LEÇON  J210

LEÇON  J210

DAVID  OINT  ROI

1 Samuel  16:1-25

VERSET DE  MEMOIRE: « Mais Dieu est celui qui juge: Il abaisse l’un, et il élève l’autre »

(Psaume 75:8)

Un Temps de Joie

Dieu avait rejeté Saül comme roi sur Israël à cause de sa désobéissance. Samuel avait beaucoup aimé Saül au moment où il avait bien conduit Israël, et le Prophète était beaucoup affligé parce que Saül ne fut  plus un bon roi dont Dieu pouvait faire usage.

Un jour, Dieu dit à Samuel: « Quand cesseras-tu de pleurer sur Saül? Je l’ai rejeté, afin qu’il ne règne plus sur Israël ». Le jugement de Dieu était prononcé. Saül avait eu plusieurs occasions pour se repentir, et il les avait refusées. Quoiqu’il ait été roi d’Israël, il n’y avait plus maintenant d’espérance pour lui. Dieu dit à Samuel  de ne plus  s’affliger, mais d’oublier le passé et oindre un nouveau roi. Ce fut un moment de grande joie quand un nouveau roi allait être oint. Une nouvelle espérance était née.

Le Sacrifice à Bethléhem

Dieu envoya  Samuel à Bethléhem, à la maison d’Isaï, et lui dit d’oindre l’un des enfants d’Isaï pour qu’il fût le futur roi. Samuel avait peur que, si Saül l’apprenait, il ne le tue. Saül était toujours le roi, et naturellement il serait jaloux de quelqu’un d’autre qui pourrait être nommé sur le trône. Mais Dieu prend soin de ses enfants quand il les envoie faire une course pour lui.

Dieu dit à Samuel qu’il devait prendre avec lui une génisse quand il irait à Bethléhem offrir des sacrifices comme il faisait d’habitude lorsqu’il remplissait ses devoirs de cavalier en tournée. Ainsi Saül n’apprendrait probablement jamais rien au sujet de l’onction.

Samuel alla comme Dieu l’avait dit; et quand il vint à Bethléhem, les anciens de la ville eurent peur et se demandèrent ce qu’ils auraient dû faire de mauvais et qui serait cause de l’arrivée de Samuel à ce moment. Samuel les assura que tout allait bien. Il leur demanda de se sanctifier et de venir ensemble adorer avec lui. Il invita spécialement la famille d’Isaï.

Nous pouvons nous sanctifier, ou nous préparer avant un moment d’adoration ôtant de notre esprit toutes pensées relatives  à notre travail  et à notre jeu, et en pensant aux choses de Dieu. Nous devons toujours prier avant une réunion afin que Dieu nous aide à faire tout ce que nous pouvons pour parler de Jésus à quelqu’un, de façon à l’amener à vouloir être sauvé. Alors Dieu nous bénira et nous sentirons que la réunion a été de valeur.

Le Point de Vue de Dieu

Lorsque tous étaient prêts pour l’heure des sacrifices, ils se réunirent avec Samuel à l’autel de Dieu. Comme Samuel regarda de haut en bas le groupe, il remarqua le fils aîné d’Isaï, Eliab, un jeune homme beau, et pensa qu’il devait être le futur roi d’Israël. Dieu l’avait aussi regardé, mais il vit plus que Samuel ne vit. Il sut qu’Eliab n’était pas qualifié pour être roi. Il dit à Samuel: « L’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Eternel regarde au cœur ».

Vinrent alors Abinadab, et Schamma, les fils cadets. Toujours Dieu n’était pas satisfait. Aucun de ceux-ci ne serait non plus le prochain roi. Vinrent alors le quatrième, et le cinquième fils – puis le sixième et le septième. Tous avaient passé, et cependant Dieu dit: « Non! » Quelle devait être la pensée de Samuel? Dieu l’avait envoyé pour oindre un fils d’Isaï à être roi, et ils avaient tous passé et toujours pas de roi.   

Samuel demanda à Isaï: « Sont-ce là tous tes fils? » Isaï répondit que son plus jeune fils était dehors, gardant les moutons, et comme il était si jeune, il n’avait pas pensé qu’il était nécessaire de l’appeler. Les autres frères ne se soucièrent pas d’être gênés par leur petit frère. Ce petit frère était David, et il était l’homme que Dieu voulait pour être roi d’Israël. Même si ses frères ne le considéraient pas, Dieu le considérait. David n’était pas seul avec les brebis dans les montagnes; Dieu était avec lui, et lui enseignait des choses éternelles.

