DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

mars 23, 2020

Lecture biblique : Jérémie 2: 1-37; 3: 5

«Ainsi parle l’Éternel: Quelle iniquité vos pères ont-ils trouvée en moi, Pour s’éloigner de moi, Et pour aller après des choses de néant et n’être eux-mêmes que néant? » (Jérémie 2: 5)


C’est tragique quand les gens choisissent de s’éloigner du Seigneur et de marcher après la «vanité».

Stan Frank a raconté son histoire de cette façon: « À un moment donné, ma femme et moi avons été sauvés et nous avons commencé par élever nos enfants pour qu’ils aiment le Seigneur.

Nous avons eu cinq enfants âgés de deux à huit ans lorsque nous avons commencé à chercher d’autres endroits pour notre plaisir.

Nous avons négligé de lire la Bible et de prier; puis nous avons cessé d’aller à l’église. Le péché est entré dans nos vies et mon cœur était plein de rébellions.

«Ma femme et moi avions pensé que nous pourrions trouver quelque chose dans ce monde pour satisfaire nos âmes. Nous avions cherché par plusieurs chemins, mais nous étions déçus.

Une fois, ma femme était tellement en colère qu’elle a dit qu’elle allait plier ses bagages et partir. Je ne lui ai donné aucune consolation; au contraire, je lui ai dit que je l’aiderais à faire ses bagages!

«Je remercie Dieu pour Sa miséricorde qui nous a suivis pendant vingt ans!

Un jour, j’ai eu une crise cardiaque en jouant au golf avec mon fils cadet. C’était Dieu qui m’appelait.

Ma femme et moi avons commencé par aller de nouveau à l’église. Je savais que j’avais besoin de Dieu, mais j’étais si fier!

Un dimanche, deux hommes que j’avais connus la majeure partie de ma vie nous ont encouragés à prier.

Enfin, nous nous sommes agenouillés et confesser nos péchés. Un miracle s’est produit! Dieu a pardonné nos péchés et a remis Son Amour dans nos cœurs.

Il nous a aussi donné de l’amour l’un pour l’autre. J’ai passé mon bras autour de ma femme puis je l’ai embrassée; ce qui était vraiment significatif pour moi! Je l’avais longtemps négligée. »

Dieu aime les rétrogrades et Il utilise tous les moyens possibles pour les ramener à Lui-même.

Il essayait de ramener le peuple juif à travers le prophète Jérémie.

Dans notre texte, Jérémie a rappelé aux juifs, comment le vrai Dieu qu’ils avaient rejeté et qu’ils ne considèrent plus, les avait fait sortir du pays d’Égypte.

Il les avait emmenés à travers le désert et les périls d’une terre inconnue jusqu’à ce qu’ils atteignent le pays de l’abondance qu’Il leur avait promis.

La terre était riche et ils étaient bien nourris, mais ils ont choisi de souiller leur grand héritage et de rejeter Celui qui leur avait donné toutes les bénédictions ont eues.

Ils se sont tournés vers le culte des idoles. Même les prêtres et ceux qui appliquaient la loi ne connaissaient plus le vrai Dieu, mais prophétisaient selon le Baal.

Malgré cela, Dieu aimait toujours le peuple juif et se souvenait des moments où Il l’avait cherché dans le désert et pendant ses premiers jours en Terre promise.

De la même manière, Dieu continue d’aimer les rétrogrades aujourd’hui et d’appeler leur cœur.

Jérémie a fidèlement rappelé au peuple de Juda que la punition leur serait infligée en raison de son refus de se repentir.

Aussi, viendra le jugement ultime aux rétrogrades qui continuent de rejeter la miséricorde de Dieu.

Le fait de nous rappeler les choses que Dieu a faites pour nous, Le remercier et continuer à chercher Sa direction dans nos vies gardera nos cœurs contre le recul et l’oubli des avantages de garder notre confiance en Dieu et en sa Parole.

Contexte

Le texte d’aujourd’hui est la première des douze discours prononcés par Jérémie au peuple juif. Cependant, ces discours ne sont pas nécessairement dans l’ordre chronologique.

Dieu a sérieusement essayé de raisonner avec le peuple de Juda. Il a dit à Jérémie de parler à Jérusalem, qui était le centre de leur idolâtrie.

Dieu a rappelé au peuple, Ses bénédictions et Ses miracles, et comment ils l’avaient rejeté et se sont tournés vers les idoles que leurs voisins adoraient.

