DÉVOTION DU 9 DÉCEMBRE 2020

DÉVOTION DU 9 DÉCEMBRE 2020

décembre 9, 2020

Lectures bibliques : Lévitique 21: 1-24; 22:1-33.
«Quand vous offrirez à l’Éternel un sacrifice d’actions de grâces, vous ferez en sorte qu’il soit agréé.» (Lévitique 22:29)

«Juste l’offrir à l’Eternel.» Combien de fois avez-vous entendu ce commentaire relatif à une situation difficile dans votre vie?

Par expérience personnelle, je sais que c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire.

Je vis dans une grande ville avec toute la diversité que vous pouvez imaginer.

En tant que femme célibataire, je suis seule responsable des finances de ma maison et j’ai un travail qui, je crois, vient directement de la Main du Seigneur.

L’environnement dans lequel je travaille n’est pas propice pour mener une vie de sainteté: ma supérieure est une lesbienne et milite publiquement pour cela.

Mon style de vie en tant que chrétienne célibataire entre en contradiction avec tout dans son système de croyance.

Ses commentaires et ses actions à mon égard font de mon lieu de travail un environnement hostile; pourtant, je sens que le Seigneur m’a mise dans cette position pour un but précis.

Mon superviseur et mes autres collègues surveillent de près mes réactions.

J’ai choisi d’offrir des actions de grâces, même pour cette position difficile.

Ce choix ne rend pas la situation extérieure différente, mais cela m’aide à me rappeler que Dieu contrôle toujours tout dans le monde et en particulier les choses qui me concernent: Son enfant!

Si je peux m’envelopper dans cet esprit de reconnaissance, j’aurai la victoire!

Cela signifie-t-il que si j’ai un cœur plein de reconnaissance envers le Seigneur pour Sa bonté, cette situation disparaîtra la semaine prochaine?

Je ne pense pas, mais je dois quand même être reconnaissante. Le refrain de la chanson de ma jeunesse qui me vient à l’esprit : «N’importe comment, Alléluia. Jamais, ne laisse jamais tes problèmes t’abattre.»

Cela est facile à faire lorsqu’on est spirituellement au sommet d’une montagne; mais ce n’est pas si simple lorsqu’on est dans une vallée.

Les enfants d’Israël sont informés dans ce texte, de beaucoup de choses à faire et à ne pas faire.

Pourtant, au milieu de la liste, le choix a été donné d’offrir volontairement le sacrifice d’actions de grâces.

Bien que cela puisse parfois sembler un sacrifice de notre part, nous devons également être reconnaissants.

Lorsque nous sommes reconnaissants au milieu de situations difficiles, nous serons une lumière brillante pour ceux qui nous entourent.

Contexte

Les sacrificateurs étaient des «chefs», ou chefs spirituels, parmi le peuple d’Israël.

Ils se tenaient entre Dieu et le peuple, instruisant le peuple dans ce que Dieu voulait qu’il fasse, et offrant à Dieu les sacrifices du peuple.

Dieu avait des exigences supplémentaires pour eux. La sainteté personnelle était obligatoire pour les sacrificateurs, et certaines des exigences s’étendaient à leurs familles.

Ils devaient choisir leurs compagnons, enterrer leurs morts et choisir leur nourriture selon les paramètres que Dieu leur avait donnés.

Dieu ne voulait pas qu’Israël adopte des voies païennes, et les sacrificateurs devaient être des exemples en suivant Dieu.

Les exigences pour le souverain sacrificateur étaient encore plus strictes parce qu’il avait été oint d’huile et consacré pour revêtir les vêtements du souverain sacrificateur.

Les sacrificateurs ne pouvaient avoir aucun défaut physique. Ce n’était pas parce que Dieu discriminait ou considérait moins ces personnes; mais les sacrificateurs représentaient Dieu pour le peuple.

Leur rôle indiquait Jésus-Christ, qui serait le parfait Souverain Sacrificateur.

Aussi, les offrandes des gens devaient être sans défaut parce qu’elles aussi doigtaient Jésus, qui serait le Sacrifice Parfait.

Les sacrificateurs qui avaient des imperfections physiques n’étaient pas bannis de la tribu. Ils mangeaient la nourriture des sacrificateurs et vivaient dans le quartier des sacrificateurs , mais ils ne pouvaient pas aller dans le lieu saint ou offrir des sacrifices.

Les sacrificateurs devaient être solennellement purs. Ils devaient faire attention même à ce qu’ils touchaient.

Jour après jour, de temps en temps, ils offraient des sacrifices. Comme cela pourrait devenir une routine, et ils pourraient devenir insouciants!

Dieu voulait qu’ils montrent du sérieux dans leurs rituels et dans leur traitement des objets qui étaient consacrés à Dieu.

Ils devaient partager leur nourriture uniquement avec ceux qui étaient qualifiés pour la manger.

Pour eux, les exigences étaient élevées, mais les récompenses étaient grandes.

Ils ont eu le privilège de servir Dieu en tant que représentants de toute la congrégation.

Regarder de plus près

Qui pourrait manger la nourriture des sacrificateurs avec eux?

Comment pensez-vous que Dieu reçoit des sacrifices qui ne sont pas offerts volontairement?

Décrivez une fois où quelqu’un que vous connaissez a fait preuve d’une attitude de gratitude dans des circonstances difficiles.

Quels sont les avantages d’avoir un cœur reconnaissant à tout moment?

Conclusion

Peut-être qu’aujourd’hui vous faites face à des circonstances difficiles. Allez-vous vraiment donner au Seigneur un sacrifice d’actions de grâces après tout?