LEÇON  J226

LEÇON  J226

LA  CONFIANCE  DE  DAVID  EN  DIEU

Psaume 34:1-22

VERSET DE MEMOIRE: « L’ange de l’Eternel campe autour de ceux qui le craignent, et il les arrache au danger »

(Psaume 34:7).

Télécharger

Un Témoignage

Toujours David se rappelait les expériences qu’il avait eues quand il était un réfugié, fuyant devant ses ennemis. Dieu avait aidé David, et l’avait protégé plusieurs fois et de plusieurs façons. Par les expériences de David, sa foi et son espérance en Dieu s’étaient approfondies en une confiance et en un courage en Dieu, qui mirent une certitude et une assurance dans son cœur. Quand David se fia à Dieu, il connut qu’il était en sûreté.

Ce Psaume était inspiré, quand Dieu tira David d’un danger particulier. Ici Abimélec est un titre pareil à Pharaon, roi ou président. Sans doute, David s’adressait à Akisch, roi de Gath, de qui il avait terriblement peur (1 Samuel 21:12). David se rendit compte que Dieu l’avait aidé à échapper. Comme David pensait à ces choses, il sentit qu’il devait à Dieu beaucoup de louanges. Ce Psaume est un témoignage de David.

Louanges Continuelles

David dit: « Je bénirai l’Eternel en tout temps ». Ici il annonçait son intention de louer Dieu dans toutes les situations. Certaines personnes louent Dieu, quand toutes choses semblent bien aller pour elles. D’autres donnent gloire à Dieu une fois par hasard. David savait qu’il y avait toujours une raison pour louer et remercier Dieu. Même en temps de peur et de danger, le cœur de David était confiant en Dieu. Lorsque la détresse et l’affliction arrivaient à David, il avait cependant raison de se confier en Dieu et de Le louer. David dit que les louanges à Dieu seraient continuellement sur ses lèvres, à tous moments, et en toutes occasions. Nous aussi, sommes instruits par le rédacteur de l’Epître aux Ephésiens à « rendre continuellement grâces à Dieu pour toutes choses  » (Ephésiens 5:20).

Donnant Gloire à Dieu

David avait mené plusieurs actions courageuses dans sa vie – comme l’usage de sa fronde pour tuer Goliath le géant qui était un ennemi du peuple de Dieu, comme le lion saisi par la barbe pour être tué quand il avait essayé de prendre l’une des brebis de David, comme le fait d’avoir tué l’ours et arraché de sa gueule un mouton de son troupeau. David n’était pas vantard de ses exploits ou de quelque chose de brave qu’il avait fait. David donnait gloire à Dieu, parce qu’il connaissait qu’il ne pourrait faire aucune de ces choses sans le secours de Dieu. L’Apôtre Paul prononça quelques paroles très similaires à celles de David. Paul dit: « Loin de moi la pensée de me glorifier d’autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ » (Galates 6:14). Avons-nous jamais été vantard? Etait-ce de nous-mêmes, ou concernant des choses que Dieu a faites?

David voulut que d’autres personnes connussent ce que Dieu avait fait pour lui. David pressentit qu’en écoutant de pareilles choses, elles amèneraient la joie dans leurs cœurs. En faisant honneur à Dieu, David fut heureux, et d’autres furent heureux, également. Après que David eut dit à d’autres ses expériences, il les invita à louer Dieu avec lui. Ils avaient entendu parler de ses délivrances, et il pressentit qu’ils devaient partager sa reconnaissance.

Prières Exaucées

David dit la raison pour laquelle il loua Dieu – le Seigneur avait entendu David quand il priait. Le Seigneur n’écouta pas seulement la prière de David, mais Il l’exauça aussi. David loua le Seigneur parce que Dieu avait aussi ôté la peur du cœur de David. Quand l’amour de Dieu pénètre dans un cœur, la peur qui tourmente s’en va; et la paix et la confiance occupent cette place. En écrivant au sujet du parfait amour de David, Jean mentionne cette même pensée: « La crainte n’est pas dans l’amour, mais l’amour parfait bannit la crainte; car la crainte suppose un châtiment »(1 Jean 4:18).

Sans aucun doute, nous tous avions eu la réponse à nos prières. Ceci, n’est-il pas un mobile pour louer Dieu? Nous Lui devons nos louanges et remerciements pour les prières exaucées. Naturellement, nous avons reçu d’autres bénédictions, également; mais, même si Dieu n’avait fait autre chose pour nous, nous devrions Le louer à cause des prières exaucées.

