DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

février 8, 2020

ÉGLISE LA FOI APOSTOLIQUE

LA VOIX DU BERGER

«  Et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. » Jean 10: 4

Les événements récents m’ont fait comprendre la bonté du Seigneur de nous faire savoir que nous sommes sur la bonne voie.

Le Seigneur peut ne pas parler à haute et intelligible voix, ni d’une voix audible et claire, ni même d’une petite voix calme, non plus.

Cependant, si nous Le connaissons, nous entendrons ce qu’Il dit, peu importe comment Il le dit.

Ma femme et moi avons le privilège d’être grands-parents de cinq beaux jeunes.

Bien que nous n’ayons pas vécu près de notre petite-fille aînée depuis un certain temps, elle vit maintenant avec nous depuis l’année dernière .

Un soir, alors qu’elle partait en voiture à travers la campagne avec ma femme et moi, elle a partagé une histoire intéressante avec nous.

Elle disait que dans sa marche avec le Seigneur, elle aime savoir chaque jour si elle est là où elle devrait être dans sa vie spirituelle.

Elle nous avait raconté qu’elle conduisait récemment pour se rendre au travail avec son déjeuner et deux brioches qu’elle avait prises dans la cuisine de sa grande mère.

Mais qu’elle avait ainsi prié: «Seigneur, je veux savoir aujourd’hui où est-ce que j’en suis avec toi.» Puis, alors qu’elle s’arrêtait aux feux tricolores, une sans-abri s’était approchée de sa voiture pour lui demander de la nourriture.

Elle s’était immédiatement souvenue de son déjeuner et des deux brioches au son; d’où elle avait donné son déjeuner à la personne.

À ce moment-là, elle savait que le Seigneur lui avait montré qu’elle Lui soumettait sa volonté; elle était donc sur la bonne voie.

Après être partie, elle avait dit au Seigneur: « Je ne pensais pas que tu me le ferais savoir si tôt. »

Quand j’ai entendu son histoire, j’ai pensé: Le Seigneur est le bon berger et ses brebis connaissent sa voix.

Après avoir été sauvé pour la première fois, je me souviens à quel point le Seigneur était fidèle pour me faire savoir que j’étais sur la bonne voie.

À cette époque, je travaillais dans une plantation avec de nombreux autres jeunes hommes. La plupart de mes collègues n’étaient pas chrétiens, mais je n’avais jamais été trouvé à participer à leurs discours obscènes ou à gaspiller le temps de travail.

Un jour, alors que je travaillais, le patron du verger est venu au pied de mon échelle et m’avait dit: «Dans quelle église allez-vous?»

Je n’avais jamais rien dit à propos de ma religion à personne, et j’avais su par-là, en ce moment-là, que le Seigneur me disait où j’étais dans ma marche avec Lui.

Être chrétien, c’est plus que simplement prononcer le nom de Christ; cela se voit également par notre comportement.

Ce sera un réflexe automatique de suivre Sa voix, et Il est plus que fidèle pour nous guider.

Si nous sommes Ses enfants, nous n’avons pas à nous soucier de reconnaître Sa voix, parce que la Bible nous dit que nous le saurons lorsque nous l’entendrons.

Écoutez-le simplement et Il vous conduira sur la bonne voie.