DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

mai 2, 2020

Prêt à tout moment

Lecture biblique : Jérémie 41:1-18.

« Ismaël, fils de Nethania, sortit de Mitspa au-devant d’eux; il marchait en pleurant. Lorsqu’il les rencontra, il leur dit: Venez vers Guedalia, fils d’Achikam. Et quand ils furent au milieu de la ville, Ismaël, fils de Nethania, les égorgea et les jeta dans la citerne, avec l’aide des gens qui l’accompagnaient. »

(Jérémie 41:6-7)

Walter et Lizzy Frymire s’acharnaient à servir Dieu. À l’âge de soixante-cinq ans, Walter était retraité et bénévole dans l’imprimerie de l’Église de La Foi Apostolique de Portland, en Oregon.

Il avait découvert que c’était une opportunité pour sa vie; il aimait aider à publier la littérature ( les traités) évangélique.

Lizzy était active dans la distribution de cette littérature quand elle prenait soin des autres par le biais des visites dans les hôpitaux et dans des maisons de retraite.

En octobre 1951, les Frymire avaient effectué un voyage pour rendre visite à leurs quatre fils et deux filles qui vivaient dans le sud de l’Oregon et en Californie.

Après avoir rendu visite à toutes ces familles, un samedi, ils étaient parties vers le nord pour rentrer chez eux.

L’autoroute était une route à deux voies et, en cours de route, toute la circulation en direction nord était interrompue en raison d’une panne d’un véhicule.

Le conducteur derrière les Frymires ne s’était pas rendu compte que la circulation était interrompue et il les avait percuté par l’arrière, faisant propulser leur voiture sur la voie venant en sens inverse.

Or le trafic dans ce sens inverse en direction du sud était fluide et les voitures circulaient à vive allure; puis la voiture des Frymire était projeté devant un camion. Le chauffeur du camion n’ayant pas eu le temps de s’arrêter, Walter et Lizzy étaient tous deux tués.

Aucun de nous ne sait quand il sera appelé pour l’éternité.

Dans le texte d’aujourd’hui, soixante-dix hommes juifs qui se dirigeaient vers la ville détruite de Jérusalem, étaient assassinés.

Ils allaient probablement adorer où se trouvait le Temple, et ils n’avaient pas pensé que leur vie serait ôtée ce jour-là.

Nous devons être prêts pour entrer dans l’éternité, car cela peut arriver à tout moment à n’importe qui d’entre nous.

Cela ne doit pas être pour nous une pensée effrayante. Si nous savons que Dieu a pardonné nos péchés et que nous sommes prêts à Le rencontrer, nous pouvons Lui faire confiance pour régler le moment exact de notre appel.

Nous pouvons espérer voir le Seigneur face à face. Nous devons juste être prêts!

Contexte

Ce chapitre raconte l’assassinat perfide d’Ismaël contre Guedalia, le gouverneur juif de Mitspa. Ismaël était un descendant royal de Sédécias, le dernier roi de Juda.

Peut-être jaloux qu’il n’ait pas été choisi comme gouverneur ou exaspéré par l’ordre de Guedalia pour que le reste de Juda se soumette à la domination babylonienne, il conspira avec le roi des Ammonites pour assassiner Guedalia.

Bien que Guedalia ait été averti par Jochanan et d’autres (Jérémie 40: 13-14) qu’il y avait un complot contre sa vie, il ne croyait pas qu’Ismaël était capable d’un tel acte de trahison.

À l’époque de Jérémie, prendre un repas ensemble était une coutume qui symbolisait l’assurance de l’amitié et de la loyauté les uns envers les autres.

Cependant, Ismaël avait profité de l’hospitalité sans méfiance de son hôte pour tendre une embuscade à Guedalia, ainsi qu’aux Juifs, aux Chaldéens et aux soldats qui étaient avec lui.

Après avoir caché la mort de Guedalia pendant deux jours, Ismaël avait affronté quatre-vingts hommes qui passaient près de Mitspa pour Jérusalem.

Leurs barbes rasées et leurs vêtements déchirés signifiaient qu’ils pleuraient, peut-être à cause de la destruction de leur Temple bien-aimé.

Pour se moquer d’eux, Ismaël avait imité leurs pleurs et les avait persuadés de faire escale à Mitspa pour rencontrer Guedalia.

Une fois à l’intérieur du Mitspa, Ismaël assassina brutalement soixante-dix d’entre eux, n’épargnant les dix autres que lorsqu’ils avaient proposé de le conduire à leurs provisions de vivres.

Bien qu’il ne soit pas clair quel était le motif du meurtre d’Ismaël, il s’agit peut-être d’un vol qualifié.

Ismaël avait jeté les corps des hommes tués dans une citerne que le roi Asa avait creusée trois cents ans plus tôt lors d’une crise avec Baescha, roi d’Israël.

Ismaël avait alors saisi les habitants restants de Mitspa avec l’intention de les emmener au pays des Ammonites.

Cependant, lorsque Jochanan et les autres chefs avaient entendu parler des actes pervers d’Ismaël, ils avaient rassemblé leurs forces pour rencontrer Ismaël près des grandes eaux située à Gabaon, à environ huit kilomètres au nord-ouest de Jérusalem.

Les captifs de Mitspa étaient soulagés de voir Jochanan et ses armées, mais Ismaël, se rendant compte qu’il était sur le point d’être vaincu, avait réussi à s’échapper aux Ammonites, avec huit de ses hommes.

Jochanan et les autres chefs de clan avaient choisi de ne pas retourner à Mitspa, de peur que les Babyloniens ne croient qu’ils étaient impliqués dans l’assassinat de Guedalia.

Ils avaient emmené les personnes qu’ils avaient secourues d’Ismaël à Kimham, situé près de Bethléem, et décidé de se rendre en Égypte.

Regarder de plus près

Qui Ismaël avait t-il pris en otage?

Pourquoi pensez-vous que l’approvisionnement en nourriture était suffisamment important pour que Ismaël n’ai pas tué dix des hommes qui se rendaient à Jérusalem ?

Que feriez-vous autrement si vous saviez que c’était votre dernier jour ?

Conclusion

Nous ne savons pas quand nous serons appelés dans l’éternité, mais nous pouvons être prêts.