Préparation

David n’avait pas gaspillé son temps pendant qu’il était là-bas, gardant les brebis. Dieu aime voir quelqu’un de diligent dans tout  ce qu’il fait; et comme David gardait les brebis, il s’entraînait sur sa leçon de musique. Il aurait toutefois dit que personne ne l’entendrait jouer, alors pourquoi faire quelque effort? Le temps vint où il fut appelé à jouer pour le roi, et il était prêt. Et, pendant qu’il jouait, il chantait aussi des louanges à Dieu. David écrivit plusieurs des admirables psaumes dans la Bible, et il se peut que certains soient écrits pendant qu’il gardait les brebis. Sans doute il reçut son inspiration pour le passage: « L’Eternel est mon berger; je ne manquerai de rien » (Psaume 23:1), de cette occupation précoce.

Quand David arriva à la  fête où le sacrifice avait été fait, Dieu parla à Samuel, disant que celui-ci était le nouveau roi. Samuel se leva et l’oignit d’huile pour cette place, là devant toute sa famille qui n’avait pas pensé qu’il s’élevait grandement.

Jésus dit à ses disciples: « Si quelqu’un me sert, le Père l’honorera » (Jean 12:26). David avait été serviteur de Dieu de tout son cœur, et maintenant Dieu commençait à l’honorer pour sa fidélité.

Selon le Cœur de Dieu

L’Esprit du Seigneur vint sur David à partir de ce jour-là; et à travers les nombreuses années de service fidèle, David essayait toujours de plaire à Dieu. Quand il pécha, il se repentit avec un cœur brisé, et Dieu lui pardonna. Il était un homme selon le désir de Dieu. Honorer Dieu et le servir étaient l’ambition de sa vie.

David ne sentit pas que depuis qu’il avait été oint pour être roi, il était trop bon pour travailler. Il revint en arrière pour prendre soin du troupeau de son père jusqu’au moment où Dieu aurait besoin de lui. Durant toutes les années d’attente Dieu resta à ses côtés et prit soin de lui.

Souffrance de Saül

Saül vivait toujours dans son beau palais, mais l’Esprit de Dieu s’était retiré de lui, et un mauvais esprit le troublait. Il était irritable, et personne ne pouvait lui plaire. Ses serviteurs pensèrent que la musique pourrait le soulager, et ils essayèrent de trouver un bon musicien. Et qui supposes-tu qu’ils aient trouvé? C’était David. Quelqu’un l’avait écouté jouer et parla à son sujet au roi. Il dit, également, que David était un jeune homme brave, et qu’il était celui que le roi aimerait avoir dans sa maison.

Saül envoya un message à Isaï, lui demandant si son plus jeune fils pourrait venir au palais pour y vivre un peu. Naturellement, Isaï était heureux que le roi voulût honorer quelqu’un de sa famille. Vite, il prépara un cadeau à envoyer par David, et il l’envoya au roi.

Au Palais

Quand Saül rencontra David « il l’aima beaucoup ». David était proposé à être le porteur d’arme du roi, ce qui fit de lui un serviteur qui sera toujours près de son maître. Après ceci, chaque fois que le mauvais esprit voudrait venir sur Saül, David jouait de douces musiques sur sa harpe, et chantait peut-être aussi, et l’esprit se retirait.

Ceci était une occasion pour David d’apprendre les devoirs de roi. Il avait toujours vécu dans la contrée, et ne connut pas les habitudes de la cour.

Dieu avait tracé cette voie à David pour qu’il apprenne ce qui serait fait quand il deviendrait le souverain d’Israël.

QUESTIONS

  1. Où Dieu envoya-t-Il Samuel pour oindre un roi?
  2. Pourquoi Samuel avait-il peur de Saül?
  3. Comment Dieu s’arrange-t-Il pour que la consécration soit faite?
  4. Combien de fils Isaï eut-il?
  5. Combien passèrent devant Samuel, mais qui furent rejetés?
  6. Où était David?
  7. Que faisait David en plus de ses devoirs habituels?
  8. Comment Samuel sut-il que David serait le futur roi?
  9. Que fit David, après qu’il était oint?
  10. Comment David parvint-il au palais de Saül?