LEÇON  A221

LEÇON  A221

L’ENTERREMENT  ET  LA  RESURRECTION  DE CHRIST

Matthieu 27:57- 66; 28:1-15

VERSET DE MEMOIRE: « Parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts »

(Actes 17:31).

 

I  L’Enterrement de Jésus-Christ

  1. Jésus fut enterré dans la tombe d’un riche selon la prophétie: Matthieu 27:57-60; Esaïe 53: 9; Marc 15:42-46; Luc 23: 50- 53; Jean 19:38.
  2. Marie de Magdala et l’autre Marie observaient Jésus au moment où on L’enterrait: Matthieu 27:61; Marc 15:47; Luc 23: 55, 56.

II  La Complicité Pharisaïque

  1. Dans leur tentative de mettre obstacle à la résurrection de Jésus, les Pharisiens sollicitèrent et reçurent une aide des Romains: Matthieu 27: 62-66; Psaume 2:1, 3.

III  A l’Aube du Jour de la Résurrection

  1. La puissance de la garde romaine fut réduite à néant par l’ange de Dieu: Matthieu 28: 1-4.
  2. L’ange annonça les bonnes nouvelles relatives à la résurrection de Jésus: Matthieu 28:2-7; Marc 16:6; Luc 24: 6.
  3. Les femmes furent envoyées dire aux disciples de Jésus que le Christ était ressuscité, et qu’Il les rencontrerait en Galilée: Matthieu 28: 7; 26: 32; Marc 16: 7.
  4. Les ennemis de Jésus furent confondus par sa résurrection: Matthieu 28: 11-15; Psaume 78:65, 66; Esaïe 51: 9; 42: 13- 16.
  5. Jésus rencontra les femmes lorsqu’elles allèrent faire la commission dont l’ange les a chargées: Matthieu 28:8-10; Marc 16:9.

COMMENTAIRE:

La Tombe du Riche

L’un des ministres de l’ancien temps fit la déclaration suivante au sujet des prophéties concernant la mort et l’enterrement de Christ: « Un homme à la vue perçante peut prévoir les tendances, et aller jusqu’à anticiper en grande échelle sur les évènements, mais seul Dieu voit les petits détails ». Seul Dieu pouvait percer les siècles et prévoir ainsi exactement les évènements détaillés de la mort de Christ. L’une de ces prédictions détaillées fut annoncée, en ces termes, par le prophète Esaïe: « On a mis son sépulcre parmi les méchants, son tombeau avec le riche » ( Esaïe 53:9).

Le sépulcre de Jésus était mis parmi les méchants signifie  qu’il était crucifié comme un malfaiteur entre deux brigands.      Ces trois hommes moururent le même jour, et furent enterrés dans leur sépulcre. Ceci, en soi, était un accomplissement remarquable de la prophétie, car les prophètes qui parlèrent de Jésus ne comprenaient, ni ne savaient les évènements relatifs à sa mort et à  sa résurrection. Par conséquent, ils ne pouvaient pas prédire la mort de Christ, à moins que Dieu ne le leur révélât. Qui, en dehors de Dieu, pouvait dire que Jésus mourrait avec les méchants et serait cependant enterré dans la tombe d’un riche?

Les persécuteurs de Jésus avaient amené les disciples du Seigneur à s’exposer à un risque surtout à l’heure de la crucifixion. Néanmoins, en cette heure périlleuse, Joseph d’Arimathée s’avança et demanda le corps de Jésus. Ayant fait connaître sa demande à Ponce Pilate, il lui fut accordé la permission d’enterrer le corps de Jésus. C’est ce que Joseph fit, et Christ fut ainsi enterré dans la tombe du riche, car Joseph était riche et il s’était déjà, selon la coutume, fait tailler une tombe. Ainsi Dieu prouva l’infaillibilité de sa Parole par l’accomplissement de ces évènements détaillés qui avaient été prédits plusieurs centaines d’années auparavant.

