DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

février 7, 2020

ÉGLISE LA FOI APOSTOLIQUE

MÊME EN CECI

« Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus Christ. » 1Thessaloniciens 5:18

L’étonnement et l’admiration m’ont saisi quand j’écoutais une veuve courageuse remercier publiquement Dieu pour Sa fidélité.

Seulement trois jours plus tôt, elle avait été informée que son mari chrétien avait trouvé la mort dans un accident de la route.

Malgré cette perte douloureuse, elle parlait avec assurance qu’elle reverrait son mari au paradis.

Elle avait ajouté qu’elle était reconnaissante que son conjoint soit enfin libéré de la douleur qu’il avait endurée pendant longtemps, à la suite d’une grave chute quelques années auparavant.

Je ne savais pas qu’à l’époque, cette dame souffrait elle aussi d’une douleur physique.

En effet, peu de temps après le décès de son mari, elle avait succombé au cancer et laissé ce monde derrière elle. Il était difficile de croire que leurs deux places pouvaient être laissées vides en si peu de temps.

Pourtant, quel réconfort de se rendre compte que chacun d’eux est entré dans une demeure éternelle où le chagrin et la douleur ne seront jamais autorisés!

Pour eux, les dures épreuves de cette vie sont pour toujours terminées. Loin de ressentir le vide froid que nous avons tendance à associer à la mort, ils sont vivants au ciel.

Quand elle était sur cette terre en train d’accomplir les obligations qui lui étaient assignées, cette brave femme apprenait le merveilleux secret d’un cœur reconnaissant.

Cela l’avait sans aucun doute aidé à déplacer de nombreuses montagnes de la vie et cela peut être pareil pour tous ceux qui suivront son exemple.

Lorsque nous faisons face à des difficultés énormes, combien il peut être facile de se livrer à l’apitoiement sur soi ou même à l’amertume!

Remercier semble trop demander!

Pourtant, ce faisant, nous reconnaissons la souveraineté de Dieu, nous soumettant humblement à Sa volonté.

Dieu acceptera nos sacrifices de louange, en nous répondant avec un plus grand réconfort que Lui seul peut accorder.

L’action de grâce devient notre moyen de grimper vers le haut, échappant aux effets du désespoir qui pourraient autrement nous engloutir.

Au lieu de voir l’action de grâce comme un commandement déraisonnable, nous pouvons la saisir comme un gilet de sauvetage!

Cher Seigneur, aide-moi s’il te plaît à te remercier de tout cœur, même dans les moments douloureux. Aide-moi à rechercher le bien que tu veux faire ressortir de ces circonstances. Amen.