DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

novembre 25, 2019

L’IMPORTANCE D’UN NOM.


« Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors. »

Jean 10: 2-3


Bien que je reconnaisse que mon nom de famille n’est pas commun, je ne pense pas qu’il soit aussi difficile à prononcer. (Bien sûr, vous pourriez dire que c’est juste parce que je l’ai toute ma vie!)

Néanmoins, je me rappelle qu’avant que nous ne changions complètement d’activité et entreprendre la vente exclusive de téléphones mobiles, je recevais régulièrement des appels à peu près vers l’heure du dîner, où le démarcheur commence par «Bonjour M. ……… » et prononce mal mon nom de famille.

Je pouvais deviner qu’il essayait de vendre des portes-fenêtres en aluminium ou PVC , des volets ou des vérandas pour les maisons.

Pendant la conversation, en voulant prononcer mon nom, il essayait volontairement de sauter une lettre.

Mais cela faisant, le résultat est indiscutablement négatif quand il prononce mal mon nom de famille.

Comparez ce contraste avec la façon dont ma femme me parle, quand elle dit : « mon cher … » ou « mon chéri », ou encore quand nous sommes en public, elle utilise directement mon prénom.

Entendre ces précisions, m’interpelle que je suis aimé.

À un moment donné, mes enfants m’appelaient papa, et plus tard papy, et ce sont des noms précieux. Et récemment on m’appelle grand-père.

Tous ces noms apportent la chaleur de l’amour; témoignent du respect et de la proximité.

Je suis tellement heureux que pour Jésus, mon Seigneur et mon Sauveur, je ne suis pas seulement « M. ……. », avec un nom de famille mal prononcé.

Comment a-t-Il pu être capable de se souvenir de mon nom parmi les milliards de personnes qui sont sur la terre, dépasse totalement mon entendement, mais Il a pu.

Et non seulement il connaît mon nom, mais Il sait tout de moi!

Il sait ce qui me rend heureux et ce qui me rend triste, ce que je peux bien faire et ce qui me chagrine; Il connaît même mes faiblesses.

En plus de tout cela, Il m’aime particulièrement.

Dieu se soucie de nous tous de cette manière.

Il connaît chacun de nos noms, Il appelle chacun de nous individuellement et Son cœur se brise pour ceux qui ne répondent pas.

Savoir qu’Il se soucie tant de nous, devrait nous inciter à L’aimer également davantage, et nous pouvons montrer que nous L’aimons en gardant joyeusement et volontairement Ses commandements.

Soyons déterminés à ne rien laisser, entre nous et notre Sauveur, qui pourrait briser une relation aussi douce et personnelle.