DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

mai 26, 2020

Lecture biblique : Proverbes 1: 1-33.

« La crainte de l’Éternel est le commencement de la science; Les insensés méprisent la sagesse et l’instruction.» (Proverbes chapitre 1: verset 7)

Mes deux dernières années au lycée en plus des quatre suivantes que j’avais passées à l’université étaient des années décisives dans ma vie.

Bien que j’aie eu une petite base de la doctrine religieuse, à mi-chemin du lycée, je comprenais déjà suffisamment l’Évangile pour donner ma vie au Seigneur.

Quand j’avais commencé à vivre pour plaire au Seigneur, les modèles chrétiens étaient d’une importance cruciale pour moi.

Une personne qui avait eu une grande influence dans ma vie était un homme de notre Église que nous appelions frère Mike.

Au moment où je l’avais connu, Mike était déjà un homme âgé. Comme il était né dans un autre pays, il parlait avec un accent fort et avait du mal à lire l’anglais.

Il travaillait comme concierge au lycée local, où je suis convaincu qu’il avait fait un travail consciencieux.

Incontestablement, mes professeurs d’université et même bon nombre de mes camarades avaient plus de connaissances académiques que Mike.

Cependant, il possédait la sagesse: il respectait Dieu et Lui avait consacré sa vie. Lorsque nous nous étions rencontrés à l’Église, il avait constamment un grand sourire. Il passait beaucoup de temps à prier et témoignait souvent de la joie qu’il ressentait dans son cœur.

Plusieurs personnes autour de moi cherchaient un sens à leur vie, mais généralement aux mauvais endroits; cependant, Mike l’avait trouvé en Christ.

Mon dernier souvenir de Mike était particulièrement émouvant. Lors d’un Culte du dimanche soir, il avait subitement été victime d’une grave crise cardiaque.

Quelques hommes l’avaient transporté dans une salle derrière l’église, tandis que nous étions tous en prière. En peu de temps, il avait quitté ce monde pour un autre bien meilleur.

Le verset de réflexion d’aujourd’hui dit que « La crainte de l’Éternel est le commencement de la science; Les insensés méprisent la sagesse et l’instruction.»

Mike n’était pas très instruit sur le plan académique; d’où certains pouvaient penser qu’il n’était pas très intelligent.

Or, il avait le genre de sagesse qui a une valeur Éternelle parce qu’il adorait le Seigneur et obéissait à Sa Parole.

Contrairement, plusieurs de mes camarades de classe et de mes professeurs ne se souciaient apparemment pas du tout de la sagesse et l’instruction de Dieu; ce qui les rendait insensés aux yeux de Dieu.

L’amour pour Dieu et la détermination à suivre Son enseignement sont des attitudes qui nous profiteront maintenant et après pour l’Éternité.

Mike le savait, et il est maintenant au paradis, jouissant des récompenses Éternelles.

Suivons son exemple et assurons-nous que nous nous concentrons sur l’acquisition de la vraie sagesse.

Contexte

Un proverbe peut être défini comme un dicton concis qui donne des conseils ou un principe pratique.

Le Livre des Proverbes est une collection de ceux-ci, principalement écrits et assemblés par le Roi Salomon.

Dieu s’était révélé à lui une nuit après son immense sacrifice au Seigneur à Gibeon (voir les comptes rendus dans 2 Chroniques 1 et 1 Rois 3).

Lorsqu’Il lui avait demandé quelle récompense il aimerait de Sa part, plutôt que de demander la richesse ou l’honneur, Salomon avait demandé la sagesse afin qu’il sache comment diriger le peuple de Dieu.

Dieu était si satisfait de cette réponse qu’Il l’avait béni d’une grande sagesse, lui permettant d’acquérir une grande quantité de connaissances concernant le monde dans lequel il vivait, tout en lui donnant la capacité de l’appliquer adroitement.

Le premier chapitre des Proverbes donne le ton à l’ensemble du livre.

Les versets 1 à 7 indiquent que les Proverbes étaient destinés à éduquer, et les gens de tout âge ou sexe peuvent profiter des instructions de ce livre.

Le roi Salomon voulait que son peuple puissent «connaître la sagesse», l’acquérir, et non seulement en être conscient.

Les quatre termes du verset 3: le bon sens, la justice, l’équité et la droiture, sont les différents aspects de la vérité, une qualité que Dieu apprécie fortement.

Le verset 7 est considéré comme un texte clé pour l’ensemble du livre.

Dans ce livre, «la crainte de l’Éternel» signifie avoir de la révérence et de l’amour pour Dieu.

L’enseignement pratique commence aux versets 8-9 par une exhortation à écouter les conseils de ses parents, soutenue par une promesse avantageuse pour celui qui observe cela.

Les versets 10-19 décrivent les pécheurs qui tentent d’inciter les autres à se joindre à eux.

Le vol était monnaie courante en Israël pendant toutes les années de son histoire, et souvent la vie des innocents n’était pas respectée.

Le gain facile était très attractif.
Cependant, l’écrivain avait déclaré que ces pécheurs se dressaient contre eux-mêmes un piège.

Même les oiseaux sont en mesure d’éviter un filet qui les piège; mais les catégories de personnes ici décrites seraient prises en piège à cause de leur gourmandise.

La sagesse est souvent personnifiée en tant que femme dans le Livre des Proverbes, et le verset 20 est la première fois que cette technique littéraire est utilisée.

Dans les versets 20-23, la sagesse appelle sincèrement les gens à l’écouter. Elle appelle les simples (ceux qui écoutent le bien et le mal), les méprisants (ceux qui défient Dieu et se moquent de la piété) et les fous (ceux qui ont endurci leur cœur et sont têtus). Son appel est universel; il s’adresse à tout le monde.

Les versets 24-33 montrent les conséquences du refus de tenir compte de la sagesse. Le désir de ne pas suivre les conseils de la sagesse entraîne un désastre certain.

L’application spirituelle implicite est que ceux qui refusent de répondre à l’appel de Dieu de s’abandonner à Lui regretteront un jour leur choix.

Dans le dernier verset du chapitre, la sagesse promet des bénédictions à ceux qui respecteront ses instructions.

Regarder de plus près

Qui entendra et accroîtra sa sagesse?

Quels sont certains des avantages de suivre les instructions des parents pieux?

En plus d’avoir une bonne connaissance de ce que Dieu demande, quelle autre action veut-Il de notre part?

Conclusion

Une adoration appropriée de Dieu et l’obéissance à Ses instructions nous amèneront sur le chemin d’acquisition de la vraie connaissance.