DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

mars 28, 2020

Lecture biblique : Jérémie 7: 1-34; 8: 1-3.

«Mais voici l’ordre que je leur ai donné: Écoutez ma voix, Et je serai votre Dieu, Et vous serez mon peuple; Marchez dans toutes les voies que je vous prescris, Afin que vous soyez heureux.» (Jérémie 7:23)


Margaret Parker s’était éloignée de la foi de son enfance et elle était misérable.

Bien qu’elle fréquentait diverses églises et priait à certains moments, elle n’avait eu aucune victoire dans sa vie.

Elle savait que ses prières n’allaient pas directement à Dieu, et le péché commençait de plus en plus à prendre le dessus sur sa vie.

Un jour, dans le désespoir, elle est entrée dans sa chambre puis a crié: «Dieu, aide-moi!» Et Dieu l’a fait!

Dieu lui a rappelé une femme chrétienne qu’elle avait connue: celle qui croyait et menait une vie selon la Bible.

Margaret lui a écrit, et la femme a répondu et a mis quelques traités de l’église de la Foi Apostolique dans l’enveloppe.

Margaret a raconté plus tard: «Nous avions un canapé devant la cheminée, et j’étais assise dessus quand j’avais commencé par lire le document sur la Foi Apostolique. Je ne sais pas quand est-ce que je me suis agenouillée, mais j’ai fini la lecture à genoux.

Pendant que je lisais, Jésus était là avec moi, m’aidant à dire oui à tout ce que je lisais.

Oui, je ferai la restitution. Oui, je demanderai pardon, Oui, je renoncerai à ces pratiques pécheresses.

Quand je m’étais levée , j’avais été complètement changée. Dieu m’avait rassurée qu’Il serait avec moi tout le long du chemin, promesse qu’Il tient depuis de nombreuses décennies jusqu’à maintenant. »

Lorsque Margaret a promis à Dieu qu’elle Lui obéirait et marcherait dans les voies qu’Il a instituées, elle a trouvé la paix et la victoire qu’elle avait tant désirées dans sa vie.

Dieu a béni sa vie à partir de ce jour et elle a eu l’occasion d’expérimenter à plusieurs reprises, les promesses de Dieu.

Son mari a été sauvé et leur maison a été changée.

Plus tard dans sa vie, elle a été atteinte d’un terrible cancer de peau.

Dieu l’a guérie instantanément quand elle était assise dans un service religieux; lorsqu’elle a enlevé les bandages après le service, le gonflement, la bosse et toutes les autres preuves du cancer avaient disparu.

Dieu a tenu Sa promesse à Margaret, et Il aurait tenu la promesse faite dans notre verset de réflexion au peuple de Juda, si seulement le peuple L’avait suivi dans l’obéissance.

Malheureusement, leur réaction était exactement le contraire de celle de Margaret.

Nous lisons au verset 24: «Et ils n’ont point écouté, ils n’ont point prêté l’oreille; Ils ont suivi les conseils, les penchants de leur mauvais coeur, Ils ont été en arrière et non en avant.»

Aujourd’hui, chacun de nous peut choisir de suivre Dieu et de profiter des riches bénédictions qu’Il promet à ceux qui Lui obéiront.

Bien sûr, nous ne perdons pas notre libre arbitre lorsque nous devenons chrétiens.

Chaque jour, nous serons amenés à faire des choix. Allons-nous choisir le bien ou le mal? La vérité ou le mensonge ? Allons-nous choisir d’obéir à Dieu ou de Lui désobéir?

Dans chaque décision, Dieu sera là pour nous donner la force de faire le bien, si tel est notre choix.

Margaret a découvert que les avantages qu’il y a en faisant le bien, sont incalculables; ils ont duré jusqu’à ce qu’elle soit entrée joyeusement en présence de Son Sauveur.

Vous pouvez avoir le même témoignage si vous choisissez d’obéir à Dieu.

Contexte

Le chapitre 7 commence le troisième sermon de Jérémie, qu’il a prononcé depuis la porte du Temple.

Il a réprimandé le peuple de Juda pour avoir introduit leurs rituels idolâtres dans le Temple, et pour avoir cru que Dieu ne détruirait jamais Jérusalem parce que le Temple était là.

Jérémie a commencé son message avec l’assurance que si le peuple de Juda pourrait être juste les uns envers les autres, s’il prenait soin de leurs pauvres et se détournait de l’idolâtrie, Dieu leur permettrait de demeurer continuellement dans le pays qu’Il leur avait donné.

À partir du verset 8, Jérémie a adopté une manière plus dure en rappelant à Juda ses voies de péché.

Les gens se fiaient aux paroles mensongères des faux prophètes, et avaient transformé le Temple en un lieu de comportement ignoble et de vol.

En réponse à leur déclaration selon laquelle le Temple assurait leur sécurité, Dieu a rappelé à Juda ce qui s’était passé à Silo lorsque le peuple d’Israël avait désobéi en prenant l’Arche de l’Alliance du Tabernacle pour l’amener au combat dans le but de gagner la guerre par sa présence (1 Samuel 4).

Tout comme Il l’avait fait à Silo, Dieu amènerait le jugement sur le Temple de Jérusalem à cause de la dérive de Juda.

Au verset 15, «Éphraïm» signifiait le Royaume du Nord, qui avait auparavant été emmené en captivité.

Après avoir ordonné à Jérémie de ne pas prier ni intercéder pour le peuple de Juda, Dieu a poursuivi Son acte d’accusation contre eux.

Les hommes, les femmes et les enfants s’occupaient ouvertement à offrir des sacrifices à d’autres dieux.

Au verset 18, la «reine du ciel» peut faire référence à Ishtar (ou son homologue Ashtoreth), la déesse de la fertilité, de la sexualité et de la guerre.

En vertu de la loi mosaïque, il était interdit de manger la chair d’un holocauste.

Dieu a déclaré au verset 21 que le peuple de Juda avait aussi combiner ses holocaustes avec ses offrandes de paix (qu’il était permis de manger) parce que tous leurs sacrifices étaient sans valeur à ses yeux.

Dieu a également rappelé que Ses principaux commandements ne concernaient pas les sacrifices brûlés, mais le fait que s’ils Lui obéissaient, Il serait leur Dieu et ce serait bien pour eux.

Au verset 31, Topheth (qui signifiait «brûler») était le nom d’un autel près de Jérusalem dans la vallée de Ben Hinnom, et était associé à des sacrifices d’enfants au dieu Moloc.

En raison du terrible jugement à venir, Jérémie a ordonné aux habitants de Jérusalem de se couper les cheveux (signe de deuil).

Les prochaines rétributions décrites dans Jérémie 7:32 à Jérémie 8: 3 étaient des raisons impérieuses pour le deuil de Juda.

En raison de leur culture hébraïque, il n’y avait pas de plus grande humiliation que d’exposer leurs cadavres aux éléments de la nature.

Jérémie a également déclaré que ceux qui avaient réussi à survivre au siège de Juda préféreraient la mort à la vie en raison des conditions de vie révoltantes dans le pays de leur captivité.

Regarder de plus près

Quelle promesse est donnée dans notre verset et quelles conditions sont énumérées pour la recevoir?
 
Pourquoi pensez-vous que Dieu a dit à Jérémie de ne pas prier pour le peuple (verset 16)?
 
Nommez trois bénédictions que l’obéissance à Dieu a apportées à votre vie.

Conclusion

Dieu promet que si nous Le servons et Lui obéissons, nous serons bénis maintenant et dans l’éternité.

Apprenons des conséquences de la désobéissance de Juda et faisons ce que Dieu ordonne!