Trois Étapes

Avez-vous reçu les trois expériences fondamentales dont Dieu a pourvu ses disciples?


Le salut

La Bible nous enseigne clairement que nous sommes nés pécheurs.  Nous lisons dans Romains 3:23: « tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ».  Nous risquons la peine de mort à cause de nos péchés, et la Bible dit aussi que l’âme qui pèche, mourra.  Chacun d’entre nous a besoin d’être sauvé – d’être gracié de la peine de mort et d’être délivré du pouvoir de Satan. 

Le salut ne s’accomplit pas en devenant membre d’une église, en acceptant Christ, ou simplement en changeant de conduite et en décidant de mieux faire.  Re-naître, c’est être sauvé de ses péchés, c’est être pardonné et c’est s’être fait une nouvelle créature en Jésus Christ.  Quand ça arrive, nous sommes changés en un instant.  Cette transformation visible est assimilée dans la Bible, à une nouvelle naissance.

Dans l’Evangile selon Saint Jean 3, nous lisons un passage de l’entretien de Jésus avec un homme du nom de Nicodème, un chef des Juifs.  Christ lui dit: « Il  faut que vous naissiez de nouveau ».  Nicodème lui demanda: « Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? »  Il ne comprenait pas ce dont Jésus parlait, mais Jésus lui expliqua qu’Il ne faisait pas référence à la naissance physique.  Il voulait dire que l’homme, du fait de ses péchés dans son coeur, a besoin d’une renaissance spirituelle.

« Renaissance spirituelle » et « renaître » sont d’autres termes pour salut.  Ce salut est possible pour nous à cause du sacrifice que Jésus Christ a fait sur le Calvaire.  Il a reçu la peine de mort pour nos péchés et il est mort pour que nous soyons libres.  

Nous recevons le pardon qu’Il nous a acheté quand nous nous repentons et nous nous détournons de nos péchés.  Nous nous présentons devant un Dieu saint et disons: « Ayez pitié de moi.  Pardonnez-moi pour mes méfaits.  Je leur tourne le dos ».  Dieu pardonne à ceux qui désirent sincèrement se détourner de toute action qui Lui déplairait et qui sont prêts à se soumettre leur vie à Sa voie et à Sa  volonté.

Dieu ne s’en laisse imposer par personne.  Il dit: « Je ne mettrai dehors celui qui vient à moi » (Jean 6:37). Le salut est accessible à tout le monde, quelle que soit son origine, l’église à laquelle il appartient, ou la vie qu’il  a menée.

Comment saurez-vous que vous êtes sauvé? La Bible nous dit: « Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ  » (Romains 8:1).  L’Esprit de Dieu témoigne avec notre esprit que nous sommes les enfants de Dieu, en nous faisant savoir que nous avons été convertis.  Nous avons le désir et la résolution de vivre différemment.  « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.” (II Corinthiens 5:17). 

Si vous êtes un enfant de Dieu, vous avez été délivré des griffes du démon.  Vous avez le pouvoir de ne plus pécher.  Remerciez Dieu pour Son pardon et pour le salut auquel Il vous donne accès.

La sanctification

Quand nous croyons en Jésus Christ et nous sommes nés de nouveau, les péchés que nous avons commis nous sont pardonnés.  Ça, c’est l’expérience du salut.  Cependant, notre nature charnelle héritée d’Adam et d’Eve a encore besoin d’être purifiée.  Du fait qu’ils ont transgressé le commandement de Dieu, Adam et Eve ont péché et se sont dépravés, et cette caractéristique est passée à toute la race humaine.  Ceci ne peut être effacé qu’à travers la sanctification.

La sanctification nous rend purs-saints de cœur, en retirant cette tendance innée à pécher.  Nous sommes sauvés parce que Jésus Christ est mort sur le Calvaire.  Notre sanctification, tout comme notre salut, est possible à cause de Jésus, « C’est pour cela que Jésus aussi  afin de sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert hors de la Porte » (Hébreux 13:12).  La sainteté du coeur apparaît grâce à Dieu, à travers le sacrifice de Christ sur la colline à l’extérieur de Jérusalem, moyen de nous libérer de la dépravation de la nature humaine.  Il ne nous faut pas négliger ni minimiser cette doctrine de la sanctification car elle est essentielle dans notre vie chrétienne.

