DÉVOTION DU 3 AOUT 2021 NOSTALGIQUE DU CIEL Psaume 84 : 3

DÉVOTION DU 3 AOUT 2021 NOSTALGIQUE DU CIEL Psaume 84 : 3

août 3, 2021

NOSTALGIQUE DU CIEL

«Mon âme soupire et languit après les parvis de l’Éternel, mon cœur et ma chair poussent des cris vers le Dieu vivant.» (Psaume 84 : 3)

 

Les voix suppliantes de mes deux plus jeunes filles résonnaient au travers du téléphone et j’avais les larmes aux yeux en écoutant leurs plaintes : «Maman, tu me manques, viens me chercher, s’il te plaît. », « Maman, je n’ai pas pu m’endormir avant trois heures du matin. S’il te plaît, je veux rentrer à la maison ! »

Elles étaient parties en colonie pour la première fois. Je me souviens combien elles étaient excitées quelques jours auparavant à l’idée de partir. Maintenant, la maison leur manquait.

Je leur avais parlé fermement mais gentiment, les encourageant à tenir le coup, et leur avais dit que je prierais pour elles. Je leur avais rappelé qu’il ne leur restait que trois jours de plus à patienter avant de rentrer à la maison. Finalement, elles avaient accepté de rester.

La plupart d’entre nous ont connu la nostalgie à un moment ou à un autre. En tant que chrétiens, il nous arrive même d’être nostalgiques d’un endroit où nous ne sommes jamais allés : notre maison au Ciel.

À cause du péché, ce monde est plein de chagrins et de déceptions. Nous voyons de la tristesse et de la souffrance tous les jours aux informations et dans la vie de nos proches. Parfois, nos amis ou notre famille nous laissent tomber et, à la longue, tout cela peut nous décourager.

Comme mes jeunes filles, nos cœurs s’écrient alors : « Seigneur, je veux rentrer à la maison ! ». Nous aspirons à ce qu’Il revienne et nous emmène dans un endroit où le péché et sa destruction ne pourront plus nous atteindre.

Le paradis est un lieu où règne l’amour. Il n’y aura plus ni douleur, ni chagrin. Les problèmes n’auront pas le droit d’y entrer. Des chants de louange seront chantés autour du trône de Dieu, et nous, en tant que chrétiens vainqueurs, nous prendrons part à tout cela.

Nous serons avec le Seigneur pour toujours, et les Écritures disent que nous ne pouvons pas imaginer à quel point ce sera merveilleux. Il n’est pas étonnant que nos âmes languissent après la demeure éternelle!

Avez-vous la nostalgie du ciel? Continuez toujours de tenir la main du Seigneur. Il est presque temps de rentrer à la maison, mais Il a encore pour nous du travail à faire avant d’y entrer.

Veillez, priez et soyez prêts. L’attente en vaudra certainement la peine !