J 134

LA GUERISON D’UN HOMME AVEUGLE

JEAN  9 :1-41 ; 10 : 19-21

LEÇON   134   –   COURS DES JEUNES

VERSET DE MEMOIRE : « Il m’a ouvert les yeux » (Jean 9 : 30).

 Pour la Gloire de Dieu

 Jésus allait partout faisant du bien. Il n’a jamais manqué d’aider ceux qui se trouvaient dans le besoin. Jésus avait quitté le Temple parce que les hommes n’aimaient pas Ses enseignements, et qu’ils avaient pris des pierres pour les jeter contre Lui (Jean 8 : 59). Comme Jésus marchait à travers la foule, Il vit un homme qui avait besoin d’aide. Les disciples qui étaient avec Jésus virent aussi l’aveugle. Leurs cœurs n’étaient pas remplis de compassion comme l’était le cœur de Jésus. Les disciples jugèrent l’homme et pensèrent qu’il était puni pour son péché. Ils demandèrent à Jésus, qui avait péché, cet homme ou ses parents ?

A plusieurs reprises, les péchés des parents amènent les enfants à souffrir et à ne pas avoir de bonnes choses. Même ainsi, le péché n’est pas toujours la cause de la maladie. Il y a certains pécheurs qui sont rarement malades et quelques hommes de Dieu le sont souvent. « Le malheur atteint souvent le juste, mais l’Eternel l’en délivre toujours » (Psaume 34 :20). L’affliction, comme celle de l’aveugle, peut être pour la gloire de Dieu. Job fut sérieusement affligé par des abcès, toutefois le péché n’en  était pas la cause, car le Seigneur a dit qu’il était « un homme intègre et droit, craignant Dieu » (Job 2 :3). Lorsqu’il fut dit à Jésus que Lazare était malade, Il dit : « Cette maladie n’est point à la mort ; mais elle est pour la gloire de Dieu, afin que le fils de Dieu soit glorifié par elle » (Jean 11 : 4).

La Lumière du Monde

          Jésus vint pour faire la volonté de Dieu et pour finir le travail qui Lui avait été planifié (Jean 4 : 34). Quand Jésus n’avait que douze ans, Il dit qu’Il devait s’occuper des affaires de Son Père (Luc 2 :49). Plus tard, quand Il sortit pour prêcher, Jésus dit : « Il faut aussi que j’annonce … la bonne nouvelle du royaume de Dieu ; car c’est pour cela que j’ai été envoyé » (Luc 4 : 43). Jésus nous donna un exemple par Sa vie aussi bien que par Sa prédication. Quand Il dit : « Je suis la lumière du monde, » (Jean 8 :12), Jésus voulait dire qu’Il enseignerait aux hommes les choses spirituelles – le chemin de la vie, et le chemin à la vie. La vie de Jésus et Ses paroles sont notre Guide. « Ta parole est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier » (Psaume 119 :105). Es-tu en train de suivre le Guide ?

Tandis Qu’il est Jour

          Le temps de Jésus sur la terre était limité. Il profitait de chaque occasion pour faire les œuvres du Seigneur et pour répandre l’Evangile. Il arrive un temps dans la vie de toute personne où Dieu met fin à son travail. Aujourd’hui est ton temps pour travailler pour le Seigneur. « Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut » (2 Corinthiens 6 : 2). La nuit vient quand un  homme ne peut plus travailler. Ce temps-là viendra dans ta vie. Comment passes-tu ta journée ? « Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux  » (Matthieu 5 :16).

La Cécité

Jésus agit plus qu’Il ne parla ; Il agit pour glorifier Dieu à travers Ses œuvres. Il aurait pu dire à l’homme aveugle : « Yeux, ouvrez-vous » ; et les yeux auraient été ouverts. Jésus avait une autre façon en ce moment-là. Il mit de la boue sur les yeux de l’aveugle. On pourrait penser que mettre de la boue sur ses yeux le rendrait plus aveugle. Souvent, Jésus fait les choses de différentes manières que nous pensons qu’Il fera. Jésus instruisit l’aveugle d’aller se laver au réservoir de Siloé.

L’Obéissance

Cette leçon montre ce qui peut arriver lorsqu’une personne obéit à Jésus. Il y avait plusieurs obstacles sur la route de l’aveugle, mais il obéit. Il ne posa pas la question de savoir comment il pouvait aller au réservoir, ni où il se trouvait, ni pourquoi il devait s’y laver. Il obéit à Jésus et  » revint voyant ». Pour la première fois dans sa vie, il vit la lumière du jour. La puissance du Seigneur lui avait donné la vue. Il ne voyait pas à cause de la boue, ni à cause de l’eau du réservoir de Siloé, mais à cause de l’obéissance. C’était  le travail de Dieu. Il y a beaucoup d’aveugles, il y a beaucoup de boue, et il nous est dit que là se trouve toujours le réservoir de Siloé. Autant que nous le sachions, aucune autre personne n’a reçu la vue de cette manière. Ceci était un miracle de Jésus.

