DÉVOTION DU 01 JANVIER 2021

DÉVOTION DU 01 JANVIER 2021

janvier 1, 2021

Lecture biblique : Nombres 21: 1-35
«L’Éternel dit à Moïse: Fais-toi un serpent brûlant, et place-le sur une perche; quiconque aura été mordu, et le regardera, conservera la vie.»(Nombres 21: 8)

De nombreuses situations de la vie nécessitent une réaction immédiate.Si votre enfant tombe et se cogne la tête et que le sang coule, vous savez qu’il a besoin de soins médicaux.

Si le voyant d’huile sur le tableau de bord de votre véhicule commence à clignoter, vous savez qu’il faut s’arrêter immédiatement et appeler le service du dépannage.

Si vous entendez votre porte de garage s’ouvrir dans la nuit et que vous voyez quelqu’un monter dans votre fourgonnette pour la voler, vous savez qu’il faut appeler la police.

Si une conduite d’eau se brise dans votre maison et qu’il y’a dégâts des eaux qui inonde votre sous-sol, vous savez qu’il faut couper l’alimentation en eau et appeler un plombier.

Certaines des situations auxquelles nous sommes confrontés peuvent mettre la vie en danger. D’autres peuvent être coûteux ou tout simplement peu pratiques. Pourtant, nous savons qu’il faut agir!

Dans notre texte, les enfants d’Israël sont confrontés à une situation qui a mis leur vie en danger.

Lorsque les serpents brûlants mordaient les gens, ils mourraient. Il n’y avait aucun remède jusqu’à ce que Dieu ordonne à Moïse de faire un serpent d’airain et de le mettre sur un poteau où tout le monde pourrait le voir.

Si ceux qui étaient mordus regardaient le serpent, ils étaient guéris immédiatement. S’ils refusaient de regarder, ils mourraient.

Le serpent d’airain indiquait la mort de Jésus-Christ sur la croix comme un remède pour les péchés de l’humanité.

Etre «élevé» fait référence à la crucifixion.

La comparaison entre le serpent d’airain à l’époque de Moïse et la croix du Christ, nous aide à mieux comprendre la signification de la grâce de Dieu dans le salut.

Nous venons tous dans ce monde infectés par le péché et nous mourrons un jour et subirons le jugement; mais si nous regardons par la foi vers Christ, Il nous sauvera et nous donnera la vie éternelle.

C’est notre Seul Espoir de vie éternelle, et des mesures doivent être prises immédiatement!

Contexte

Après la mort d’Aaron, les Israélites ont terminé leur deuil pour lui, puis ont repris leur marche et le combat.

Au verset 1 du texte, nous voyons que certains espions israélites ont été faits prisonniers. Cela a incité Israël à faire un vœu à Dieu, et Dieu était avec eux dans la bataille qui a suivi.

Pourtant, peu de temps après leur victoire, le peuple s’impatienta à cause de la difficulté de la marche et recommença à se plaindre.

Finalement, ils ont parlé durement contre l’Éternel et Moïse. C’était une plainte familière: Moïse les avait fait sortir d’Égypte pour qu’ils meurent dans le désert, parce qu’il n’y avait rien à manger sauf la manne.

Dans les difficultés de la marche quotidienne, ils avaient oublié que Dieu avait promis de leur donner la Terre Promise.

Pour punir leur rébellion, l’Éternel a envoyé des «serpents brûlants» pour les mordre.

Plusieurs d’entre eux sont morts. Ils ont reconnu leur péché et sont allés voir Moïse pour le confesser, lui demandant de prier pour eux.

Quand Moïse a prié pour le peuple, Dieu lui a dit de faire un serpent d’airain et de le mettre sur un poteau.

Moïse obéit, et comme Dieu l’avait dit, tous ceux qui regardaient le serpent d’airain vivaient.

Bien sûr, que le serpent sur le poteau ne les a pas guéris. C’est Dieu qui les a guéris lorsqu’ils ont démontré leur foi et leur obéissance en suivant l’instruction de regarder.

Le serpent d’airain préfigurait le Christ portant le jugement de notre péché (sur la croix).

C’était le seul remède disponible; et chaque personne devait le chercher pour lui-même; tout comme le Sang de Jésus est le seul remède contre le péché, et chaque pécheur doit se repentir pour lui-même.

Le verset 17 dit qu’Israël a chanté une chanson, ce qui était certainement mieux que de se plaindre.

C’était la première fois qu’on nous informe qu’ils ont chanté, depuis leur chanson après avoir été délivrés d’Egypte.

Comme ils sont restés longtemps sans louer le Seigneur!

La dernière partie du chapitre traite de deux autres rencontres avec des ennemies.

Israël a demandé aux Amoréens, comme ils l’avaient demandé plus tôt aux Édomites, de traverser leur pays.

L’autorisation a été refusée et une attaque militaire s’en est suivie. Dieu a donné la victoire à Israël, et les Amoréens ont été vaincus.

Lorsqu’ils ont affronté le roi Og et ses forces, Dieu a dit à Moïse que la victoire était la leur avant même que la bataille ne commence.

Regarder de plus près

Quels péchés le peuple a-t-il confessés à Moïse quand il lui a demandé de supplier le Seigneur pour l’éradication des serpents?

Pourquoi Dieu était-Il si en colère quand le peuple d’Israël s’est plaint?

Comment pouvons-nous éviter que les plaintes ne prennent racine et grandissent dans nos vies?

Conclusion

Dans le désert, les gens n’avaient qu’à regarder et vivre. Regarder le serpent d’airain a sauvé les gens de la mort physique, mais regarder le Christ nous sauve de la mort éternelle.