DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

février 14, 2020

ÉGLISE LA FOI APOSTOLIQUE

QUE VOTRE LUMIÈRE LUISE !

«  Que votre lumière luise ainsi devant les hommes. » Matthieu 5:16

Le clocher de notre église a de beaux panneaux de vitrines représentant divers symboles religieux, qui sont illuminés la nuit par une ampoule aux halogénures métalliques de 400 watts.

Changer cette ampoule n’est pas une tâche facile!

Si elle est grillée, quelqu’un doit mettre une bretelle de sécurité, monter dans le clocher, se fixer à un cordon de sécurité ( une nacelle), puis changer l’ampoule.

L’emplacement de ces travaux est de 10,668 mètres au-dessus de la chaire.

Plusieurs personnes passent près de l’emplacement magnifiquement paysagé de l’église.

Fait intéressant, c’est l’un de ceux qui passaient par là qui avait porté à notre attention le fait que le clocher n’était pas éclairé depuis deux mois!

Inutile de dire que nous nous étions empressés de commander une nouvelle ampoule et d’obtenir les services d’un électricien, puis avions allumé sans tarder le ciel assombri au-dessus de notre église.

Tout en travaillant sur le remplacement de l’ampoule, j’avais commencé à réfléchir à combien il est important de garder la lumière du panneau de l’église allumée.

Non seulement c’est important pour des raisons esthétiques, mais c’est aussi une réflexion sur l’intégrité et l’engagement de ceux qui fréquentent l’église d’entretenir la maison du Seigneur.

Il faut du temps et des efforts pour garder notre église dans son état le plus parfait, et d’autres remarqueront si nous le faisons bien ou pas.

Cette pensée a également une application personnelle.

Bien qu’il soit un peu embarrassant pour quelqu’un en dehors de la congrégation locale de remarquer que la lumière du clocher de notre église était éteinte, ce serait beaucoup plus embarrassant, peut-être même désastreux, si d’autres ne pouvaient pas voir la lumière du Christ briller dans nos vies!

Quand j’étais jeune, un de mes amis était parti pour un voyage pour un temps et après, était rentré chez lui.

Avant son départ, nous discutions librement du Seigneur et de la joie de participer à l’œuvre du Seigneur. Mais, quand il était revenu chez lui, il ne parlait plus des sujets concernant Dieu.

Je lui avais dit que quelque chose avait changé: que sa lumière n’était plus la même qu’elle était avant son voyage; et je suis heureux de dire qu’il avait pris ma préoccupation au sérieux.

Il avait pris soin de son problème «lumière » et avait commencé à rétablir son intégrité avec le Seigneur.

Nous ne devons pas laisser nos lumières s’éteindre; d’autres ont besoin de nos lumières pour leur montrer le chemin.

Il faut du travail pour maintenir la lumière, mais d’autres verront la différence.

Considérez le nombre de personnes que vous influencerez au cours de votre vie. Que voulez-vous que cette influence soit?