Nous ne prétendons pas que la sanctification fasse de nous des êtres humains parfaits.  Nous ne disons pas que tout ce que nous faisons à partir de là soit complètement juste.  Non, nous sommes toujours humains et donc sujet à l’erreur.  Nous oublions.  Nous commettons des erreurs de jugement. Toutefois, Dieu nous donne un objectif sacré et la pureté dans nos intentions.

Un des sens du mot sanctifier est « mettre à part ou dédier à une cause sainte ».  Quand notre église de Portland fut inaugurée, nous eûmes une cérémonie de consécration, priant que Dieu la bénisse.  C’est ce qu’on pourrait appeler sanctifier l’endroit,  le consacrer dans un but saint.  De la même manière, en tant qu’individus, nous nous vouons à une cause sainte.  Nous demandons humblement à Dieu d’accepter l’offrande de notre vie et de notre service.  Nous nous détachons du monde, déterminés à fuir chaque apparition du malin.  Ceci est le rôle que nous jouons en nous préparant à la purification de notre coeur.

Puis, après que nous avons procédé à toutes les consécrations nécessaires, Dieu purifie notre nature interne.  Cette expérience de sanctification est un travail instantané de grâce où la nature innée du péché est purgée de notre vie.  Il en résulte que nos tendances intérieures au péché n’existent plus.  La gloire de Dieu remplit notre âme quand nous sommes sanctifiés, ça nous fait savoir que le travail est accompli.  Saint Paul faisait référence à cette partie de la sanctification quand il écrivait aux Thessaloniciens : « Que le Dieu de paix lui-même vous sanctifie tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps soit conservé irrépréhensible lors de l’avènenment de notre Seigneur Jésus Christ » (1 Thessaloniciens 5:23).

La doctrine de sainteté est vitale.  Nous voulons être sûrs que nous sommes sauvés et sûrs que nous sommes sanctifiés.

Le baptême du Saint Esprit

La parole de Dieu est claire concernant l’importance du baptême du Saint-Esprit. Ceci est un travail différent de celui du salut ou de la sanctification, et il est donné pour une raison différente.  Le salut est pour justifier.  La sanctification est pour purifier.  Le baptême du Saint-Esprit est pour donner le pouvoir, et la manifestation extérieure de cette expérience est celle de parler en d’autres langues, selon ce que l’Esprit donne de s’exprimer.

Les dernières paroles de Jésus à Ses disciples étaient l’ordre d’attendre à Jérusalem jusqu’à ce qu’ils reçoivent le Saint-Esprit.  Ses disciples lui obéirent.  Nous lisons dans les Actes 2:1: « Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu.” “Et tous d’un commun accord” (Actes 2:14).  Lisez attentivement les versets dans ces passages de la Bible.  Notez spécialement les mots « d’un commun accord ».  Jésus avait prié pour que Ses disciples soient sanctifiés, et voilà, nous découvrons qu’ils étaient tous réunis d’un commun accord.  En d’autres termes, ils avaient été sanctifiés.

L’Esprit de Dieu descendit, car ceux qui priaient avaient préparé leur coeur à le recevoir.  « Et tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis.  Des langues semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer.” (Actes 2:2-4).

Quelques personnes enseignent que le baptême du Saint-Esprit ne fut donné que pour la fondation de la Première Eglise.  Cependant, le jour de la Pentecôte, Pierre dit à des milliers de gens qui l’ont entendu prêché que: “cette promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. » (Actes 2:39).  Ça inclut les croyants de notre journée.

La Parole de Dieu nous enseigne que le Saint-Esprit est donné pour nous réconforter et pour nous conseiller.  Il nous guidera dans la vérité toute entière et nous donnera le pouvoir et la capacité d’être des témoins efficaces pour Christ.  Il fera nous rappeler les choses que Jésus a enseignées.  Il dirigera nos pas, nous apportera l’espérance et la protection spirituelle et nous aidera à supporter nos infirmités et nos faiblesses.

Etes-vous sauvé?  Etes-vous sanctifié? Avez-vous reçu le baptême du Saint-Esprit?  Sinon, recherchez Dieu pour recevoir ces expériences.