrirait Son Royaume?
  10. Combien de temps durera le règne sur la nouvelle terre?