DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

mai 1, 2020

Lecture biblique : Jérémie 40:1-16.

« Maintenant voici, je te délivre aujourd’hui des chaînes que tu as aux mains; si tu veux venir avec moi à Babylone, viens, j’aurai soin de toi; si cela te déplaît de venir avec moi à Babylone, ne viens pas; regarde, tout le pays est devant toi, va où il te semblera bon et convenable d’aller. » (Jérémie 40:4)

Le jeune homme: Henry Martyn (1781-1812) avait fait un choix qui avait changé sa vie. À l’âge de vingt ans, il avait remporté le plus haut prix de mathématiques de l’Université de Cambridge et y était admis comme un étudiant distingué. Aussi, il avait une grande maîtrise des langues. Son plan était de faire la filière du droit et son avenir s’annonçait radieux.

Cependant, Henry n’était pas épanoui dans sa filière. Quand il avait entendu parler de l’œuvre missionnaire en Inde , il était si sérieusement touché qu’il prit la décision de changer de carrière.

À vingt-quatre ans, il était parti en Inde où il était devenu un prêtre tout en étudiant les langues.

Avant qu’il ne décède six ans plus tard, il avait déjà traduit le Nouveau Testament en persan( la langue parlée en Iran) et en hindou ( langue parlée par les populations de l’Inde), puis avait corrigé une traduction arabe et achevé d’autres travaux de traduction Biblique.

Il priait qu’il pourrait « s’épuiser » pour Dieu, et son choix de se consacrer au service de Dieu avait eu des effets d’une grande portée.

Dans le verset de réflexion d’aujourd’hui, Jérémie avait eu à faire un choix.

Le commandant chaldéen avait donné à Jérémie la possibilité d’aller vivre à Babylone et l’avait rassuré qu’il serait bien pris en charge et bien traité.

Cette offre comprenait la protection, la nourriture et un traitement privilégié.

Cependant, Jérémie était également libre de rester en Juda avec les pauvres que les Babyloniens avaient laissés.

Jérémie avait choisi de rester en Juda pour souffrir avec les gens qui étaient restés.

Dieu l’avait appelé à être un prophète du peuple juif et il était fidèle à son appel jusqu’à la fin de sa vie.

Comme Henry Martyn et Jérémie, nous devons tous faire des choix.

Plusieurs de nos décisions ne seront pas aussi utiles pour de nombreuses vies, que les choix que ces deux hommes avaient faits.

Cependant, nous serons confrontés à nos propre circonstances. Et nos décisions, si minimes soient elles, peuvent influencer notre vie spirituelle comme celle des autres.

Nous pouvons être inspirés par ceux qui ont fidèlement accompli l’appel de Dieu dans leur vie.

Nous aussi, pouvons choisir de suivre Dieu et de Le laisser nous utiliser comme Il le veut. C’est une décision que nous ne regretterons jamais.

Contexte

Le texte d’aujourd’hui commence par une partie du livre de Jérémie (chapitres 40-45) qui raconte ce qui est arrivé à Jérémie et au reste du peuple de Juda après la chute de Jérusalem par Babylone et la majorité du peuple a été emmenée captive.

La libération de Jérémie de prison est consignée dans les chapitres 39 et 40. Les versets 11-14 du chapitre 39, racontent comment Nebuzaradan (chef des gardes chaldéen) a libéré Jérémie, et il est allé habiter parmi les gens, très probablement de Jérusalem.

Certains étudiants de la Bible croient que lorsque l’armée chaldéenne était prête à brûler Jérusalem, ils avaient emmené à Ramah tous les gens (y compris Jérémie) qui y étaient encore.

Situé à environ huit kilomètres au nord de Jérusalem, Rama était utilisé pour organiser la déportation des captifs.

Lorsque Jérémie était arrivé à Rama avec les autres captifs, il était aussitôt libéré (Jérémie 40: 1).

Dans les versets 2 à 5, Nebuzaradan a énuméré à Jérémie, une partie de ses prophéties.

Cet exemple indique que les Babyloniens étaient au courant des prophéties de Jérémie et de certaines de ses recommandations précédentes aux dirigeants de Juda, ce qui pourrait expliquer pourquoi ils lui avaient accordé un traitement préférentiel.

Nebuzaradan avait offert à Jérémie la possibilité d’aller à Babylone ou de rester dans la ville de Juda.

Jérémie avait choisi de rester en Juda puis s’était installé à Mitspa, au nord de Jérusalem et près de Rama. On lui avait donné de la nourriture et une récompense.

Nebucadnetsar, roi de Babylone, avait nommé Guedalia gouverneur de Juda.

Guedalia était issu d’une famille noble. Achikam, son père, avait une certaine importance pendant les règnes de Josias et Jojakim (2 Rois 22: 12,14) et avait aidé à épargner la vie de Jérémie (Jérémie 26:24). Schaphan, son grand-père, était le scribe de Josias (2 Rois 22: 3,10).

La mission de Guedalia comprenait la supervision des quelques Juifs restés en Juda.

Il devait également maintenir l’ordre parmi plusieurs chefs militaires juifs dispersés avec leurs bandes de soldats qui étaient actifs dans toute la région.

Cinq de ces dirigeants sont nommés au verset 8. Les Juifs qui s’étaient enfuis dans les pays voisins sont revenus et Guedalia leur a donné de la nourriture.

Ismaël, l’un des chefs militaires, était un descendant de David, et il a comploté avec Baalis, le roi des Ammonites, contre Guedalia. Bien que Jochanan, un autre des chefs militaires, ait averti Guedalia de leurs plans, il a refusé de le croire.

Les étudiants de la Bible ne savent pas combien de temps Guedalia a été gouverneur; certains pensent que cela peut avoir duré environ cinq ans. Le chapitre 41 rapporte que la conspiration pour tuer Gedaliah a bien été menée.

Regarder de plus près

Qu’est-ce que Guedalia avait promis aux chefs militaires lorsqu’ils étaient venus vers lui ?

Pourquoi pensez-vous que Jérémie avait choisi de rester en Juda ?

De quelles manières Dieu vous a-t-Il fait savoir qu’Il prête attention à vos besoins ?

Conclusion

Avec l’aide de Dieu, nous pouvons faire des choix qui vont Lui plaire.