REJETEZ TOUT FARDEAU – DÉVOTION JOURNALIÈRE DU 08 NOVEMBRE 2020

REJETEZ TOUT FARDEAU – DÉVOTION JOURNALIÈRE DU 08 NOVEMBRE 2020

novembre 8, 2020

REJETEZ TOUT FARDEAU
« Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, »
Hébreux 12: 1

Le chemin que je suivais menait à travers une zone légèrement boisée. De derrière moi, un rayon de soleil a mis en évidence une petite araignée qui filait activement une toile.

Pendant que je l’observais, un morceau de débris de bois flottait devant moi et s’arrêta brusquement lorsqu’il croisa la toile fine de l’araignée.

J’ai pensé: quelle déception; ces débris se sont intégrés à la toile aussi étroitement qu’une mouche, mais ils ne peuvent pas lutter pour s’en sortir. Maintenant, l’araignée devra créer une autre toile.

L’araignée résidente est venue d’un coin de sa toile incomplète pour observer les débris, qui étaient près de quatre fois sa taille. Je pensais que l’araignée abandonnerait sûrement et commencerait à tisser une autre toile.

Mais alors que je regardais la minuscule créature se précipiter, je pouvais en voir d’abord un, puis un autre coin des débris commencer à se déplacer.

En quelques secondes, elle a été libérée de son piège et a lentement glissé vers le sol de la forêt.

L’araignée victorieuse a d’abord réparé le petit trou qui restait, puis a repris la construction de sa toile.

Tandis que je m’éloignais, des mots familiers résonnaient dans mon esprit: «rejetons tout fardeau.» Ce matin-là même, j’avais demandé au Seigneur la sagesse pour savoir comment surmonter un problème persistant que je ne savais pas comment traiter.

J’avais prié pour que je puisse faire ce qu’il fallait. L’engagement total de ma vie n’était pas mis en question; il n’y avait jamais eu de doute que je Lui appartienne totalement.

Pourtant, la suggestion intérieure était très persistante et je n’arrivais pas à trouver la solution complète.

Avec cette simple illustration de l’araignée, j’ai finalement réalisé que ce problème était un «fardeau» que je devais rejeté.

Même si je devais encore faire face à la situation, cela n’avait plus besoin d’être plus accablant pour moi que ce morceau de débris ne l’était pour la minuscule araignée.

Maintenant, chaque fois que ce problème commence à resurgir, je me souviens de cette illustration et je rejette par la prière, ces fardeaux qui veulent facilement m’envelopper.

Une fois de plus, j’ai trouvé que «celui que le Fils libère, est vraiment libre».