DÉVOTION DU 16 AOUT 2021 UNE VARIÉTÉ DE LA MÊME ESPÈCE Romains 12:6-8

DÉVOTION DU 16 AOUT 2021 UNE VARIÉTÉ DE LA MÊME ESPÈCE Romains 12:6-8

août 16, 2021

UNE VARIÉTÉ DE LA MÊME ESPÈCE

« Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée, que celui qui a le don de prophétie l’exerce selon l’analogie de la foi; que celui qui est appelé au ministère s’attache à son ministère; que celui qui enseigne s’attache à son enseignement, et celui qui exhorte à l’exhortation. Que celui qui donne le fasse avec libéralité; que celui qui préside le fasse avec zèle; que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie.» (Romains 12:6-8)

Ma femme et moi avions décidé de faire des plantations pour recouvrir le vieux mur de soutènement de notre maison, parce qu’il était moche.

Nous avions choisi d’utiliser un arbuste appelé romarin, qui est couvert de fleurs bleues et qui tomberait par-dessus le bord du mur.

Nous avions commencé avec deux plantes, mais ce n’était pas suffisant, alors nous nous étions adressés à différentes sources pour en obtenir davantage.

Nous avions commandé sur catalogue et étions allés dans quelques pépinières locales, pensant que tous les Rosmarinus Officinalis seraient pareils, mais ce n’est pas le cas.

En regardant sur Internet, j’avais découvert qu’il existe 13 150 variétés au sein de l’espèce, telles que Lockwood de Forest, Collingwood Ingram et Gorizia.

Il y a maintenant une haie de Rosmarinus Officinalis qui couvre le haut de notre mur de soutènement, tous de la même « espèce », mais plusieurs « variétés » différentes.

Elles ont toutes un aspect un peu différent, et nous avons appris par la suite qu’elles servent à de nombreuses fins.

Le romarin est une sorte de menthe, et les feuilles peuvent être utilisées pour assaisonner l’agneau, le poulet ou le ragoût ; l’huile est utilisée dans les toniques, les pommades et les produits de toilette.

Une fois séchées, les feuilles sont utilisées dans des sachets, comme répulsif pour les mites, et elles peuvent également être infusées en thé pour les maux d’estomac et les maux de tête.

Je vois un parallèle intéressant entre notre haie de romarin et la famille de Dieu. Les chrétiens nés de nouveau sont tous de la même « espèce », mais il existe une énorme variété de descriptions de personnalité parmi nous.

Paul venait juste de commencer à énumérer certaines de ces distinctions dans les versets sur lesquels nous nous concentrons aujourd’hui.

Nous faisons tous, un peu différemment les choses, mais notre but est le même : nous constituons la haie pour Dieu.

Nous remplissons toutes les tâches que le Seigneur nous a confiées, et aucun d’entre nous ne pourrait le faire seul.

Il faut la contribution de chacun de nos talents et caractéristiques uniques pour répondre aux nombreux besoins de l’Église.

Nous ne faisons peut-être pas tout de la même manière dans notre famille ecclésiale, mais nous sommes de la même espèce, et ensemble nous pouvons combler le vide de la haie !