DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

janvier 30, 2020

ÉGLISE LA FOI APOSTOLIQUE

 
À MI-CHEMIN

《 Il lui dit: Suis-moi.》21:19

Récemment, je devais tourner à gauche dans la route qui m’amène à la maison.

 Parfois, cette route est très fréquentée; donc je roule jusqu’à mi-chemin, puis j’attends que le trafic soit dégagé avant de prendre mon virage à gauche en toute sécurité. 

Ce voyage particulier de l’épicerie à la maison est l’un de ces moments où je suis obligé d’aller jusqu’à mi-chemin. 

Lorsque j’attendais de terminer le reste de mon parcours, j’ai pensé à ma marche avec le Seigneur.

Aller jusqu’à mi-chemin peut être bon dans certaines situations, mais combien il est important de ne pas seulement aller jusqu’à mi-chemin avec le Seigneur!

Cette pensée m’a rappelé un frère qui témoigne parfois de la première fois qu’il est venu à l’église.

 Il était avec un ami, mais il voulait s’asseoir à mi-chemin au lieu d’aller à l’avant du sanctuaire. Mais, son ami lui dit: «Allons jusqu’au bout.»

Ce frère a appris qu’il n’y a pas de «mi-chemin» avec Dieu: il a dû s’engager totalement pour Dieu avant de recevoir le salut.

Parfois, l’Évangile semble bon aux gens quand ils l’entendent pour la première fois; mais quand Dieu commence à exiger d’eux des consécrations, ils ne sont pas prêts à aller jusqu’au bout. 

Ils pensent que le prix à payer est trop élevé et ils ne donnent pas à Dieu ce qu’Il demande.

Cependant, ce qu’ils ne réalisent pas, c’est que nous ne pouvons pas donner moitié à Dieu.

 Si nous allons jusqu’au bout avec Lui, nous trouverons de nombreuses bénédictions qui nous attendent; plus de bénédictions que nous ne saurions jamais imaginer!

 La Parole de Dieu nous dit: «Ce sont des choses que l’oeil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au coeur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment.» (1 Corinthiens 2: 9). 

Les choses que nous retenons, et refusons de donner à Dieu, pâliront avec le temps, par rapport aux bénédictions qu’Il a pour ceux qui Le suivront de tout leur cœur.

À mon retour de l’épicerie, j’ai finalement fini mon virage à gauche. Sinon, je ne serais jamais arrivé à la maison! 

Cette idée s’applique également à ceux d’entre nous qui souhaitent atteindre notre maison céleste. 

Si nous allons qu’à mi-chemin avec le Seigneur, nous n’arriverons jamais au paradis. 

Mais si nous Lui consacrons tout ce que nous avons, nous sommes certains d’obtenir la joie et le bonheur éternels. 

Ne refusez rien à Dieu; allez jusqu’au bout!