DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

avril 25, 2020

Lecture biblique : Jérémie 33: 1-26

«Invoque-moi, et je te répondrai; Je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, Que tu ne connais pas.» (Jérémie 33: 3)

Georges Fredrick Müller (1805-1898) était un évangéliste et un fondateur de plusieurs orphelinats à Bristol, en Angleterre.

Plus de dix mille orphelins avaient été pris en charge dans ces maisons au cours de sa vie. Plutôt que de demander aux gens un soutien monétaire, Müller présentait les besoins des orphelinats au Seigneur et Lui faisait confiance.

Parfois sa foi était mise à l’épreuve à l’extrême, mais Dieu avait toujours fourni de la nourriture et des provisions pour les enfants.

Il fut une année, tandis que l’hiver approchait à grand pas, la source principale de la chaudière d’un des orphelinats fuyait gravement, nécessitant une réparation ou un remplacement.

La maçonnerie qui entourait complètement la chaudière devrait être d’abord enlevée, un processus qui pouvait à lui seul prendre plusieurs jours.

La fuite était si importante que l’on se demandait si des réparations étaient possibles, et rien ne pouvait être vérifié tant que la maçonnerie n’était pas enlevée.

Les différents types de chauffage d’appoint étaient inappropriés pour diverses raisons, et trois cents enfants souffriraient dans des chambres froides, si elles n’étaient pas chauffées par cette chaudière principale.

Georges Müller était déterminé à placer la situation entièrement dans les mains du Tout-Puissant, confiant en Sa miséricorde et Sa tendre compassion.

Une date avait été choisie pour le début des travaux et les dispositions nécessaires avaient été prises.

Les travaux devraient commencer un mercredi, mais le vendredi avant ce jour, un vent froid du nord avait commencé sérieusement à souffler, apportant par conséquent un temps glacial.

Puisque les programmes avaient déjà été faits pour cette réparation indispensable, Müller avait demandé au Seigneur, en prière, deux choses spécifiques: qu’Il fasse que le vent froid du nord devienne le vent chaud du sud, et qu’Il donne aux ouvriers l’intelligence pour le travail.

Mardi soir, il faisait encore très froid, mais mercredi le vent venait du sud et le temps était si doux qu’aucun chauffage n’était nécessaire.

Les briques avaient été enlevées, la fuite avait été rapidement découverte et les réparations avaient commencé.

Lorsque le patron des ouvriers était venu ce soir-là, il avait dit que ses ouvriers pouvaient travailler tard et revenir tôt le lendemain matin.

Mais le chef chantier avait suggéré: «Nous préférerions travailler toute la nuit, monsieur.» Le matin, la fuite avait été réparée et en trente heures, les briques avaient été remises en place.

Pendant tout le temps des travaux, le temps était si doux qu’il n’y avait pas besoin de chauffage.

Dieu avait encore une fois merveilleusement répondu à la prière!

Le temps, complètement indépendant de la volonté humaine, n’était qu’une petite chose pour le Seigneur.

Demander aux ouvriers de travailler toute la nuit n’était pas quelque chose que Müller pouvait faire. Cependant, Dieu avait résolu les deux problèmes d’une manière magnifique, et les enfants n’avaient pas été affectés par le froid.

Dans notre verset, Dieu avait fait une merveilleuse promesse à Jérémie. Le prophète était détenu pour avoir proclamé que l’ennemi envahirait la ville de Jérusalem; mais là, dans le confinement de la cour de la prison, il avait reçu l’assurance que Dieu entendrait et exaucerait ses prières.

Quelles requêtes apporteriez-vous au Seigneur?

Nous pouvons demander des besoins spécifiques, tout comme Georges Müller avait demandé le temps chaud et l’intelligence pour le travail.

Nous pouvons faire appel à Lui, et Il promet de répondre, en nous montrant de grandes et puissantes choses, des choses auxquelles nous n’avions même pas pensé!

Dieu veut qu’on dépende de Lui.

Si nous demandons selon Sa volonté avec une foi inébranlable, c’est Son bon plaisir de nous répondre.

Dépendez-vous de Dieu!

Contexte

Depuis la cour de la prison, alors que Jérusalem était assiégée par les Chaldéens, le prophète Jérémie avait donné à Juda et à Israël l’espoir de l’avenir.

Bien que leur ville fût dévastée, avec plusieurs personnes déjà emportées en captivité, le temps viendrait où Dieu les ramènerait et restaurerait leur terre, leur trône et leur adoration de Dieu.

Tout au long de ce chapitre, nous lisons de nombreuses promesses des bonnes intentions de Dieu pour Son peuple.

Il avait rassuré les gens que, malgré le fait qu’ils avaient désobéi et suivi d’autres dieux, quand ils se seraient retournés à Lui, Il apporterait la santé, révélerait la paix et la vérité et nettoierait leurs iniquités. Son nom serait loué et honoré par toutes les nations de la terre.

De plus, Dieu avait promis qu’Israël connaîtrait à nouveau la joie et l’allégresse dans son pays et se sentirait reconnaissant de ce que le Seigneur avait fait.

Ils seraient en paix, une qualité que le prophète avait poétiquement illustrée avec une image de bergers guidant leurs troupeaux à travers le pays.

Au verset 15, nous lisons une prophétie de Jésus, la germe de la justice, qui devait rendre la justice.

Dieu avait également promis que la maison de David aurait toujours un fils pour s’asseoir sur le trône de la maison d’Israël.

Les prêtres de la tribu de Lévi ne manqueraient jamais d’un fils pour offrir les sacrifices. Et les descendants d’Israël seraient aussi abondants que le sable de la mer, et comme les étoiles du ciel.

L’alliance de Dieu avec Israël était absolument inébranlable, aussi sûre que le fait que la nuit suit le jour à chaque période de vingt-quatre heures.

Les versets 20-21 disent: «Si vous pouvez rompre mon alliance avec le jour Et mon alliance avec la nuit, En sorte que le jour et la nuit ne soient plus en leur temps, Alors aussi mon alliance sera rompue avec David, mon serviteur,» Les descendants de David étaient rassurés de l’alliance de Dieu avec eux.

Regarder de plus près

Avec quelle loi naturelle Dieu avait -t-Il comparé la certitude absolue que Son alliance avec David serait honorée?
 
Pourquoi pensez-vous que Dieu avait tempéré Son jugement de la désobéissant de Juda avec ces proclamations de miséricorde?
 
Quelles sont les «grandes et puissantes» choses que Dieu avait déjà faites dans votre vie?

Conclusion

Nous servons un Dieu tendre et compatissant, qui veut être notre source de force. Il désire répondre à nos prières; nous avons juste besoin de demander.