Spirituellement Aveugle

Il y a beaucoup de gens qui ne voient pas les choses spirituelles. Depuis leur naissance, ils n’ont jamais vu les beautés de Dieu parce que leurs yeux spirituels ne voient pas. Ils ne sont pas aveugles par un accident ni par une maladie : ils sont nés aveugles. La condition naturelle de l’homme est la cécité à l’égard des choses spirituelles. « Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3 :23).

Peut-être l’aveugle avait essayé d’autres remèdes  et soins, mais sans succès. La seule espérance est en Jésus. Il vint pour « leur ouvrir les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés » (Actes 26 :18 ; Luc 4 :17-21). Une personne peut essayer par d’autres moyens d’avoir         la vue spirituelle, mais sans succès. « Lave-moi, et je serai plus blanc que la neige » (Psaume 51 :9).  » A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, … à lui soit la gloire et la puissance, aux siècles des siècles » (Apocalypse 1 :5, 6). Tes péchés sont-ils lavés par le Sang de Jésus ? As-tu permis à Jésus d’ouvrir tes yeux pour que tu voies les choses spirituelles ?

 

« A la croix, à la croix, je vis la lumière,

Et le fardeau de mon péché fût ôté ;

Là, je recouvrai la vue par la foi,

Maintenant je suis toujours heureux »

 

Quel merveilleux changement a lieu en celui dont les yeux spirituels sont ouverts ! Le changement qui a lieu dans un pécheur sauvé par la grâce est aussi vrai que le changement qui a pris place dans l’homme aveugle. On voit la création et les œuvres de Dieu comme jamais auparavant. Le monde où il vit est agrandi. Il a une vision, et   une vie plus pleine. La condamnation et la honte de sa vie passée sont parties. Il se sent pur et fort à travers la puissance de Jésus. Son expérience est tout aussi certaine que celle de l’homme aveugle. Il peut, lui aussi, dire : « Je sais une chose, c’est que j’étais aveugle et que maintenant je vois » (Jean 9 : 25).

 

L’Incrédulité

Les voisins et les Pharisiens surent que la situation de l’homme aveugle avait changé. Ils lui demandèrent avec curiosité où et quand. Alors, en présence des faits ils ne crurent pas mais essayèrent de ne pas reconnaître le miracle. Ses parents étaient prudents de peur d’être chassés de la Synagogue – leur église. Jésus les avait soulagés de la tristesse, du fardeau, et des inconvénients causés par la cécité de leur enfant. Cependant, ils avaient peur et rejetèrent leur responsabilité de rendre gloire à Jésus. Toute personne est soit pour Jésus, ou contre Lui        (Luc 11 :23). Il n’y a pas de terrain neutre. « Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles… le Fils de l’homme aura aussi honte de lui, quand Il viendra dans la gloire de son Père » (Marc 8 :38).

La Foi et l’Adoration

L’homme guéri rendit son témoignage et confessa Jésus : « Si cet homme ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire » (Jean 9 :33). Les hommes essayèrent de changer son esprit et de le persuader que la guérison était arrivée d’une autre manière. L’homme sut que Jésus l’avait guéri et ne voulut pas céder à leurs faux raisonnements. Les Pharisiens ne voudraient pas écouter son témoignage ; au contraire ils le firent sortir de leur lieu d’adoration.

Jésus  se tient toujours auprès de Ses témoins. Il alla vers l’homme, se montra à lui comme étant le Fils de Dieu, et l’homme l’adora et dit : « Je crois, Seigneur ».

Bénis ou Condamnés

          Cette leçon nous montre comment différemment les gens traitent Jésus. L’homme ne pouvait pas voir Jésus. Il se rendit compte de son état et voulut que Jésus lui enlevât cette obscurité pour qu’il pût avoir la vue. Il obéit et fut guéri.

Les Pharisiens pouvaient voir Jésus, mais ils étaient aveugles vis à vis de leur propre condition. Ils ne crurent pas, même après avoir vu le miracle. Sans nul doute, ils ont « Préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises » (Jean 3 :19). Jésus les condamna et leur dit que leurs péchés étaient toujours là. Plusieurs personnes refusèrent ce jour de croire en Jésus, et furent condamnées. Une personne reçut une bénédiction parce qu’elle crut. Lequel de ces hommes es-tu ?

 

QUESTIONS

  1. Pendant combien de temps cet homme avait-il été aveugle ?
  2. Comment retrouva-t-il la vue ?
  3. Quel était son témoignage ?
  4. Comment ses parents réagirent-ils au miracle ?
  5. Que firent les Pharisiens à l’homme ?
  6. Pourquoi fut-il jeté dehors de la Synagogue ?
  7. Quel travail Jésus était-il venu pour faire ?
  8. Pourquoi les yeux spirituels de ces hommes n’étaient-ils pas ouverts ?