DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

mai 8, 2020

Lecture biblique : Jérémie 49: 23-39

 «Fuyez, fuyez de toutes vos forces, cherchez à l’écart une demeure, Habitants de Hatsor ! dit l’Éternel; Car Nebucadnetsar, roi de Babylone, a pris une résolution contre vous, Il a conçu un projet contre vous».  (Jérémie 49:30)

 

Le dimanche 7 décembre 1941, les Japonais lancèrent une attaque surprise contre les forces militaires américaines stationnées à Pearl Harbor, à Hawaï.  

Les avions qui ont attaqué, sont venus en deux vagues;  la première vague a atteint sa cible à 7 h 53, la second à 8 h 55.  À 9 h 55, tout était fini.  

Tandis que la fumée se dégageait de cette scène terrible de dévastation, une vérité bouleversante s’était révélée: l’attaque japonaise avait causé la mort de 2403 militaires, détruit 188 avions et endommagé ou détruit huit navires de guerre, décimant ainsi la flotte du Pacifique.

 De nombreux historiens ont suggéré que l’attaque, qui avait précipité l’entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, avait réussi à cause du non-respect des signes avant-coureurs.  

Le radar avait détecté les avions japonais entrant en guerre, et cela avait été signalé à l’officier sentinelle sur la station centrale par cette courte déclaration: « beaucoup d’avions».  

Or, ce matin même, un vol de B17 américains devait arriver de la même direction et l’officier avait supposé qu’il s’agissait des avions que le radar avait détectés.  

Sans confirmer le nombre d’avions, il avait dit à l’opérateur radar de ne pas s’en inquiéter.

 Cette erreur, ainsi que la négligence d’autres signaux qu’une attaque était imminente, peut avoir résulté d’un état d’esprit apparemment omniprésent (maîtrisant la situation) parmi les hauts commandements de l’armée et de la marine des États-Unis selon lequel le Japon n’attaquerait pas et ne pourrait pas attaquer l’île fortifiée d’Oahu.  

Quelle tragique fausse conception !

 Dans notre verset de réflexion, le prophète Jérémie a lancé un avertissement aux habitants de Hatsor, un peuple nomade vivant dans la région située à l’est de Juda.  

Nebucadnetsar et les puissantes armées de Babylone étaient sur le point de les envahir par une vague de destruction.  

On leur avait dit de fuir la calamité à venir.

 Comme les officiers de Pearl Harbor et les habitants de Hatsor, nous avons également reçu des avertissements, et notre décision d’en tenir compte ou de ne pas en tenir compte, aura des conséquences considérables.  

Par la Parole de Dieu, nous sommes avertis que l’intention du diable est de nous détruire complètement, mais nous pouvons tenir compte des avertissements que Dieu nous a donnés.  

Nous pouvons suivre la Parole de Dieu, prendre les mesures appropriées et être protégés contre l’anéantissement de Satan.  Ou nous pouvons ignorer les avertissements et en récolter les conséquences.  

Cela dépend de nous!

 Contexte

 Le texte d’aujourd’hui poursuit les prophéties concernant le jugement des nations, s’adressant à Damas, Kedar et Hatsor et Elam.

 Les versets 23-27 étaient dirigés contre la Syrie, dont Damas était la principale ville.  

Trois routes commerciales s’y croisaient et, à une époque, c’était un bel endroit.  

Hamath était situé sur la rivière Oronte à environ cent-soixante dix-sept kilomètres au nord de Damas.  

Arpad était plus au nord à près de cent cinquante trois kilomètres et avait une forteresse importante.  

Au lieu d’être belle et grandiose, Damas serait «faible» et remplie de peur et de mort.  Avec le temps, les Assyriens et les Chaldéens ont conquis Damas.

 Kedar et Hatsor sont abordés dans les versets 28-33.  C’étaient des tribus arabes qui vivaient dans le désert à l’est de la Palestine.  

Kedar était un fils d’Ismaël et ses descendants étaient nomades.  Ils étaient adeptes du tir à l’arc.  

Hatsor a peut-être fait référence à des tribus semi-nomades qui ont construit des villages dans le désert.  

L’expression «ceux qui se rasent les coins de la barbe» signifiait que les hommes de ces tribus se rasaient les cheveux à leurs tempes pour honorer leurs dieux.  

C’étaient des gens riches avec beaucoup de bétail, donc le butin potentiel était attrayant pour Nebucanetsar.  Ils ont été avertis qu’il les attaquerait et qu’il y aurait une grande peur, alors ils devraient fuir.  Hatsor serait une désolation et personne n’y habiterait.

 Les versets 34-39 traitent d’Elam, un pays situé à l’est de Babylone.  Elam avait la Perse à l’est et se trouvait au nord du golfe Persique.  

Sa capitale, Suse, était à plus de mille cent vingt-six kilomètres et demie de Jérusalem, où Jérémie était quand il avait annoncé cette prophétie pendant le règne de Sédécias.  

Les Elamites étaient également connus pour leur excellence en tir à l’arc, mais cela ne les sauverait pas.  

Dieu indiquait qu’Il est souverain sur toutes les nations du monde, et aucune ne résiderait une fois que le jugement aurait été prononcé contre elles.  

Certains étudiants de la Bible croient que certains des Elamites dispersés se sont rassemblés pour faire partie de l’Empire perse.

 Regarder de plus près

 Quels conseils donnés au verset 30 pourraient indiquer la possibilité d’espoir?

 Quelles sont les stratégies ou attitudes actuelles des nations qui violent les lois de Dieu?  

Compte tenu du jugement prononcé dans le texte d’aujourd’hui, quel sera selon vous le résultat pour les nations de nos jours?

 Quelles mesures pouvez-vous prendre pour vous assurer que vous tenez compte des avertissements que Dieu vous donne et que vous poursuivez Sa volonté?

 Conclusion

 Nous pouvons apprendre de l’histoire.  

En faisant attention à la façon dont les choses ont mal tourné dans le passé lorsque les avertissements n’ont pas été pris en compte, nous pouvons éviter d’avoir des résultats destructeurs similaires.  

Puissions-nous nous résoudre à suivre Dieu et à prêter une attention particulière à Ses conseils et avertissements!