DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

février 4, 2020

ÉGLISE LA FOI APOSTOLIQUE

LES VARIATIONS DE LA PRIÈRE

<< Tes prières et tes aumônes sont montées devant Dieu>> Actes 10: 4.

Les ondes cérébrales sont généralement divisées en quatre catégories en fonction du niveau de la fréquence des ondes.

En surveillant les ondes cérébrales, les scientifiques peuvent déterminer l’intensité des pensées et des activités d’une personne.

Des fréquences plus élevées indiquent un niveau élevé d’engagement mental, qui se produit lors d’activités telles que la résolution de problèmes et pendant qu’on apprend quelque chose, tandis que les fréquences les plus basses signifient des activités non engageantes, peut-être pendant une évasion ou même le sommeil.

Après avoir étudié le mécanisme de la fonction cérébrale, j’ai remarqué une similitude intéressant entre les ondes cérébrales et les prières.

Par exemple, les pensées ou expressions les plus intenses que nous avons sont classées comme des ondes bêta.

Lorsque le cerveau est engagé dans des activités d’ondes bêta, il apprend, grandit et crée de nouvelles capacités.

En pensant à cela en termes de prière, je me souviens de Jacques 5:16, qui dit: «La prière fervente du juste a une grande efficace.»

La prière fervente, qu’elle intercède pour un autre ou cherche le Seigneur pour nos propres besoins, prend beaucoup d’efforts et de concentration, mais cela produit des résultats.

Nous apprenons et grandissons spirituellement à partir des prières des «ondes bêta».

Le niveau suivant d’activité des ondes cérébrales est l’onde alpha.

Ces vagues marquent les moments où nos pensées sont plus décontractées, comme lorsque nous méditons ou réfléchissons après avoir accompli une tâche.

Ces activités sont importantes pour le développement humain et cela m’a rappelé que toutes les prières ne doivent pas être des prières bêta (intenses).

Dieu répond également aux prières silencieuses que nous disons lorsque nous l’écoutons et communions avec Lui.

Les ondes thêta sont les plus basses ondes cérébrales. Ici, la vie entre dans le surréaliste, quand nous rêvassons jusqu’à ce que nous oublions où nous sommes.

Cet état permet aux idées de circuler librement sans censure. Cela me rappelle le temps que nous passons à nous réjouir en présence du Seigneur sans interruption, le remerciant et le louant pour Sa bonté et Son amour.

Les ondes cérébrales les plus basses sont des ondes delta, qui se produisent lorsque nous sommes dans un sommeil profond et reposant.

Tout comme nos esprits ont besoin de repos à la fin de la journée, il arrive aussi un moment où nous devons permettre à nos esprits de se reposer dans le Seigneur et de Ses promesses.

Un esprit sain est celui qui s’engage aux quatre niveaux à différents moments de la journée.

Un esprit qui fonctionne continuellement aux niveaux bêta et thêta est susceptible de devenir épuisé et inefficace, mais s’il ne se livre jamais à des activités de haute intensité, il ne grandira ni ne se développera.

De même, un esprit qui dort ou rêvasse tout au long de la journée réalise peu de choses, mais un esprit privé de ces activités sera incapable pour d’autres tâches.

Notre esprit a besoin d’un équilibre d’activités pour bien fonctionner et notre vie de prière doit également être équilibrée si nous voulons être efficaces dans l’œuvre du Seigneur.

Négliger une forme de prière peut ralentir notre croissance spirituelle.

Lorsque la fréquence de nos ondes cérébrales chute plus bas qu’une onde delta, l’activité cérébrale s’arrête et nous devenons mort cérébraux.

De même, nos âmes ne peuvent pas vivre sans la prière!

Les différents types de prières doivent tous être incorporés dans notre relation avec le Seigneur.

Notre bien-être spirituel en dépend!