DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

janvier 27, 2020

NE SUPPOSEZ PAS LE PIRE !

《Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’oeil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au coeur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment.》                          1 Corinthiens 2: 9

Après que mon frère a quitté la maison familiale, il a déménagé dans une autre ville. Dès lors, quand il revient nous rendre visite, c’est un événement spécial. 

À l’une de ces occasions, il a emmené ma mère, ma sœur cadette et moi-même aller au restaurant. 

Nous avions entendu parler d’un restaurant à volonté dans une ville voisine (ce n’était pas aussi commun qu’aujourd’hui), et nous avons décidé d’y aller.

Pour une raison inconnue, le restaurant que nous avons choisi ne plaisait pas à ma sœur et elle a fait comprendre qu’elle ne voulait rien avoir avec ce restaurant.

 Elle a annoncé qu’elle irait avec nous dans la voiture, mais quand nous y serions, elle resterait dehors. 

Notre maman a sagement choisi de ne pas discuter avec elle là-dessus.

Quand nous sommes arrivés, ma sœur est sortie de la voiture avec nous, déclarant qu’elle entrerait dans le restaurant avec nous, mais qu’elle n’allait rien manger.

 Encore une fois, nous n’avons rien dit. 

Quand nous sommes entrés à l’intérieur, nous avons trouvé le restaurant très agréable, avec une merveilleuse sélection de plats et une superbe ambiance. 

Devine quoi? 

Ma sœur a commencé à remplir son assiette de la même manière que nous autres et n’a plus dit un mot. 

Elle avait constaté que la réalité de la situation était bien meilleure que ce qu’elle avait imaginé.

De la même manière, beaucoup de gens ont entendu dire qu’ils devraient donner leur vie au Seigneur, mais pour une raison quelconque, l’idée ne leur plaît pas. 

Notre verset de réflexion parle des joies indescriptibles du Ciel, mais pour un pécheur, les joies du salut sont également indescriptibles. 

Par conséquent, ils imaginent parfois la vie chrétienne comme une triste existence, une vie de règles sans réelle joie. 

Cela ne pouvait pas être plus éloigné de la vérité! 

Mais qui suis-je pour parler? 

Adolescent non sauvé, j’imaginais le christianisme d’une manière résolument négative. 

Après avoir cessé de le combattre et remis ma vie au Seigneur, j’ai trouvé que le christianisme victorieux était la meilleure façon, la seule façon de vivre!

N’oublions pas l’autre aspect de notre verset de réflexion. 

Nous avons lu les descriptions du ciel qui décrivent des rues d’or, des portes en perles et pas de nuit là-bas.

Ces phrases apportent des images d’un monde que nos esprits humains ont du mal à saisir, mais il n’est pas nécessaire de s’inquiéter de la façon dont il se déroulera. 

Nous savons que notre Père aimant, nous prépare un endroit merveilleux qui dépassera nos rêves les plus fous.

 Lorsque nous arriverons au ciel, nous serons ravis d’entrer pleinement dans les bonnes choses du Seigneur. 

Anticipons ce moment!