Ange Gardien

Ceci n’était pas tout ce que Dieu avait fait pour David. Le Seigneur avait envoyé un ange pour protéger David. Quelques personnes appellent celui-là, un ange gardien, qui les protège du danger et les délivre du péril. La plupart des enfants aiment le tableau qui a été peint, sur lequel figuraient deux enfants traversant un pont étroit, élevé au-dessus de la chute des eaux. A côté des enfants, est un ange du Seigneur pour les aider à traverser, sans danger, le pont. Ce tableau nous fait ressouvenir que Dieu envoie Ses anges pour être près de ceux qui Le craignent.

Ceci est une catégorie de crainte différente de celle qui suppose un châtiment que Dieu ôta à David. Cette crainte ne met pas la terreur et l’épouvante dans le cœur de l’homme. C’est un respect à Dieu qui nous amènerait à L’adorer, et qui nous avertirait contre la réalisation d’un acte qui déplaît au Seigneur. Une crainte pieuse nous fait servir le Seigneur. La Bible déclare que « la crainte de l’Eternel est le commencement de la science » et « le commencement de la sagesse » (Proverbes 1:7; 9:10).

La Crainte de l’Eternel

Il y a d’autres bénédictions promises à ceux qui ont la crainte du Seigneur. David était soucieux pour d’autres. Il voulut que tous eussent les bénédictions qu’il avait. David dit qu’il nous enseignerait la crainte du Seigneur, si nous voudrions prendre garde à ses paroles. Probablement David aurait appris à d’autres à jouer de la harpe, car il était un musicien. Ou bien David avait appris à d’autres l’usage de l’épée, car il était un puissant homme de guerre. David ne mentionna pas ces choses, parce qu’il connut que la crainte du Seigneur était le plus important.

David dit: « Sentez et voyez combien l’Eternel est bon! ». Il nous convie à éprouver le Seigneur nous-mêmes. Nous pouvons avoir les mêmes expériences comme David, car Dieu nous aidera comme Il a aidé David.

Pas de Pénurie de Bonnes Choses

Nous sommes encouragés à nous fier à Dieu et à Le chercher. Nous aurons alors les bénédictions de Dieu, et nous ne serons privés d’aucun bien. David ne dit pas que nous aurions toute chose que nous désirons. Il dit que Dieu nous fournirait les choses qui sont agréables pour nous. Nous ne serons pas dans le besoin d’aucune bonne chose, d’aucune bénédiction spirituelle, car Dieu a une abondance. Il n’y aura pas de pénurie de quelque bonne chose, car c’est promis à ceux qui cherchent Dieu et se confient en Lui. Nous pouvons vivre par la foi et ne manquer de rien.

Une Bonne et Heureuse Vie

Y a-t-il quelqu’un qui ne veuille pas désirer une vie bonne, longue et heureuse? Tout le monde cherche à avoir une vie heureuse. David nous dit comment il l’a trouvée, et comment nous, également, pouvons avoir une bonne vie ici, et une bonne vie dans l’autre monde.

L’enseignement de David est que nous évitions le mal, soit par paroles ou par actes. Dieu n’aime pas la méchanceté. Il la déteste. Dieu tourne Sa face contre ceux qui aiment à faire le mal. « Le malheur tue le méchant ». Le péché amène la destruction. Il détruira, et amènera la mort éternelle sur ceux qui font le mal. David ne dirait rien de bon du péché et du mal. Il écrivit plusieurs versets sur les bénédictions qui arrivent sur le juste et sur ceux qui font le bien.

Se Repentant

Il peut y avoir certains hommes qui aimeraient pratiquer la droiture mais qui paraissent toujours faire le mal. Ils se fâchent, disent de désagréables paroles, et alors ils regrettent qu’ils se sont mis en colère. Ils disent des mensonges, et ont alors peur qu’ils seront révélés. Ils ont des malheurs et ils doivent souffrir les conséquences. David sait que Dieu aiderait une telle personne qui voulait faire ce qui est droit. Personne ne peut vivre une vie de droiture sans Dieu.

Quand une personne invoque Dieu pour l’aider, si elle se repent et est désolée pour le mal qui se trouve dans sa vie, Dieu entendra et exaucera cette prière. Dieu est près de ceux qui ont un cœur brisé, et le Seigneur sauvera ceux qui regrettent leurs péchés. Dieu secoura l’âme repentante et lui donnera le pouvoir de vivre une vie de droiture. Les yeux de Dieu sont toujours sur les justes pour voir leurs besoins. Les oreilles de Dieu sont toujours attentives au cri de Son peuple. « Non, la main de l’Eternel n’est pas trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre » (Esaïe 59:1).

