LEÇON  A234

LEÇON  A234

LA  GLOIRE  DE  DIEU

Psaumes 8:2-10; 19:2-15; 119:1-24

 VERSET DE MEMOIRE: « Eternel, notre Seigneur! Que ton nom est magnifique sur toute la terre! »

(Psaume 8:10).

Télécgarger

I  L’adoration du Créateur à Travers la Création

  1. David s’exclame devant la magnificence de Dieu: Psaume 8:2, 3; Matthieu 21:10, 11, 15, 16.
  2. Il médite sur la bonne disposition des corps célestes: Psaume 8:4; Esaïe 40:26; Romains 1:20.
  3. Ses pensées se tournent vers l’homme insignifiant: Psaume 8:5; Romains 1:25.
  4. Il pense alors à Christ et à la nouvelle création: Psaume 8:6-10; Hébreux 2:6-9.

II  L’Exaltation de Dieu à Travers les Merveilles de Ses Œuvres

  1. Sa création révèle Sa gloire et montre Sa connaissance: Psaume 19:2, 3; 98:7, 8; Esaïe 55:12.
  2. Ses œuvres Le louent jusqu’aux extrémités de la terre: Psaumes 19:4-7; Esaïe 55:11.

III  L’Exaltation de Dieu à Travers les Merveilles de Sa Parole

  1. La loi de l’Eternel est parfaite: Psaume 19:8-11.
  2. Il y a une grande récompense à garder la Loi: Psaume 19:12-15; Luc 10:25-28.
  3. La Parole dans le cœur est une protection contre le péché: Psaume 119:1-24.

COMMENTAIRE

La Révélation

Dans les nuits claires et étoilées, comme David était assis sur le flanc de la colline en surveillant ses brebis, ils médita sur les beautés de l’armée céleste, et il pensa à l’Auteur d’un si grand univers. « Les cieux », dit-il, « racontent la gloire de Dieu, et l’étendue manifeste l’œuvre de ses mains » (Psaume 19:2). Bien des éducateurs d’aujourd’hui, qui ont une connaissance d’exploration beaucoup plus grande, ne réussissent pas aux moyens de télescopes et d’instruments scientifiques modernes à voir au-delà de la création, comme David le fit lorsque son œil de foi le conduisit au Tout-Puissant Créateur. Très souvent des écrivains de textes scolaires attribuent l’exécution merveilleuse de la création de Dieu au simple hasard par la soi-disant science de l’évolution.

La Parole de Dieu nous dit: « En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, puisque, ayant connu Dieu, ils ne L’ont point glorifié comme Dieu, et ne Lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous » (Romains 1:20-22). Bien des fous disent dans leurs cœurs aujourd’hui, que Dieu n’existe pas. Néanmoins, Dieu est éternel, et Ses cieux déclarent toujours Sa gloire.

L’Infinité

« Regarde le sommet des étoiles, comme il est élevé! » (Job 22:12). L’homme est toujours en train de sonder les grandes étendues du ciel, et de regarder les étoiles qui sont si éloignées que cela dépasse l’imagination la plus folle. On nous dit que l’une des étoiles, qui a été récemment découverte, est à une distance si grande que si nous voyagions à la vitesse de la lumière – 186.000 miles (soit 299.354 km) à la seconde – il nous prendrait 250 millions d’années pour atteindre cette étoile. Ce n’est pas étonnant que David ait dit: « Quand je contemple les cieux, ouvrages de tes mains, la lune et les étoiles que tu as créées: qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui? » (Psaume 8:4, 5). Cependant Dieu, dans Sa compassion, nous a dit qu’Il demeurera avec  celui qui a l’esprit contrit et humble. Le Créateur de l’univers sonde aussi les pensées et les intentions du cœur de l’homme, pour qu’Il puisse se montrer fort à ceux dont les cœurs sont parfaits envers Lui.

