UN TEMPS POUR LABOURER – DÉVOTION JOURNALIÈRE DU 28 OCTOBRE 2020

UN TEMPS POUR LABOURER – DÉVOTION JOURNALIÈRE DU 28 OCTOBRE 2020

octobre 28, 2020

UN TEMPS POUR LABOURER
« Semez selon la justice, moissonnez selon la miséricorde, Défrichez-vous un champ nouveau! Il est temps de chercher l’Éternel, Jusqu’à ce qu’il vienne, et répande pour vous la justice. » Osée 10:12

Ces jours-ci, nous sommes réveillés tôt le matin par le bruit des tracteurs travaillant dans presque tous les champs.

J’aime ce bruit. C’est l’annonce de bonnes choses à venir: des tomates fraîches du jardin, de la pastèque juste à côté de la vigne, et la garantie d’une activité saine et vigoureuse pour les mois à venir.

Cette période de l’année, c’est le temps de défricher le sol et de le préparer pour la plantation. Sans préparation, il n’y aura pas de plantation; et sans plantation, il n’y aura pas de récolte.

Comme le fermier doit prendre des dispositions pour se préparer à une récolte de fruits, de légumes et de céréales, nous, chrétiens, devrions nous sentir obligés de passer du temps à nous préparer pour une récolte spirituelle.

Nos prières sont notre préparation; c’est ainsi que nous brisons les zones endurcies ou sèches de notre cœur.

Une fois que ce terrain est préparé, nous «semons» la justice en lisant la Parole de Dieu, en passant du temps à communiquer avec Lui et en faisant Sa volonté.

En suivant ces étapes, nous pouvons nous attendre à voir une moisson spirituelle abondante: des réponses à la prière, des âmes sauvées, une relation plus étroite avec le Seigneur, et Dieu travaillant à travers nous pour accomplir Sa volonté. C’est une récolte passionnante!

Au printemps, l’agriculteur travaille du matin jusqu’au soir. Puis vient le moment de la récolte, et encore une fois il travaille de longues heures pour ramener la récolte de l’année.

Après l’été, la récolte se termine et il n’y a plus de travail à faire. Pour nous aussi, le temps viendra où la moisson spirituelle se terminera.

Cela nous donne un sentiment d’urgence de voir nos bien-aimés sauvés avant qu’il ne soit trop tard.

Nous devons d’abord préparer le sol de notre propre cœur, puis amener les autres devant le Seigneur dans la prière.

Ne perdons pas le temps dont nous disposons, car bientôt la récolte sera terminée!