La Garde et le Sceau Romains

Les Pharisiens vinrent auprès de Pilate et lui demandèrent de leur venir en aide pour qu’ils soient sûrs que le corps de Jésus ne serait pas volé dans Sa tombe par Ses disciples. Pilate accéda à leur demande. La garde fut mise près de la tombe, et le sceau romain appliqué sur la pierre pour empêcher toute personne d’entrer dans la tombe.

Les Pharisiens avaient dit à Pilate qu’ils avaient peur que  les disciples ne dérobent le corps de Jésus et ne disent ensuite   qu’Il était ressuscité. Ils se souvinrent des déclarations qu’Il ressusciterait encore. Il semble, ce qui est d’ailleurs étonnant qu’ ils avaient plus foi en la possibilité de la résurrection du Christ que n’en avaient les propres disciples de Jésus. Ces pharisiens savaient que Jésus était mort, mais ils  étaient toujours demeurés craintifs, ayant égard à la puissance qu’il avait démontrée durant sa vie; ils prirent donc toutes les précautions possibles pour mettre obstacle ou au renouvellement de Ses enseignements, ou à Sa résurrection. Jésus eût été demeuré dans sa tombe si la main de l’homme avait pu L’y maintenir. Mais Ses ennemis avaient accompli leur acte! Le temps ténébreux était presque passé, et bientôt la lumière brillante d’un jour nouveau faisant partie du grand plan  de Dieu devait resplendir. En sortant de sa tombe, Christ devint les prémices de notre résurrection, l’espérance et la conviction de tout chrétien!

Les Juifs et les Gentils, le monde, la chair et le démon ont tous conspiré pour tuer le Seigneur de Gloire, cherchant à se débarrasser de Lui pour toujours. Ils ont déployé toutes leurs forces et, à ce moment- là, Dieu allait leur montrer la puissance de Sa force et de Sa gloire.

La Tombe Vide

Nous pouvons imaginer la consternation des Pharisiens et des Romains lorsqu’ils apprirent la résurrection du Christ. Les nouvelles de la résurrection ont été cause des cris de joie et de victoire poussés par les hommes de Dieu qui n’ont jamais été, avec succès, réduits au silence. La grande œuvre de Dieu avait été accomplie, et la délivrance du péché assurée. La puissance prétentieuse de Rome que constituaient les soldats romains fut écartée, et la grande pierre obstruait l’entrée de la tombe de Jésus fut roulée par un ange de Dieu. Combien ces soi-disant obstacles dressés pour empêcher la résurrection de Jésus furent facilement écartés par notre Seigneur!

La mort, l’enfer, et la tombe furent aussi conquis. Aucune main terrestre ne pouvait empêcher le Seigneur de faire quoi que ce soit, et aucune coalition ou disposition due à la puissance de Satan ne pouvait Le retenir dans cette tombe. Depuis cet heureux matin, le cri de guerre de l’Eglise militante a été: « O mort, où est ta victoire? O mort où est ton aiguillon? » (1 Corinthiens 15:55) Les paroles d’Esaïe devinrent une réalité: « Devant lui des rois fermeront la bouche; car ils verront ce qui ne leur avait point été raconté, ils apprendront ce qu’ils n’avaient point entendu » (Esaïe 52:15; Romains 15:21).

Heureux Message

Jésus dit à Ses disciples que l’heure viendrait où ils seraient tristes à cause des évènements qui surviendraient, mais qu’ils éprouveraient encore la joie: « Vous pleurerez et vous vous lamenterez, et le monde se réjouira: vous serez dans la tristesse, mais votre tristesse se changera en joie… Vous donc aussi, vous êtes maintenant dans la tristesse; mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira, et nul ne vous ravira votre joie » (Jean 16:20, 22). « Le soir arrivent les pleurs, et le matin l’allégresse » (Psaume 30:6).

