DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

mai 10, 2020
Lecture biblique : Jérémie 51: 1-24
 «Il a crée la terre par sa puissance, Il a fondé le monde par sa sagesse, Il a étendu les cieux par son intelligence.» (Jérémie 51:15)

 

 La création parle du Créateur, mais nous devons être sensibles pour discerner le message.  

Edna a été quelqu’un qui avait entendu Dieu parler à son cœur à travers la splendeur de Sa création.

 Edna avait été sauvée quand elle était enfant, mais elle avait laissé l’amour de Dieu s’échapper de sa vie.  

Elle s’était mariée et avait eu des enfants, et leur famille vivait à Bozeman, dans le Montana.  

Le Montana s’appelle la Région du Grand Ciel, et la preuve était évidente depuis leur maison: ils pouvaient voir les montagnes par toutes les fenêtres, et le ciel était vraiment attrayant.  

Edna dit: «Du lever au coucher du soleil, je ne pouvais pas m’éloigner du fait que le Seigneur avait donné à Sa création une telle beauté.  

Souvent, lorsque mon mari partait au travail et que nos enfants étaient à l’école ou à l’extérieur, je me mettais à genoux et je priais, remerciant Dieu pour mon stand de vie, pour ma famille et pour certains des plus beaux couchers du soleil que l’on pouvait contempler.

Je priais également pour que le Seigneur me permette de revenir à Lui.

 «Une nuit, nous avons reçu un appel nous informant que notre fils et certains de ses amis étaient dans un terrible accident de voiture.  

Mon mari était parti immédiatement pour l’hôpital, mais j’avais dû rester à la maison avec nos jeunes enfants.  

Je m’étais agenouillée et j’avais demandé au Seigneur d’épargner la vie de notre fils, et que je lui donnerais mon cœur s’Il intervenait.  

Le lendemain matin, j’avais appelé ma mère et lui avais demandé de prier.

 «Dieu avait répondu et la vie de notre fils avait été épargnée.  

Mais à partir de ce moment-là, chaque fois que je regardais la création de Dieu, j’étais condamnée.  

Il me semblait que le ciel était devenu plus beau et la neige plus blanche.  

Partout il y avait une telle beauté, et je savais que je ne la méritais pas.  

Plus je voyais la beauté que Dieu avait créée, plus mauvaise je me sentais.

 «Avec le temps, nous étions retournés en Oregon.  Ensuite, je voyais des choses que je n’aimais pas se produire dans la vie de mon mari, et j’avais commencé à prier pour lui.  

Aussi, j’avais commencé à lire la Bible.  Au printemps 1983, en m’agenouillant dans mon salon et en priant pour mon mari, le Seigneur m’avait une fois encore montré mon indigence.

Je lui avais demandé de me pardonner, ce qu’Il avait fait avec tant de grâce.  Maintenant j’aime regarder le ciel!  

Quand il est exceptionnellement beau, je sais que le Seigneur va apparaître à tout moment. »

 Edna avait entendu la voix du Créateur parce qu’elle était disposée à écouter.  

En revanche, le peuple de Juda aussi bien que les Chaldéens de Babylone avaient rejeté le Créateur et avaient fait leurs propres dieux.  

Dans le texte d’aujourd’hui, Dieu, dont la puissance, la sagesse et l’intelligence infinies sont clairement apparentes dans les œuvres de Ses Mains, contraste avec les idoles tout à fait sans valeur adorées par les Chaldéens.

 Dieu a-t-Il parlé à votre cœur à travers la magnificence de Sa création?  

Faisons en sorte que nos cœurs soient ouverts et sensibles (réceptifs) pour L’ entendre, de quelque manière et n’importe quand qu’Il nous parle.

 Contexte

 Le texte d’aujourd’hui poursuit les déclarations des jugements de Dieu contre Babylone et les Chaldéens.

 Le chapitre commence par la déclaration que les ennemis de Babylone viendraient contre eux comme un «vent destructeur».  

Ensuite, le prophète a donné une image de mot de vannage du grain. Dans l’ancien Orient, le maïs ou le blé était écrasé par des animaux qui y marchaient ou en passant une lourde roue dessus.  

Ensuite, on le jette en l’air avec une pelle pour que le vent emporte la balle et que le grain tombe au sol.

 Le mot cuirasse (verset 3) signifie une cotte de mailles, mais cette armure ne suffirait pas à protéger les soldats chaldéens. Leur nation serait écrasée et détruite à cause de leurs péchés contre Dieu.

 Bien que Dieu ait sévèrement puni Israël et Juda pour leur rébellion, Il ne les a pas totalement abandonnés.  Il avait utilisé Babylone comme Son outil, mais Dieu a également promis de se venger de cette nation à cause de ses propres péchés.  

Le peuple de Dieu serait confirmé. Ceux qui souhaitaient aider Babylone ne seraient pas en mesure de la délivrer (verset 9).

 «Toi qui habites près des grandes eaux» (verset 13), « toi » fait peut-être  référence à l’emplacement de Babylone sur les fleuves Euphrate et Tigre, ou aux nombreux canaux d’irrigation de la ville.  Cette phrase peut également faire référence aux nombreuses nations et peuples gouvernés par Babylone.

 Le prophète a dit que la destruction de Babylone proviendrait des Mèdes (verset 11).  Les Mèdes sont devenus une force notable environ cent ans avant l’époque de Jérémie.  

Nebucadnetsar de Babylone a épousé la petite-fille de Cyaxares (appelée Darius dans la Bible), qui était le roi des Mèdes.  

Cela a aidé à former une alliance entre les Babyloniens et les Mèdes, et ensemble ils ont vaincu les Assyriens (qui avaient pris Israël en captivité).  

Sous Nebucadnetsar, Babylone a capturé la nation de Juda.  Lorsque Nebucadnetsar est décédé, l’alliance avec les Mèdes s’est rompue.  Les Mèdes et Cyrus, roi de Perse, se sont réunis et ont renversé Babylone.

 Les versets 15-19 répètent le message de Jérémie 10: 12-16 et parlent de la souveraineté de Dieu.  

Il est Tout-Puissant, car «Il a fait la terre par Sa puissance».  Il est omniscient (sachant tout) car «Il a fondé le monde par sa sagesse». Il a conçu les cieux et créé le cycle de la pluie.  

En revanche, la confiance dans les idoles est vaine, et les dieux artificiels des Babyloniens ne leur seraient d’aucune aide.

 Certains commentateurs pensent que les versets 20-24 font référence à Babylone, qui avait été autorisée par Dieu à capturer Juda.  

Les armées babyloniennes avaient été excessives dans leur mal et avaient ravagé la terre, brûlé le Temple et profané des objets qui avaient été consacrés à Dieu.  Par conséquent, leur nation serait détruite.

 Regarder de plus près

 Avec quoi le prophète a-t-il dit que Dieu envahirait Babylone?

 Pourquoi pensez-vous que Dieu n’a pas complètement abandonné Juda, quoique le peuple ait beaucoup péché?

 Que pouvons-nous apprendre de la fidélité de Dieu pour accomplir les prophéties sur Babylone?

Conclusion

 Aujourd’hui, posons-nous la question: regardons-nous la création et faisons nous attention au Créateur?