LEÇON  J243

LEÇON  J243

LA FAMINE EN ISRAËL ET LA DÉFAITE DES PHILISTINS

2 Samuel 21:1-22

VERSET DE MEMOIRE : « Nous leur avons juré par l’Éternel, le Dieu d’Israël, et maintenant nous ne pouvons les toucher »

(Josué 9:19).

Télécharger

En Priant

Durant le temps où David était roi sur les Enfants d’Israël, il y eut une famine. Durant trois ans successifs, la famine se prolonge. A ce moment, quand il manquait de nourriture, et que le peuple avait probablement faim, David pria. Il invoqua le Seigneur sur la famine qui durait si longtemps. David agit sagement en parlant au Seigneur au sujet de la situation. C’était un temps de nécessité, et David ne savait comment enrayer la détresse. David parla à Dieu qui était Le seul qui pouvait lui révéler la cause. Prier est toujours la chose juste à faire.

David pouvait faire appel à ses conseillers. Peut-être certains ont dû penser qu’ils pouvaient essayer une chose; un autre pouvait suggérer quelque chose d’autre. Mais en allant à Dieu en prière, David reçut la vraie raison de la famine. David ne pria pas longtemps avant que la réponse vînt.

A plusieurs reprises des gens souffrent parce qu’ils ne vont pas à Dieu en prière. Il y a des temps où Dieu permet au jugement de venir sur des gens à cause du péché qui se trouve dans leur vie. Dans Son amour et Sa miséricorde, Dieu les dirigera vers un lieu de prière afin qu’ils l’invoquent, mais ils ne prient pas. Une détresse après une autre peut leur arriver, cependant ils ne chercheront pas Dieu. En tardant à  prier, ils se refusent les bénédictions de Dieu et Son aide. Certaines gens s’enfoncent, année après année, dans la détresse, dans l’affliction et dans le péché, sans chercher Dieu. En négligeant et en ajournant la prière, une personne continue dans l’ignorance, le péché ou l’erreur. Nous pouvons éviter tant de peine en priant plus tôt.

Les Gabaonites

Le Seigneur dit à David que la famine était arrivée parce que Saül avait exterminé certains des Gabaonites. Ces gens n’étaient pas des Enfants d’Israël, quoiqu’ils eussent vécu parmi eux pendant plusieurs années. Les Gabaonites avaient vécu sur la terre de Canaan et n’y étaient pas détruits quand les Enfants d’Israël y allèrent pour la première fois. Les Enfants d’Israël avaient fait une alliance avec les Gabaonites afin de les laisser vivre. Par une apparence trompeuse et des paroles mensongères, les Gabaonites avaient persuadé les Enfants d’Israël à faire cette alliance. Les Enfants d’Israël ne demandèrent pas conseil à Dieu à ce moment, mais quand l’alliance fut faite, Dieu les obligea à la garder.

Une Alliance

Les Enfants d’Israël constatèrent la gravité du vœu qu’ils avaient fait. Ils dirent; « Nous leur avons juré par l’Eternel, le Dieu d’Israël, et maintenant nous ne pouvons les toucher … nous leur laisserons la vie, afin de ne pas attirer sur nous la colère de l’Eternel, à cause du serment que nous leur avons fait » (Josué 9:19, 20).

Environ 400 ans étaient passés quand Saül, en tant que roi, avait tué certains des Gabaonites. Dans son zèle, Saül avait violé la l’alliance. Il n’avait pas tenu à cette alliance, mais Dieu la considéra comme une obligation de la part d’Israël, et s’attendait à ce que Saül l’honorât. La plainte n’était pas faite par les Gabaonites; Dieu plaida pour eux.

Culpabilité

David avait été roi pendant un certain nombre d’années quand vint cette famine. Il n’y a pas de récit au sujet du massacre des Gabaonites par Saül; nous ne savons pas exactement quand cela se passa. Mais le règne de Saül avait pris fin quelque temps avant; ainsi, la famine fut une punition pour une action commise plusieurs années avant. Certaines gens semblent penser que le temps seul couvrira le péché, mais il n’en est pas ainsi selon la Parole de Dieu. Peut-être rien de mauvais ne fut mentionné quand le massacre fut commis, mais l’heure vint où Dieu exigea une vengeance. « Vous péchez contre l’Eternel; sachez que votre péché vous atteindra » (Nombre 32:23). « Certes, le méchant ne restera pas impuni » (Proverbes 11:21). La nation entière souffrait à cause du péché de Saül.

Quand les hommes désobéissent à Dieu, ils permettent à la souffrance de venir sur eux-mêmes et sur d’autres aussi. Si un membre d’une famille agit mal, toute la famille entière est affectée. Quand un membre d’une congrégation abandonne Dieu, les autres sentent le chagrin de la séparation. Une personne est punie pour son propre péché, mais ce péché amènera d’autres aussi à souffrir. Nous avons étudié un autre exemple de cet acte (Voir leçon 172). Les Enfants d’Israël souffrirent de la défaite à Aï quand Acan avait péché (Josué 7:4). Tous ne furent pas punis comme le fut Acan, mais ils souffrirent tous pour cela.

