DEVOTION JOURNALIERE

DEVOTION JOURNALIERE

janvier 5, 2020

EPREUVE

« Sachant que l’affliction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l’épreuve, et cette victoire l’espérance. »

Romains 5 : 3-4


Il a été dit qu’il n’y a pas de substitut à l’épreuve.

Il est vrai que certaines choses ne peuvent être mieux comprises qu’en les vivant.

La vie offre de nombreuses épreuves ; cependant, la plupart d’entre elles ne sont pas faciles.

Une fois, lorsque je rendais visite à une dame âgée de notre congrégation, j’ai remarqué qu’elle avait des mangeoires d’oiseaux dans son jardin qui attiraient les pinsons.

Cela m’a intéressé, alors je suis allé à l’animalerie locale et j’ai acheté quelques mangeoires et quelques sacs de graines de chardon. Ce n’était que le début de mon épreuve avec l’alimentation des oiseaux.

J’ai fixé les mangeoires, qui étaient en filet de nylon, dans les branches de deux chênes.

Effectivement, en seulement un jour ou deux, l’activité a commencé chez les mangeoires.

En fait, elle a si bien commencé que je me suis allé de nouveau à l’animalerie acheter plus de graines !

Cependant, plusieurs choses se sont produites qui ont atténué mon enthousiasme.

Tout d’abord, j’ai remarqué que les oiseaux faisaient des dégâts sur le pont à l’arrière de notre maison. Un matin, j’ai découvert qu’une mangeoire en nylon était tombée au sol. La dernière paille est venue quand j’ai vu ma femme assise tranquillement sur le pont en train de lire, et au-dessus de sa tête, était un rat de bois mâchant le filet de nylon.

J’ai regardé l’autre mangeoire et il y avait deux autres rats des bois (sans doute parce qu’une mangeoire était au sol plus tôt). J’ai dit à ma femme que c’était ça la raison !

Je ne voulais plus rien faire avec les mangeoires d’oiseaux ! Plus tard, j’ai raconté ce qui était arrivé à la dame qui m’avait inspiré pour la première fois à nourrir les oiseaux, et elle a dit : « Oh ! Ce sont des choses que vous découvrez par vous-même. »

Bien que tout le monde ne puisse pas vivre l’épreuve de nourrir les oiseaux, nous allons tous vivre des épreuves d’apprentissage concernant nos âmes.

Il n’y a pas de raccourci pour acquérir une épreuve spirituelle ; cela doit passer par la patience. Et il n’y a pas de raccourci vers la patience ; elle doit provenir d’une tribulation d’une sorte ou d’une autre.

Que Dieu nous aide tous à nous glorifier dans nos afflictions, car elles nous apportent persévérance et espérance.