DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

mars 7, 2020

Lecture biblique : 2 Rois 17: 1-23

«Ils servirent les idoles dont l’Éternel leur avait dit: Vous ne ferez pas cela.» (2 Rois 17:12)


Enfant, j’avais parfois du mal à obéir à ce que mes parents me disaient de faire.

Un cas particulier de désobéissance persiste encore dans mon esprit, plus de quatre décennies plus tard.

Ma mère avait des souvenirs de son enfance qu’elle avait gardés dans un placard au-dessus de notre cuisinière, et de temps en temps elle les sortait et nous laissait les regarder.

J’aimais les beaux bibelots en verre et les trésors de l’enfance de maman et je demandais souvent à les revoir.

Mes parents avaient réalisé que je pourrais être tenté d’essayer de prendre les trésors par moi-même; donc ils m’avaient à plusieurs reprises rappeler que je ne devais jamais monter sur le poêle pour prendre quoique ce soit dans l’étagère.

Ils savaient que ce serait très dangereux pour un enfant de mon âge, et ils ont fait en sorte que je comprenne que je ne devais pas leur désobéir, et qu’il y aurait des conséquences si je le faisais!

Parfois, lorsque ma mère était occupée dans les arrière-salles de la maison, je tirais une chaise près du poêle et me tenais dessus, levant les yeux vers le placard interdit.

Une fois, j’avais même mis le pied sur le poêle et j’avais commencé à grimper, mais ma sœur m’avait vu et avait dit qu’elle préviendrait maman si je ne descendais pas.

Un jour, cependant, ma sœur était dans la grange avec papa et maman était occupée loin de la cuisine.
Après avoir vérifié que l’endroit était dégagé, j’avais rapidement poussé une chaise à côté du poêle puis étais monté dessus.

Je savais très bien que je désobéissais et mon cœur battait rapidement, mais j’étais quand même monté sur le poêle, puis j’avais atteint l’intérieur du placard et j’avais sorti un petit chien en céramique.

C’était beau! J’étais tellement concentré sur ce chien que je n’avais pas entendu la porte d’entrée s’ouvrir. Un instant plus tard, j’avais entendu la voix résonnante de mon père puis j’avais su en un instant que ma désobéissance avait été découverte!

La punition qui c’en est découlée était nécessaire et méritée.

Papa voulait être sûr que je ne vais plus jamais encore monter sur le poêle; il savait que je pouvais me brûler si quelque chose était laissé sur place, ou que je pouvais tomber et me blesser.

Il m’aimait et il voulait donc que je sois en sécurité. Et il voulait me rappeler les conséquences de la désobéissance! C’était réussi; autant que je me souvienne, je n’étais plus jamais monté sur le poêle.

Dans notre texte de réflexion, nous voyons un Israël désobéissant adorer des idoles, ignorant ainsi totalement le commandement de Dieu de n’adorer que Lui.

Dieu avait envoyé prophète après prophète et punition après punition pour essayer de détourner Israël du péché et de le retourner à Lui-même, mais le peuple ne voulait pas écouter.

Israël a refusé d’obéir, alors Dieu a finalement permis à l’Assyrie de conquérir Israël, de conduire le peuple en captivité et de coloniser la terre avec des étrangers.

Tirons une leçon de la désobéissance d’Israël!

Se rebeller contre les instructions de Dieu apportera la discipline et le jugement final.

Aujourd’hui, puissions-nous nous efforcer de prêter une attention particulière à Sa Parole et faire attention à Lui obéir dans tous les domaines!

Nous serons bénis si nous le faisons.

Contexte

Ce chapitre explique comment Israël, le royaume du Nord de dix tribus, a été transporté en captivité.

Osée, le dernier roi à régner en Israël, a gouverné le Royaume du Nord pendant neuf ans.

À ce moment-là, le royaume était dans un état affaibli.

Le roi Osée payait un tribut à Salmanasar, le roi d’Assyrie. Après six ans, il s’est rebellé contre l’Assyrie et a demandé l’aide de l’Égypte.

En représailles, Salmanasar l’a fait emprisonner. Sans véritable chef d’Israël, les Assyriens se sont déplacés à travers le pays, prenant des villes jusqu’à Samarie.

Ils ont assiégé la Samarie pendant trois ans et l’ont finalement capturée. Les Assyriens ont ensuite emporté la plupart des gens et repeuplé la ville avec des étrangers.

Les raisons de la punition d’Israël sont données dans ce chapitre. Le verset 7 indique qu’ils ont péché contre Dieu en oubliant Sa miséricorde quand Il les délivra de l’oppression égyptienne.

Le verset 8 raconte qu’ils avaient suivi le mauvais exemple du peuple païen autour d’eux, de sorte que le véritable culte de Dieu était corrompu par des pratiques idolâtres.

Les versets 13-18 révèlent qu’ils avaient ignoré la prédication des prophètes et rejeté la loi de Dieu.

Ils se sont complètement rebellés contre l’Eternel qui les aimait tant, suivant des choses de néant et furent eux-mêmes néant , tout comme les fausses idoles qu’ils adoraient.

Les versets 16 et 17 décrivent l’étendue du culte païen d’Israël. Le peuple adorait les veaux, un à Dan et un à Béthel. Ils avaient également un bosquet où ils priaient à des idoles et adoraient Baal, le soleil, la lune et les étoiles.

Ils brûlaient leurs propres enfants sur des autels pour honorer ces dieux, consultaient des diseurs de bonnes augures et utilisaient la magie noire et l’occulte, se vendant totalement au mal.

Avec le Royaume du Nord d’Israël en captivité, il ne restait que Juda. Cependant, Juda s’était également détourné de Dieu dans leur désobéissance.

Juda était coupable des mêmes péchés qu’Israël et devait se repentir. Malheureusement, elle avait également refusé de demander pardon et d’obéir aux commandements de Dieu.

Ainsi, 136 ans plus tard, les habitants du Royaume du Sud ont également été enlevés de la terre que Dieu leur avait donnée et placés parmi des étrangers à Babylone.

Regarder de plus près

Comment Dieu a-t-Il essayé d’attirer l’attention des Israélites lorsqu’ils adoraient des idoles?
 
Pourquoi pensez-vous que le peuple de Juda n’a pas appris de l’exemple d’Israël et a continué dans la rébellion et la désobéissance?
 
Quelles mesures pouvons-nous prendre pour éviter le piège de la désobéissance à Dieu?

Conclusion

La désobéissance à Dieu est dangereuse. Bien que le jugement puisse être différé pendant un certain temps, il viendra. Ne pas suivre les commandements de Dieu, a des conséquences éternelles.