Le Payement

David savait que le péché est un blâme et une disgrâce pour n’importe quelle nation (Proverbes 14:34). David voulait payer pour ce mal fait aux Gabaonites. Il leur demanda ce qui devrait être fait. Ils ne voulaient pas un payement avec de la monnaie. L’argent et l’or ne peuvent pas toujours payer les gens pour les mauvais actes qui ont été commis contre eux. La vie de n’importe quelle personne en Israël ne pourrait le faire non plus. Dans un cas pareil selon la Loi, la culpabilité de la nation ne pourrait être purifiée que par le sang répandu de celui qui commit le crime (Nombre 35:33).

Saül était mort à ce moment, mais Dieu accepta que sept fils de la famille de Saül fussent livrés aux Gabaonites. Nous pouvons seulement croire que ces fils avaient eu part avec leur père dans le massacre. La loi enseigne que « On ne fera point mourir les pères pour les enfants, et l’on ne fera point mourir les enfants pour les pères; on fera mourir chacun pour son péché » (Deutéronome 24:16).

Jésus, l’Innocent

Il y a seulement un conte dans la Bible où une personne innocente devait mourir dans le but d’expier les péchés des coupables. Cette personne innocente est Jésus, l’unique Fils de Dieu, qui donna Sa vie pour que nos péchés puissent être pardonnés, et notre dette payée. « Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies » (Romains 5:6). « De même Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut » (Hébreux 9:28). « Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu » (1 Pierre 3:18).

 La Mort

David était prudent à ne pas rompre une autre alliance – celle faite avec le fils de Saül, Jonathan (1 Samuel 18:3). A cause de cette alliance, David épargna Méphiboscheth, mais sept autres perdirent leur vie pour la violation de cette alliance seul avec les Gabaonites.

La mère de deux d’entre eux se lamentait et pleurait leur mort. Elle démontra son amour on protégeant leurs corps des intempéries et des bêtes sauvages. Pas une fois elle n’accusa les Gabaonites d’avoir mal agi. Elle ne blâma pas David pour avoir permis ceci d’arriver à ses fils. Elle ne vola pas les corps, mais permit que justice soit faite. Leur mort fut le salaire du péché (Romains 6:23).

Enterrement

Quand les pluies tombèrent, David leur accorda un enterrement convenable, avec respect pour Saül, le roi prédécesseur. Dans le sépulcre de Kis, le père de Saül, David les plaça, ensemble avec Saül et Jonathan dont les os avaient été enterrés par les hommes de Jabès en Galaad.

Quand bien même ils eussent été fils d’un roi, leur sang fut exigé pour le péché qui était commis. En agissant ainsi, le Seigneur fut supplié en faveur de la terre, et la famine cessa.

Une Guerre avec les Géants

Ceci n’était pas la fin de toute difficulté pour David. Les Philistins, un ancien ennemi national, commencèrent une guerre contre lui. Nous, nous souvenons que plusieurs années auparavant, David avait tué un des leurs, Goliath, le géant. Il semble que les membres de la famille de Goliath n’avaient pas oublié.

Sans doute, David commençait à vieillir et son corps ne pouvait pas soutenir la fatigue de la bataille. Quoiqu’il devînt affaibli, David ne fuit pas. Quand David « était fatigué », Abischaï risqua sa vie en allant au secours de David. Abischaï tua le géant qui avait projeté de tuer David.

Les Enfants d’Israël avaient du respect pour David qu’ils considéraient comme leur roi. Ils ne lui permirent plus d’aller au combat. Ils honoraient David pour la position qu’il avait devant le Seigneur. Les hommes de David allaient à la bataille contre les géants des Philistins. Le Seigneur aida les Enfants d’Israël à tuer ceux qui provoquaient Dieu et Israël, comme Goliath avait fait avant sa défaite. A ce moment, Dieu aida les Enfants d’Israël à tuer quatre géants –l’un d’eux avait six doigts à chaque main et six orteils à chaque pied. Dieu était avec les Enfants d’Israël, et la puissance des géants devint nulle. Ainsi les Enfants d’Israël eurent une victoire finale sur leurs ennemis, les Philistins.

Un Autre Esprit

Nous nous rappelons le mauvais rapport des dix espions. Le peuple craignait les géants et les villes fortifiées de Canaan (Nombre 13:28). Mais Caleb qui avait la foi en le Seigneur, était animé d’un autre esprit. Quarante cinq ans plus tard, quand il revendiqua la ville des géants pour son héritage, Caleb dit: « L’Eternel sera peut-être avec moi, et je les chasserai, comme l’Eternel a dit » (Josué 14:12). Avec l’aide de Dieu, Hébron devint l’héritage de Caleb parce qu’il suivit entièrement le Seigneur Dieu d’Israël (Josué 14:14).

Avec leur confiance en Dieu, David et ses hommes étaient capables d’avoir une complète victoire sur les géants de Gath, et sur les Philistins. En ayant confiance en Dieu et en étant obéissant à Sa Parole, nous aussi pouvons vaincre chaque ennemi géant qui voudrait venir contre nous.

QUESTIONS

  1. Comment David sut-il ce qui fut cause de la famine?
  2. Combien de temps cette bataille dura-t-elle?
  3. Qui étaient les Gabaonites?
  4. Quelle alliance fut faite avec eux?
  5. Pourquoi sept des fils de Saül furent-ils pendus?
  6. Pourquoi Méphiboscheth fut-il épargné?
  7. Combien de géants furent tués à ce moment?
  8. Pourquoi les Philistins combattirent-ils contre David?
  9. Qui remporta la victoire finale au cours de la bataille de David contre les Philistins?