En Faisant le Bien

David dit: « Eloigne toi du mal, et fais le bien; recherche et poursuis la paix ». Dire qu’une personne ne doit pas faire du tort à d’autres n’est pas suffisant. Nous devons « faire le bien » – être utile et serviable. Lorsque nous étudions la vie de Débora et de Barak (leçon 191), nous avons appris que la cité de Méroz reçut la malédiction du Seigneur parce qu’elle ne fit rien. Les habitants n’empêchèrent pas le peuple de Dieu, ni ne prêtèrent pas secours, alors qu’ils pouvaient le faire. « Car ils ne vinrent pas au secours de l’Eternel, au secours de l’Eternel parmi les hommes vaillants » (Juges 5:23).

Faire du bien n’est pas tout ce que Dieu exige d’une personne. L’on doit aussi éviter le mal. Il y a certains qui font le bien, mais ne sont pas vraiment heureux jusqu’à ce qu’ils se soient écartés du mal. « Le chemin des hommes droits, c’est d’éviter le mal » (Proverbes 16:17). « Quiconque prononce le nom du Seigneur, qu’il s’éloigne de l’iniquité » (2 Timothée 2:19). Une voie qui est contraire à la voie de Dieu est une mauvaise voie. Il y a le mal dans la violation de la parole de Dieu. Plusieurs gens n’aiment pas accepter qu’ils ont de mauvaises voies, mais quiconque qui n’est pas sauvé est incapable à garder les commandements de Dieu. La désobéissance à Dieu et l’incrédulité envers Lui provoquent une malheureuse vie ici, et le châtiment durant toute l’éternité.

Des Afflictions

« Tout arrive également à tous: même sort pour le juste et pour le méchant, pour celui qui est bon et pur et pour celui qui est impur; pour celui qui sacrifie et pour celui qui ne sacrifie pas » (Ecclésiaste 9:2). Toutefois, il y a absolument une différence entre le méchant et le juste. Quand les difficultés et le désastre arrivent aux méchants, il n’y a personne pour les secourir. Ceux qui font le mal doivent souffrir, mais Dieu délivre le juste. Le Seigneur envoie du secours à ceux qui se confient en Lui. David dit que l’homme juste a beaucoup d’afflictions, mais que Dieu l’en délivre. Ne serait-il pas mieux d’avoir un libérateur qui délivre de beaucoup d’afflictions que d’avoir seulement une peine et qu’il n’y ait personne pour délivrer?

Désolé

David montre une opposition entre l’impie et le dévot. Ceux qui ne cherchent pas Dieu et ne se confient pas en Lui vivent misérablement sous la colère de Dieu, et se tiendront devant Lui en jugement. Ils seront désolés – abandonnés seuls, et condamnés, et peut-être affligés. Ils n’auront personne pour les racheter, parce qu’ils manquèrent d’invoquer le Seigneur avant que ce fût trop tard. Désolation et condamnation seront leur part éternelle. Mais le Seigneur rachète ceux qui Le cherchent. Quiconque se confie en le Seigneur ne sera jamais ruiné, sans amis, ou sans assistant.

Confiance

Comme nous lisons au sujet de l’expérience de David, cela ne nous inspire-t-il pas à avoir davantage confiance en Dieu? C’est possible pour nous d’avoir la même confiance en Dieu, celle que David avait. Comment David obtint-il une telle confiance? David était humble, et il priait. David avait confiance en Dieu, et non pas en sa propre force ou en sa sagesse. David éprouva Dieu et il Lui obéit. Parce que David osa se fier à Dieu, il eut une assurance du secours et de la protection de Dieu. Il connut que Dieu le délivrerait. Nous, également, pouvons être confiants en le Seigneur, car Ses promesses ne peuvent pas manquer.

QUESTIONS

  1. Quand David loua-t-il le Seigneur?
  2. En qui David se vantait et se glorifiait-il?
  3. Comment David savait-il que le Seigneur l’entendait quand il priait?
  4. Que fait Dieu pour le juste?
  5. Que fera le Seigneur pour ceux qui ont un cœur brisé et un esprit contrit?
  6. Qui délivre le juste de ses afflictions?
  7. De combien de ses afflictions le juste sera-t-il délivré?
  8. Autour de qui l’ange du Seigneur campe-t-il? Dans quelle intention?
  9. Qu’est-ce que la confiance?

Comment David reçut-il la confiance en Dieu?