Jérémie a comparé cela à un mariage où le dévouement initial de la mariée (le peuple juif) a été remplacé par l’infidélité.

Au verset 8, nous lisons que ceux qui ont été chargés de diriger le peuple vers Dieu se sont tournés vers l’idolâtrie.

Les prêtres étaient chargés d’exposer la loi religieuse au peuple, et les pasteurs étaient chargés de l’administration des lois civiles. Les prophètes ont choisi de prophétiser les prétendus oracles de Baal.

Dans les versets 9-11, Dieu dit au peuple de Juda, de regarder les nations qui les entourent, qui n’avaient pas abandonné la loyauté envers leurs dieux. Pourtant, le peuple de Juda s’était éloigné du vrai Dieu vivant et s’était tourné vers des dieux qui ne pouvaient pas communiquer avec eux ou les aider.

Les citernes, référencées au verset 13, étaient des réservoirs utilisés pour recueillir l’eau de pluie et étaient courantes dans l’Est où les puits étaient rares.

L’eau des citernes était de loin inférieure à un approvisionnement frais, et si les travaux de la maçonnerie était fissurée ou cassée, l’eau fuirait.

Dieu a dit que Son peuple L’avait abandonné, Lui qui est une source d’eaux vives, et s’était tourné vers de faux dieux, qui étaient comparables à une citerne brisée qui ne pouvait contenir aucune eau.

Dans les versets 14-18, Dieu a rappelé à Juda les conséquences de Le rejeter.

Noph et Tachpanès étaient des villes égyptiennes censées être des alliées.
Cependant, elles avaient «cassé la couronne de ta tête». Certains commentateurs pensent que cela faisait référence au meurtre du roi Josias par le roi d’Égypte (voir 2 Rois 23: 29-30).

Dans les versets 19-26, Jérémie dit que bien que Dieu leur ait donné un bon départ en tant qu’ «une vigne excellente», ils étaient devenus une «vigne dégénérée».

Peu importe la quantité de savon qu’ils utiliseraient pour se nettoyer, ils resteront un peuple souillé.

Dieu a comparé leur convoitise pour Baals ( des idoles) à la convoitise d’un dromadaire (une jeune chamelle) quand elle se promène de long en large à la recherche d’un mâle.

Aux versets 27-28, Dieu a dit qu’en cas de problème, le peuple se tournerait vers Lui pour obtenir de l’aide, mais Il ne l’écouterait pas.

Outre leurs divinités nationales, Juda avait un dieu pour chaque ville. Dieu a dit aux gens de demander de l’aide à ces dieux et de voir s’ils pouvaient les sauver en temps de détresse.

Dans les versets 29 à 37, Dieu a rappelé à Juda qu’Il avait essayé de les châtier, mais qu’ils avaient refusé d’écouter et avaient tué Ses prophètes lorsqu’ils essayaient de proclamer la vérité.

Dieu leur avait été fidèle en répondant à leurs besoins quand ils avaient mis leur confiance en Lui, mais ils ont déclaré qu’ils étaient leurs propres maîtres et qu’ils n’avaient pas besoin de Son aide.

Dieu a dit qu’ils étaient moins attachés à Lui qu’une femme de chambre ne l’était à ses ornements, ou une mariée à sa robe.

Dieu a également accusé Juda d’avoir versé du sang innocent, ce qui peut avoir fait référence aux enfants qui ont été sacrifiés à Moloc, ou à la profusion de sang que Manassé avait versé à Jérusalem pendant son règne (2 Rois 21:16).

Malgré la déclaration d’innocence et la détermination de Juda à rechercher l’aide d’alliances étrangères, Dieu verrait que la nation ne prospérait pas.

Au début du chapitre 3, Jérémie a de nouveau utilisé l’analogie d’un mariage pour illustrer l’attitude de Juda. Le peuple n’avait pas honte de son péché, qui avait pollué la terre.

Regarder de plus près

Quels sont les deux péchés que le prophète a dit que le peuple avait commis?
 
Pourquoi pensez-vous que Dieu a continué à rappeler à Israël comment Il les a conduits hors d’Égypte et à travers le désert vers une terre abondante, même si cela s’était produit des centaines d’années avant l’époque de Jérémie?
 
Quelles mesures pouvez-vous prendre pour vous assurer de rester reconnaissant du salut et de la provision de Dieu dans votre vie, et de rester concentré sur Lui plutôt que sur les «dieux» de ce monde?

Conclusion

Nous voulons chérir les commandements et les bénédictions de Dieu et ne jamais nous en détourner