DÉVOTION DU 20 DÉCEMBRE 2020

DÉVOTION DU 20 DÉCEMBRE 2020

décembre 20, 2020

Lecture biblique : Nombres 7: 1-89

«Ils amenèrent leur offrande devant l’Éternel.» (Nombres 7: 3)

 

Offrir nos ressources au Seigneur peut impliquer un sacrifice personnel.

Tout en se préparant à la vie d’un missionnaire, Hudson Taylor se proposa de vivre sobrement et dans la dépendance de Dieu seul.

Un jour, il se retrouva avec une seule pièce de monnaie dans sa poche, et à ce moment-là, un pauvre homme lui demanda d’aller prier avec sa femme mourante.

Lorsqu’il est entré dans la salle sordide où la femme gisait, il a observé que plusieurs enfants à moitié affamés étaient avec elle.

L’état pathétique de la femme, ainsi que les circonstances limitées de Taylor, ont conduit à un conflit spirituel comme il n’en n’avait jamais connu auparavant.

Il a essayé de prier mais il n’a pas pu. Il pensait que ce serait se moquer de Dieu de demander de l’aide pendant qu’il retenait son propre argent, et pourtant c’était tout ce qu’il avait!

S’il possédait deux pièces, il en aurait donné la moitié, mais il n’en avait qu’une, donc c’était tout ou rien.

En vain, il essaya de prononcer des paroles de réconfort. Finalement, à peine il se leva de ses genoux, que le père distrait lui dise: «Si tu peux nous aider, pour l’amour de Dieu.»

Taylor céda. Poussant sa main dans sa poche, il en sortit sa dernière et unique pièce et la donna à l’homme.

La lutte était terminée et la joie inondait son âme. Plus tard, il a écrit: «Non seulement la vie de la pauvre femme a été sauvée, mais la mienne aussi.

Cela aurait pu être une ruine; probablement comme une vie chrétienne l’aurait été, si en ce moment-là, la grâce n’avait pas surabondé, et si l’effort d’obéir à l’Esprit de Dieu n’avait pas été réalisé. »

Il est rentré chez lui cette nuit-là avec un cœur léger et résonnant de louanges.

Dans la matinée, le facteur a remis une enveloppe contenant une paire de gants, dont est tombé une pièce.

Êtes-vous fidèle à apporter vos offrandes à Dieu?

Il n’y a rien que nous puissions faire pour récompenser le Seigneur de nous avoir donné les bénédictions du salut, mais c’est une façon dont nous pouvons Lui exprimer notre gratitude.

Il y a une grande joie à faire cela!

Contexte

Les Israélites se préparaient à déménager du Sinaï à la Terre Promise. Cela ne faisait que deux ans qu’ils avaient quitté l’Égypte. Moïse avait érigé le Tabernacle, l’avait oint, et l’avait sanctifié, de même que tout le contenu, y compris l’autel.

Les princes, ou les chefs de chaque tribu se sont approchés de Moïse et ont voulu faire des offrandes pour l’autel et le tabernacle.

Ils ont d’abord apporté deux chars et des bœufs. Dieu a dit à Moïse d’accepter l’offrande et de l’utiliser pour les provisions des Lévites.

Puis ils ont apporté une offrande pour la consécration de l’autel.

Dieu a dit à Moïse d’accepter cette offrande aussi, mais a donné des instructions spécifiques sur la façon dont ils devaient faire l’offrande.

L’ordre de leur venue avec leurs dons correspond exactement à la disposition des tribus autour du Tabernacle (Nombres 2: 3-31).

Il est intéressant de noter que le nom de chaque prince est inscrit dans le texte, ainsi que l’offrande qu’il a apportée, même si chacun d’eux apportait exactement la même chose.

Dieu connaît nos noms individuels et se soucie de chacun de nous. Nos noms sont même enregistrés dans Son livre de vie, lorsque nous Lui donnons notre vie.

Regarder de plus près

Pourquoi la tribu de Kehath a-t-elle été exclue du don d’un chariot et de bœufs?

Quelle était la signification de chaque tribu apportant exactement le même cadeau?

Dans la langue originale, le mot offrande signifie «un cadeau sacrificiel». De quelles manières pouvez-vous offrir votre vie comme cadeau sacrificiel au Seigneur?

À quelles bénédictions pouvez-vous vous attendre en retour?

Conclusion

David a dit: «Je n’offrirai point à l’Éternel, mon Dieu, des holocaustes qui ne me coûtent rien» (2 Samuel 24:24).

Le vrai sacrifice s’accompagne d’un certain coût. Lorsque nous donnons notre vie et nos ressources au Seigneur, cela nous coûtera quelque chose.

Cependant, lorsque nous considérons le grand sacrifice que Christ a payé au Calvaire, le sacrifice que nous faisons est insignifiant en comparaison.

Qu’est-ce que le Seigneur vous demande aujourd’hui? Êtes-vous prêt à payer le prix?