DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

mars 2, 2020

Lecture biblique : 2 Rois 12: 1-21

«Alors le sacrificateur Jehojada prit un coffre, perça un trou dans son couvercle, et le plaça à côté de l’autel, à droite, sur le passage par lequel on entrait à la maison de l’Éternel. Les sacrificateurs qui avaient la garde du seuil y mettaient tout l’argent qu’on apportait dans la maison de l’Éternel. »

(2 Rois 12: 9)


Il n’y a pas longtemps, une jeune étudiante universitaire récemment arrivée aux États-Unis en provenance du Nigéria, a visité une église de la branche de la Foi Apostolique près de l’endroit où elle irait à l’école.

Elle était heureuse de rencontrer d’autres nigérians parmi les membres de la congrégation et a mentionné à l’un d’eux qu’elle avait précédemment fréquenté l’une des cinq branches d’église de la Foi Apostolique de l’État d’Ondo, au Nigéria.

L’homme à qui elle parlait était ravi d’apprendre qu’il y a maintenant cinq églises dans cette région. Il a dit que lorsqu’il a quitté l’État d’Ondo il y a onze ans, il n’y avait qu’une seule église! L’œuvre du Seigneur progresse dans cette région, et l’expansion là-bas, et dans toutes les parties du monde où existe une œuvre de la Foi Apostolique, est financée par les dîmes et les offrandes volontaires du peuple de Dieu.

Les visiteurs qui assistent à nos services religieux remarquent qu’aucune quête ni collecte d’argent n’est sollicitée dans la congrégation comme des dons.

Au lieu de cela, de petites boîtes ont été montées sur le mur à l’entrée du sanctuaire de l’église où les gens peuvent déposer discrètement leurs dîmes et leurs offrandes volontaires.

L’argent qui y est déposé est utilisé pour l’administration de l’organisation de l’église, y compris la construction de nouvelles églises sous la direction de Dieu.

Un précédent comme ce type de financement de l’œuvre de Dieu est donné dans le verset de réflexion d’aujourd’hui.

Le roi Joas a répondu aux besoins de réparation du temple en demandant au prêtre Jehojada de placer les boîtes à offrandes «à côté de l’autel».

Périodiquement, le scribe et le grand prêtre retiraient l’argent des boîtes, rendaient compte de ce qui avait été donné et distribuaient les fonds aux ouvriers.

Plus tard, lorsque les travaux du Temple ont été achevés, l’argent a été affecté à l’obtention des ustensiles à utiliser dans le Temple (voir 2 Chroniques 24:14).

La méthode du roi Joas a démontré que nous pouvons tous jouer un rôle important dans le maintien et l’expansion de l’œuvre du Seigneur.

Nous avons le privilège et la responsabilité d’utiliser les ressources que Dieu nous a données pour promouvoir l’Évangile, et lorsque nous le ferons, nous constaterons que Dieu nous bénit en retour!

Contexte

Ce chapitre donne un bref résumé du règne de quarante ans du roi Joas de Juda.

Après que Dieu a miraculeusement épargné sa vie en le protégeant des desseins meurtriers de sa grand-mère Athalie, Joas a accédé au trône à l’âge de sept ans.

Il était guidé par l’instruction et les conseils spirituels de son grand prêtre, Jehojada, époux de la femme qui lui avait sauvé la vie.

L’événement le plus notable du règne du roi Joas fut la réparation du Temple (versets 4 à 16).

Une nation adoratrice d’idoles était à la base de la détérioration de la Maison de Dieu, donc au début de son règne, Joas entreprit de la réparer.

L’année où cette tâche a été entreprise n’a pas été productive, et même à la vingt-troisième année du règne de Joas, le travail n’avait pas été achevé.

Bien qu’il n’y ait eu aucune indication d’une mauvaise gestion des fonds, Joas a déchargé les prêtres de leurs responsabilités de collecte et a ordonné au prêtre Jehojada de placer une boîte d’offrandes à côté de l’autel.

Quand les fonds sont déposés dans la boîte, ils sont rassemblés et distribués aux ouvriers chargés de la réparation du Temple.

Les versets 17 et 18 décrivent comment Joas a commencé à rendre hommage à Hazaël, le roi de Syrie, qui avait envahi les Philistins et constituait une menace croissante pour le peuple de Juda.

Le chapitre se termine sur une note triste. Le roi qui avait initialement suivi les conseils de son prêtre pieux et mentor avait commencé à adorer des idoles (voir 2 Chroniques 24: 17-26), avait tué le prophète Zacharie et avait été conquis par les Syriens.

Son royaume est devenu incontrôlable et, à la fin, il a été tué par ses propres officiers. Son fils Amatsia régna à sa place.

Regarder de plus près

Comment Joas a-t-il obtenu l’argent dont il avait besoin pour effectuer les réparations du Temple?
 
Pourquoi pensez-vous que les ouvriers «ont agi avec probité» (verset 15) dans les tâches et avec les fonds qui leur ont été confiés?
 
Que pouvons-nous apprendre du bon départ et de la mauvaise fin de Joas ?

Conclusion

Lorsque nous participons docilement et volontairement dans la réalisation du plan de Dieu pour financer son œuvre, nous serons bénis et l’œuvre de Dieu progressera.