Pour ceux qui aimaient Jésus, les nuits de tristesse étaient passées. Les femmes au cœur  brisé à cause de la mort de leur Maître étaient venues très tôt le matin au sépulcre où elles étaient arrivées à temps pour être les premières à entendre les bonnes nouvelles que l’ange avait à proclamer: « Il n’est point ici; il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez, voyez le lieu où il était couché » (Matthieu 28:6).

Ces femmes reçurent avec joie les nouvelles de la résurrection, comme le font plusieurs à partir de ce moment-là. Ce fut avec empressement et le cœur débordant de joie, que ces femmes se mirent en route pour exécuter les ordres de l’ange, et mettre les disciples de Jésus au courant des évènements étonnants qui s’étaient produits.

Le Christ Ressuscité

A peine les femmes avaient-elles pris leur chemin pour retrouver les disciples que Jésus leur apparut en personne. Il en est toujours ainsi. A peine avons-nous cru au témoignage de ceux qui ont eu plus de connaissance que nous, que nous sommes nous aussi témoins de cette résurrection. (Voyez Actes 10:41). Telle est la récompense bénie de ceux qui cherchent tôt le Seigneur, car la promesse de Dieu est: « Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur » (Jérémie29:13).

En ce qui concerne les Pharisiens, les nouvelles de résurrection de Jésus n’étaient pas réjouissantes. Face au fait dû à l’un des évènements les plus prodigieux jamais survenus dans l’histoire du monde, ils n’eurent recours qu’à plus de mensonge, qu’à plus de corruption, qu’à plus de fausseté dans leur tentative de renier cette action. Ils corrompirent les soldats qui avaient gardé la tombe, en leur faisant dire que les disciples étaient venus dérober le corps de Jésus. Mais cependant, Dieu avait opéré Son œuvre étonnante. (Voyez Esaïe 28:21; Actes 13:40,41; Habacuc 1:5). La bouche de ceux qui ont dit des mensonges contre Christ fut fermée (Psaume 63:12; Actes 13:30).

Le Message de l’Evangile

Avec la résurrection de Christ commença la dispensation chrétienne. Le message et l’espérance dus à la résurrection qui est la fondation de l’Evangile devaient être proclamés et prêchés partout où pouvaient se trouver des hommes. Jésus n’a pas dit à Ses disciples de limiter leurs efforts à l’égard des Juifs seuls. « Allez, faites de toutes les nations des disciples », fut le message de l’Evangile. De même que Jésus était mort pour tous les hommes, de même tous les hommes devaient entendre les nouvelles de Sa résurrection. L’œuvre de ceux qui le virent après Sa mort et Sa résurrection était de dire les heureuses nouvelles à ceux qui ne l’avaient pas vu, car telle était la voie de Dieu.

Ce n’est pas tous les hommes qui recevraient le message du fils de Dieu mort et ressuscité pour la justification des hommes. Jésus dit à Thomas qui fit comprendre qu’il ne croirait pas s’il      ne mettait pas sa main dans les blessures de Christ: « parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru » (Jean 20:29).

Ainsi, nous apprenons qu’il n’y a pas de valeur individuelle dans l’histoire de la résurrection de Christ, à moins que nous n’unissions à notre âme la vérité. Lorsque nous faisons cela, Dieu rendra de façon vivifiante, témoignage de Sa vérité se trouvant en nous. Nous sentirons la puissance de cette résurrection venir dans notre vie, nous permettant de marcher en nouveauté de vie tout en nous donnant l’espérance d’être toujours avec le Seigneur.

QUESTIONS

  1. Quelles prophéties les prophètes dirent-ils au sujet de l’enterrement de Jésus?
  2. Qui furent les premiers à voir Jésus après Sa résurrection?
  3. Que firent les Pharisiens pour mettre obstacle à la résurrection de Jésus?
  4. Pensez-vous qu’ils croyaient réellement qu’Il ressusciterait?
  5. Pourquoi la résurrection est-elle l’espérance vitale du chrétien?