DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

avril 13, 2020

Lecture biblique : Jérémie 22:24-30; 23: 1-8.

«Voici, les jours viennent, dit l’Éternel, Où je susciterai à David un germe juste; Il régnera en roi et prospérera, Il pratiquera là justice et l’équité dans le pays.» (Jérémie 23: 5)

Tout au long de l’histoire de l’humanité, le pouvoir et la corruption vont souvent ensemble.

En 1788, Jacques Madison écrivait:

« Mais qu’est ce que le pouvoir lui-même, sinon le plus grand critique sur la nature humaine?

Si les hommes étaient des anges, aucun gouvernement ne serait nécessaire.

Si les anges gouvernaient les hommes, ni les contrôles externes ni les contrôles internes sur le gouvernement ne seraient nécessaires. »

Madison avait écrit ces mots dans un article, essayant de convaincre les gens à adopter la nouvelle Constitution et la Déclaration des droits des États-Unis.

La Constitution devait avoir une série « d’interdictions et de contrepoids» pour empêcher le gouvernement national ou toute personne en son sein de devenir trop puissant.

Madison croyait qu’un pouvoir illimité pouvait conduire à la corruption.

Au temps de Jérémie, les dirigeants de Juda étaient corrompus.

Dans le texte d’aujourd’hui, Jérémie avait prononcé le jugement de Dieu contre le roi Jeconia ainsi que contre les faux prêtres et les faux prophètes.

Ils avaient laissé le pouvoir qui leur était donné corrompre leurs pensées, puis croyaient qu’ils pouvaient faire ce qu’ils voulaient et toujours avoir l’aide de Dieu quand ils en auront besoin.

Ces gens avaient les instructions de Moïse et de la loi, aussi bien que des bons exemples des dirigeants précédents qui avaient cru en Dieu et avaient eu confiance en Lui, tels que David, Ézéchias et d’autres.

Ils étaient également au courant de l’influence et des conseils des prophètes tels que Samuel, Amos, Joel, Esaïe, puis de Jérémie.

Tragiquement, ils avaient choisi d’ignorer tous ces bons exemples et les instructions données par Dieu.

Par conséquence, les terribles jugements prédits par Jérémie s’étaient abattus sur eux et le roi Jeconia et les autres chefs impies avaient été déportés à Babylone lorsque les Chaldéens avaient finalement capturé et détruit Jérusalem.

Cependant, comme le montre le verset de réflexion, Jérémie avait également révélé qu’un jour un Roi vraiment juste viendrait rassembler Son peuple et le protéger et subvenir à ses besoins.

Quand Il gouvernera la terre, Il s’élèvera au-dessus de toute corruption malgré Son pouvoir infini.

Celui-ci sera un descendant du roi David; Son règne sera caractérisé par la justice.

Il rassemblera les Juifs de tous les pays et pourvoira à leurs besoins et les protégera.

Ce rassemblement sera plus remarquable que les Israélites conduits de l’esclavage en Égypte et amenés en Terre promise.

Aujourd’hui, nous avons le privilège de vivre dans le Royaume de ce Souverain Divin.

Bien que cette prophétie de Jérémie ne soit pas encore réalisée physiquement dans le monde, il y a un royaume spirituel où Jésus règne.

Nous pouvons naître de nouveau, si nous demandons à Dieu de nous pardonner nos péchés et si nous nous détournons vraiment d’eux.

Ensuite, Il nous protégera et pourvoira à nos besoins. Il régnera sur nos cœurs dans la justice.

Contexte

Pour conclure le neuvième sermon, les derniers versets du chapitre 22 sont des messages sur Jojakim , et la première partie du chapitre 23 était adressée aux dirigeants de Juda.

Le chapitre 24 donne également une prophétie messianique qui redonne l’espoir pour l’avenir.

Jojakin(également appelé Conia et Jeconia) était devenu roi après son père Jojakim .

Une chevalière du roi (verset 24) était son symbole d’autorité et était utilisée pour cacheter les documents officiels.

Dieu disait que, même si Jojakim eût été précieux pour Lui, le roi serait retiré de son trône.

Après avoir seulement dirigé pendant trois mois, Jojakin s’était rendu aux Chaldéens.

Lui, sa famille (y compris sa mère) et dix mille autres avaient été déportés à Babylone, où il mourut.

Le verset 28 peut être le cri du peuple juif concernant Jeconia , mais Dieu avait dit: «Inscrivez cet homme comme privé d’enfants» (verset 30), ce qui signifie qu’aucun de ses descendants ne régnerait sur Juda.

Nebucadnetsar avait fait roi Sédécias (fils de Josias et oncle de Jojakim), mais Jojakin avait survécu à Sédécias. Ainsi, à la mort de Jojakin, il n’y avait plus de roi de la lignée de David.

Jérémie 23: 1-8 est un autre message aux dirigeants de Juda.

Les pasteurs, rois, chefs politiques et religieux et faux prophètes, avaient éloigné le peuple loin de Dieu, et le jugement allait arriver.

Cependant, Jérémie avait également donné une prophétie d’espoir.

Un reste du peuple juif serait de nouveau rassemblé sur sa propre terre.

Cette prophétie avait été accomplie pour la première fois lorsque les déportés étaient revenus de Babylone après soixante-dix ans.

L’accomplissement complet de ce passage se produira au cours du règne millénaire.

Le prophète avait dit qu’un jour, il y aurait un autre Roi dans la lignée de David, « un germe juste », en regardant vers l’avenir du temps de Christ.

Le mot germe pourrait être traduit par «plant» ou «jeune pousse», comme vient de la racine d’un arbre après qu’il a été coupé.

Jésus a accompli cette prophétie parce que Sa mère, Marie, était dans la lignée de David par son fils Nathan (plutôt que par Salomon, comme l’étaient les rois).

Le père terrestre de Jésus, Joseph, était de la lignée de Jojakim, le liant à la dynastie de David, mais sans contredire la prophétie de Jérémie concernant Jojakim.

Lorsque Jésus reviendra pour régner sur la terre pendant mille ans, les prophéties de ce passage seront pleinement accomplies.

Regarder de plus près

Entre la main de qui Dieu avait-t-Il déclaré qu’Il livrerait le roi Jeconia?
 
Pourquoi pensez-vous que Dieu avait permis aux chefs spirituels de Juda de conduire le peuple dans l’incrédulité ?
 
Quels sont certains des avantages d’être dans le royaume spirituel du Christ?

Conclusion

Nous voulons faire partie du royaume spirituel du Seigneur aujourd’hui et L’avoir comme Roi de nos vies. Il est le Conducteur en qui nous pouvons entièrement avoir confiance.