DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

mai 27, 2020

Lecture biblique : Proverbes 2: 1-21; 3:1-35.
«Heureux l’homme qui a trouvé la sagesse, Et l’homme qui possède l’intelligence! Car le gain qu’elle procure est préférable à celui de l’argent, Et le profit qu’on en tire vaut mieux que l’or;» (Proverbes 3: 13-14)

Au milieu des années 1800, Jacques Marshall a été engagé pour construire l’usine de Sutter à Coloma, en Californie.

Lorsque la construction était presque terminée, on avait constaté que la canalisation qui drainerait les eaux de l’usine dans la fourche sud de la rivière américaine, ne fonctionnait pas correctement; d’où elle devait être plus élargie et plus approfondie.

Le 24 janvier 1848, tandis qu’il examinait l’embouchure de la canalisation , Marshall aperçut des flocons jaunes brillants dans l’eau; il avait trouvé de l’or!

Bien que Marshall et ses associés aient essayé de garder leur découverte secrète, la nouvelle avait filtré et la ruée vers l’or de Californie à la fin des années 1840 et 1850 avait commencé.

Après, de l’or avait également été trouvé dans d’autres zones de la Californie, et des gens de l’extérieur de la région avaient commencé à se rendre dans cet État pour chercher de la fortune.

Ils venaient par voie terrestre et par bateau, certains venaient des milliers de kilomètres, espérant tous devenir riches.

Le voyage était difficile et dangereux, mais quatre-vingt mille personnes étaient venues en Californie rien qu’en 1849!

Bien que l’or valant des milliards de dollars aujourd’hui ait finalement été trouvé, seuls quelques individus étaient devenus riches. La plupart de ceux qui étaient venus chercher de l’or n’avaient finalement pas grand-chose comme récompense pour leurs efforts.

Dans les versets d’aujourd’hui, Salomon dit à ses auditeurs que la sagesse et l’intelligence valent plus que de l’or fin.

Dans notre société, les gens recherchent généralement la sagesse de diverses manières. Cependant, comme les prospecteurs venus en Californie pendant la ruée vers l’or, la plupart d’entre eux ne réussissent pas dans leur quête, car la vraie sagesse ne se trouve qu’en Dieu.

La sagesse de Dieu est essentielle dans la marche d’un chrétien. Elle nous aidera à prendre des décisions sans conséquence et qui changeront la vie.

Que nous recherchions Ses conseils sur une petite question telle que la façon de répondre à un collègue peu courtois, ou bien sur une décision majeure telle que la personne à épouser, nous constaterons que Dieu donne volontiers la sagesse et l’intelligence à ceux qui les recherchent auprès de Lui.

En fin de compte, gagner et appliquer la sagesse de Dieu, mène à la vie éternelle, qui est le plus grand trésor que nous n’avions jamais eu.

Lorsque nous creusons dans la Parole de Dieu et passons du temps à genoux dans la prière, Dieu sera fidèle pour nous donner la sagesse et l’intelligence dont nous avons besoin.

Contexte

On pense que les chapitres 1-9 des Proverbes s’adressent spécifiquement aux jeunes hommes d’Israël.

Bien que les deux chapitres du texte d’aujourd’hui commencent par «mon fils», Salomon ne parlait pas uniquement à sa propre progéniture, mais à tous ceux qui étaient sous son règne en Israël.

Le chapitre 2 explique comment la sagesse de Dieu apportera une protection à ceux qui la recherchent.

Il faut faire des efforts pour recevoir la bénédiction de la sagesse de Dieu, et les quatre premiers versets présentent une formule pour rechercher cette sagesse de Dieu.

Des mots d’action tels que recevoir, cacher, incliner, appliquer, pleurer, soulever, et rechercher montrent clairement que cet effort ne doit pas être pris à la légère.

Dans la langue d’origine, le mot «cœur» (verset 2) faisait référence à l’intellect et à la volonté en plus des sentiments, donc l’être entier doit être impliqué dans cette action.

Le verset 5 raconte le résultat pour celui qui fait un tel effort: il «comprendra la crainte de l’Éternel, Et trouvera la connaissance de Dieu.»

Le reste du chapitre décrit de quoi Dieu protégera. Le verset 12 parle d’un homme maléfique dont les paroles sont de mauvaise foi, ce qui signifie «pervers» ou «tordu».

Les versets 16 et 17 parlent d’une femme étrange qui flatte avec ses paroles mais dont les voies mènent à la mort.

Ces deux personnes tentent d’induire le disciple de Dieu en erreur à travers leurs paroles, mais le verset 11 indique clairement que la réflexion et l’intelligence protègeront contre la tromperie.

Le chapitre 3 raconte comment la sagesse de Dieu oriente les voies de ceux qui Le suivent.

Les versets 1, 3 et 5 sont un avertissement pour appliquer la Parole de Dieu et la sagesse au cœur.

« Lie-les à ton cou», c’est les garder près de toi , pour qu’ils soient facilement accessibles. Cela indique un besoin d’aller au-delà de la connaissance qui n’est que dans l’esprit.

La sagesse de Dieu fait un travail sur l’âme de la personne qui l’applique. Encore une fois, Salomon a établi une formule pour savoir comment recevoir la sagesse de Dieu et en bénéficier, cette fois en utilisant une condition «si… alors». «Si» une personne fait ce qui est exhorté, «alors» Dieu répondra avec des résultats positifs.

Les deux chapitres 2 et 3 utilisent une métaphore comparant la recherche d’un trésor à la recherche de la sagesse. Salomon a indiqué que les pécheurs convoiteront les trésors de ce monde, mais le cœur des justes recherchera les choses d’en haut.

Les deux chapitres promettent de nombreuses bénédictions à ceux qui recherchent la sagesse de Dieu, et se terminent tous deux par des avertissements de destruction et de honte aux méchants et aux insensés.

Regarder de plus près

Les Proverbes 2 et 3 utilisent de nombreux verbes d’action pour inciter le lecteur à trouver la sagesse de Dieu. Citez quelques uns.
 
Salomon a comparé la recherche et la découverte de la sagesse de Dieu à la recherche et à la découverte d’un trésor terrestre. Quelle est la méthode du chrétien pour «creuser» la sagesse de Dieu?
 
Le chapitre 3 énumère de nombreux avantages pour celui qui cherche et trouve la sagesse de Dieu. Quels sont certains de ces avantages que vous avez personnellement expérimentés?

Conclusion

Chercher la sagesse de Dieu dans nos vies n’est pas une activité temporaire.

Lorsque nous consacrons du temps et des efforts à notre recherche de la sagesse de Dieu, nous constatons que les avantages et les bénédictions sont infinis… et éternels!