DÉVOTION DU 25 DÉCEMBRE 2020

DÉVOTION DU 25 DÉCEMBRE 2020

décembre 25, 2020

Lecture biblique : Nombres 12: 1-16
«Moïse cria à l’Éternel, en disant: O Dieu, je te prie, guéris-la!»
(Nombres 12:13)

Rees Howells, le fils d’un mineur de charbon gallois, était un homme instruit de Dieu sur la prière d’intersection.

Au début de son expérience chrétienne, le Saint-Esprit a mis un fardeau sur son cœur pour un jeune homme nommé Will Battery.

La liqueur avait une emprise sur Will, et sa vie allait de mal en pis jusqu’à ce que même sa santé mentale soit remise en question.

Lorsque Rees en fit connaissance, Will ne dormait plus dans un lit depuis deux ans, mais passait ses nuits sur les chaudières à étain du moulin.

Il était sale et mal rasé; il ne portait pas de chaussettes et ne nouait jamais ses lacets.

Le renouveau gallois s’était répandu dans la région et des centaines de personnes avaient été convertis, mais personne n’avait atteint Will. C’est pour cet homme que le Saint-Esprit pressait Rees Howells d’intercéder.

Plus tard, Rees a raconté cette expérience. «Il ne m’est pas venu à l’esprit de l’aimer», a-t-il dit, «mais quand le Saint-Esprit entre, il apporte l’amour du Sauveur.»

Il me semblait que je pouvais donner ma vie pour cet homme; il y avait un amour qui coulait de moi que je n’avais jamais connu auparavant.

Rees a fait de cet homme son ami et passait son temps libre avec lui. Il avait plus de joie à chercher à gagner celui-ci, dit-il, que la chapelle entière en compagnie d’autres croyants.

Le travail n’a pas été fait en quelques semaines ni en quelques mois, mais finalement la prière a prévalu et Will Battery est devenu un enfant du roi.

Comme Rees Howells, Moïse a choisi d’aimer ceux qui étaient désagréables et de prier pour ceux que l’on aurait pu juger indignes.

Dans le texte d’aujourd’hui, le propre frère et la sœur de Moïse se sont retournés contre lui et ont critiqué son choix d’épouse et son autorité.

Dieu a puni Marie en la frappant de la lèpre.

Moïse a répondu d’une manière cohérente avec son esprit doux et humble; il a «crié au Seigneur» en sa faveur.

Dieu a répondu à sa prière, mais bien que la lèpre de Marie ait été guérie, elle devait encore subir une punition pour ses péchés.

Sommes-nous prêts à être des intercesseurs pour Dieu?

Si nous Lui sommes fidèles, nous pouvons compter sur Lui pour entendre et répondre aux prières que nous faisons.

Chacun peut gagner la louange de loyauté que Moïse a reçue.

Contexte

Moïse avait enduré la critique du peuple d’Israël à plusieurs reprises.

Cependant, dans le bloc du texte d’aujourd’hui, sa sœur Marie et son frère Aaron, ses deux plus proches associés, se sont retournés contre lui.

Dieu lui-même avait choisi Moïse pour être le chef de ce grand peuple, mais la jalousie s’est glissée dans le cœur d’Aaron et de Marie.

Bien qu’Aaron soit le souverain sacrificateur d’Israël et que Marie soit une prophétesse, ils voulaient encore plus d’honneur.

Comme ils ne pouvaient pas trouver à redire sur la façon dont Moïse dirigeait le peuple, ils ont choisi de critiquer sa femme.

Le fait que Moïse, un homme qui avait résisté au pharaon d’Égypte et avait conduit une multitude à la liberté, avait tranquillement supporté les railleries de son frère et de sa sœur, indique la transformation qui avait eu lieu dans son caractère.

Apparemment, Moïse n’a manifesté aucune amertume à cause de la plainte d’Aaron et de Marie; mais Dieu a entendu et appelé Aaron et Marie pour rendre compte de leurs actions.

Ils ont appris que leur statut particulier ne leur permettait pas de critiquer et de se rebeller contre Moïse, qui est appelé à diriger Israël et à recevoir la révélation divine.

Aaron se soumit et poussa des cris, confessant qu’ils avaient agi en insensés et avaient péché.

Marie a été punie de la lèpre, montrant la gravité de son péché de parler contre un serviteur du Seigneur, à qui Dieu s’était révélé d’une manière particulièrement intime.

Moïse a prouvé son caractère en intercédant immédiatement pour Marie, en priant: «O Dieu, je te prie, guéris-la!» (Nombres 12:13).

Dieu a répondu à la prière de Moïse et Marie a été guérie.

Regarder de plus près

Qu’est-ce que Dieu a dit à Aaron et Marie à propos de Moïse?

Quelle aurait pu être la raison de l’attitude critique dont Aaron et Marie ont fait preuve envers Moïse?

Quelle leçon ce chapitre nous enseigne-t-il sur le respect de ceux que Dieu a mis comme autorités sur nous?

Comment pouvons-nous démontrer ce respect dans le monde d’aujourd’hui?

Conclusion

Moïse a cherché la bénédiction de Dieu même pour ceux qui le critiquaient.

Que Dieu nous aide, comme Il a aidé Moïse, en nous donnant la grâce d’être exemplaire même sous la pression, et la volonté de prier pour ceux qui nous exploitent malgré tout.