« On ne peut compter l’armée des cieux, ni mesurer le sable de la mer » (Jérémie 33:22). En des époques variées de l’antiquité, l’homme comptait et cataloguait les étoiles; mais au lieu d’une étoile qui peut être vue à l’œil nu, l’homme, à l’aide du télescope, en voit maintenant 40 millions. A chaque moment, un nouveau télescope d’une plus grande puissance est fabriqué, et un vaste champ de nouvelles étoiles apparaît, jusqu’à ce qu’aujourd’hui celles que l’on voit se chiffrent à 2 milliards environ. Mais qui sait combien demeurent encore cachées à la vue? « A qui me comparerez-vous, pour que je lui ressemble? dit le Saint. Levez vos yeux en haut, et regardez! Qui a créé ces choses? Qui fait marcher en ordre leur armée? Il les appelle toutes par leur nom; par son grand pouvoir et par sa force puissante, il n’en est pas une qui fasse défaut » (Esaïe 40:25, 26). Même avec une si grande armée, chaque étoile diffère l’une de l’autre. Et pensez que Dieu les a toutes nommées! « Autre est l’éclat du soleil, autre l’éclat de la lune, et autre l’éclat des étoiles; même une étoile diffère en éclat d’une autre étoile » (1 Corinthiens 15:41). Mais toutes racontent la gloire de notre Dieu.

Mouvement

Toutes les vingt-quatre heures la terre fait un tour complet sur son axe. Ceci signifie que si une personne était à l’équateur, il parcourrait 25.000 miles (soit 40.236 km) en 24 heures par la rotation de la terre. Mais non seulement la terre fait la rotation sur son axe, mais chaque année elle fait un tour autour du soleil, une distance approximative de 600 millions de miles (soit environ 965 millions de km). Comme si ce mouvement n’était pas assez, tout le système solaire parcourt l’espace à la vitesse d’environ 400 millions de miles (soit environ 644 millions de km) par an. Pensez à tout ce mouvement – environ 2.000 miles (soit environ 3.219 km) à la minute pour que chacun sur la face de la terre se meuve, et cependant nous ne sentons pas la plus faible vibration, nous n’enregistrons pas non plus une inquiétude à une si grande vitesse. Les navires entrent en collision en mer, les avions dans les airs, les trains sur les rails, et les automobiles sur les grandes routes; mais les milliards de corps célestes de Dieu se déplacent plus rapidement que les rêves de l’homme et « il n’en est pas une qui fasse défaut ». Pensez au grand poids de cette terre suspendue dans l’espace, et à l’énergie nécessaire pour la faire mouvoir dans sa course – « Il suspend la terre sur le néant » (Job 26:7).

David parla du mouvement du soleil: « Et le soleil, semblable à un époux qui sort de sa chambre, s’élance dans la carrière avec la joie d’un héros; il se lève à une extrémité des cieux, et achève sa course à l’autre extrémité: rien ne se dérobe à sa chaleur » (Psaume 19:6, 7). Le Seigneur parla à Job du mouvement des corps célestes: « Noues-tu les liens des Pléiades, ou détaches-tu les cordages de l’Orion? Fais-tu paraître en leur temps les signes du zodiaque, et conduis-tu la Grande Ourse avec ses petits? Connais-tu les lois du Ciel? Règles-tu son pouvoir sur la terre? » (Job 38:31-33). Lorsque nous considérons tout ce mouvement et l’infaillible justesse avec laquelle les corps célestes se meuvent – même nos montres les plus précises sont réglées en conformité avec les étoiles – nous ne pouvons que nous exclamer: « L’Eternel est grand et très digne de louange, et Sa grandeur est insondable » (Psaume 145:3).

La Parole de Dieu

Bien que la création révèle un Créateur puissant, Dieu s’est Lui-même révélé dans plusieurs autres voies et par des moyens plus directs, dès le commencement même de la création jusqu’à aujourd’hui. Avant qu’Adam ne péchât, Dieu marchait avec lui dans le jardin. Après la chute, lorsque le péché entra dans toute la race humaine, Dieu se manifesta encore à l’homme à qui Il manifesta Sa volonté aussi. Dieu parlait aux prophètes et se révélait à eux dans des visions et des rêves. Il nous est dit: « Car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu » (2 Pierre 1:21). « Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu’Il a établi héritier de toutes choses, par lequel Il a aussi créé le monde » (Hébreux 1:1, 2). Une révélation directe de Dieu fut faite lorsque Jésus, le Fils de Dieu, descendit dans le monde, vécut parmi les hommes, les enseigna, et leur donna un exemple relatif au sens que revêt, dans tous ses détails, la marche conformément à la loi du Seigneur. Non seulement Il nous donna un exemple de la façon de vivre, mais par Sa mort, l’expiation fut faite pour le péché, afin que, par Son Sang, nous puissions être délivrés de nos péchés, et que par Son pouvoir nous puissions être capables de faire Sa volonté ou de garder Sa loi.

La Loi Parfaite

Dans le dix-neuvième Psaume nous avons la loi du Seigneur décrite en des termes variés: parfaite, véritable, droite, pure, vraie et juste. Les effets de la Parole sont nombreux: elle restaure l’âme; elle rend sage l’ignorant; elle réjouit le cœur; elle éclaire les yeux, elle subsiste à toujours. Elle a plus de prix que « beaucoup d’or fin ». Et elle est « plus douce que le miel et le rayon de miel ». Notre Dieu, qui forma un si grand univers, nous a donné un plan parfait par lequel nous pouvons maîtriser nos façons de vivre, et demeurer avec Lui dans l’éternité.

Des 176 versets du Psaume 119, il n’y a que deux qui ne se servent pas de termes pour décrire la loi de Dieu. Le Psaume est divisé en 22 paragraphes, et chaque paragraphe a à sa tête une lettre de l’alphabet hébraïque. Ce Psaume enseigne une grande considération à avoir pour la Parole de Dieu; comme le Psalmiste dit: « Je serre ta parole dans mon cœur, afin de ne pas pécher contre toi » (Psaume 119:11). Dieu veut que Sa Parole soit gardée sérieusement et qu’elle soit exaltée, car, il nous est dit: « Ta renommée s’est accrue par l’accomplissement de tes promesses » (Psaume 138:2). Jean décrit Christ comme étant la Parole personnifiée: « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu » (Jean 1:1). « Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec Lui-même » (2 Corinthiens 5:19). Le plan de la rédemption de Dieu rivalise avec celui de Sa création. « Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand » (1 Timothée 3:16).

Louange à Dieu

« N’avez-vous jamais lu », dit Jésus, en se référant au Psaume huit, verset 3, « Tu as tiré des louanges de la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle? » (Matthieu 21:16). Les ennemis de Christ, ceux qui pensaient qu’ils adoraient Dieu, manquèrent de Lui donner des louanges, mais les « enfants et ceux qui sont à la mamelle » – les enfants qui étaient honnêtes dans leurs cœurs et libérés de leur propre pharisaïsme – chantèrent les louanges au Fils de Dieu. Si ceux-ci se taisaient, les pierres même crieraient. Toute la création donne gloire au merveilleux Architecte, sauf ces vaines créatures formées de la poussière qui voulurent s’exalter au-dessus de leur Créateur. Quelque merveilleuses que puissent être les œuvres de Dieu, « Celui qui a construit une maison a plus d’honneur que la maison même » (Hébreux 3:3). Il est « au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir » (Ephésiens 1:21).

QUESTIONS

  1. A quelle occasion Jésus cita-t-Il le Psaume 8:3?
  2. Où voyons-nous cité le Psaume 8:5-7?
  3. De quelle manière ces versets s’appliquent-ils à Christ?
  4. Pourquoi devons-nous avoir, de nos jours, plus de privilège de voir la gloire de Dieu dans les cieux que David ne l’ait vue en son temps?
  5. Quels rapports y a-t-il entre Psaume 19:3-5 et Romains 1:20?
  6. Quelles comparaisons pouvez-vous faire entre l’œuvre de la main de Dieu et Sa loi?
  7. Quels adjectifs sont utilisés pour décrire la loi de Dieu dans le Psaume 19?
  8. Quels sont les péchés présomptueux?
  9. Quel est le thème du Psaume 119?
  10. Comment ce thème est-il pratiquement exprimé dans