DÉVOTION 2021 DU 30 AVRIL Éphésiens 5 : 3-21.

DÉVOTION 2021 DU 30 AVRIL Éphésiens 5 : 3-21.

avril 30, 2021

Lecture biblique : Éphésiens 5 : 3-21.
«Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière!» (Éphésiens 5 : 8)

Les enfants de la Lumière font la différence !
 
Il y a de nombreuses années, une jeune femme nommée Bertha est entrée en contact avec cette Lumière, comme sa vie a été transformé ! Bertha avait appris à confesser ses péchés aux prêtres, mais elle restait pécheresse et, en tant que jeune femme, elle ressentait une terrible condamnation dans son cœur.
 
Un jour, son mari et son père sont allés à un service de l’église la Foi Apostolique. Elle nous raconte ce qui s’est ensuite passé à leur retour chez eux :
 
« Quand ils sont entrés, leurs visages brillaient. Ils nous ont raconté les merveilleux témoignages qu’ils avaient entendus, ce que le Seigneur avait fait pour les autres et aussi ce qu’Il avait fait pour eux. À la fin de la réunion, ils étaient allés à l’autel où ils ont prié, se repentant de leurs péchés, et Dieu les y avait sauvés.»
 
Peu de temps après, Bertha accompagnait son mari à un des services de l’église. « Des gens de tous horizons racontaient la même histoire : cette victoire sur le péché. Quelque chose chuchotait dans mon cœur: « Peux-tu dire la même chose? » Je savais que je ne pouvais pas. 
 
Quand l’appel à l’autel fut donné, Bertha s’avança vers l’autel, mais il n’y avait pas de prêtre ici, et elle dit aux gens qui se rassemblaient autour d’elle, qu’elle ne pouvait pas prier avec eux parce qu’elle devait se confesser à un prêtre.
 
Elle reconnaissait pourtant l’amour et la paix qu’exprimaient ces personnes et elle désirait les avoir dans sa propre vie. Cette nuit-là, elle dit à son mari : « Si je peux obtenir ce que ces gens ont, je quitterai mon église ! »
 
Après quatre jours de plus sous la pression de la condamnation, elle retourna à l’église et alla de nouveau à l’autel. «J’avais une soif de Dieu », a-t-elle dit, « alors je Le regardai comme ferait un petit enfant, je Lui ai demandé d’avoir pitié de moi et de me donner ce que ces gens avaient. »
 
Évidemment, Dieu ne la repoussa pas. À ce moment précis, le précieux Sang de Jésus lava ses péchés et les louanges de Dieu jaillissent de son cœur.
 
La Lumière qui est entrée dans l’âme de Bertha ce jour-là a continué de se répandre. Son mari nouvellement converti a commencé à restituer son passé. Son beau-père qui pendant soixante ans fumait la pipe, après sa conversion, vit ce désir disparaitre. Finalement, la conversion de cette famille agita tout le quartier !
 
Le témoignage de Bertha illustre bien ce point : lorsque les chrétiens marchent comme des « enfants de lumière », cela impacte ceux qui les entourent. Votre lumière brille-t-elle intensément aujourd’hui ?
 
Contexte
 
Ce chapitre de l’épître de l’apôtre Paul est un exemple classique de son onction ministérielle. Dans celui-ci, il a donné aux chrétiens d’Éphèse un schéma de ce à quoi ressemble une vie chrétienne.
 
En employant une série d’images puissantes dont les significations sont indéniables, il a rappelé aux chrétiens d’Éphèse l’évolution de la marche chrétienne.
 
Pour marcher avec le Seigneur avec succès, les Éphésiens devaient reconnaître que leur vie passée n’était pas seulement caractérisée par les ténèbres, mais était ténèbres même. C’était une vie dans laquelle le péché régnait.
 
Paul a souligné qu’un chrétien identifierait et évitait facilement les péchés flagrants qui résultaient de telles ténèbres; des péchés tels que la fornication, l’impureté et la convoitise.
 
Il a souligné pour les éphésiens que d’autres péchés, moins flagrants, jetteraient également une ombre mortelle sur leur vie spirituelle. Cela comprenait des péchés de la langue tels que les propos grossiers ou obscènes et les plaisanteries malsaines.
 
Il a précisé qu’aucun de ces types de comportements orientés vers les ténèbres ne convenait à un chrétien.
 
Un chrétien est un enfant de Lumière ; ainsi l’apôtre a exhorté les croyants d’Ephèse à vivre et à se comporter d’une manière compatible avec ce fait.
 
Ils avaient été unis à Celui qui est la Lumière du monde, et ils devaient se comporter comme des personnes remplies de cette Lumière, rayonnantes à travers tous les aspects de leur vie.
 
La lumière possède de nombreuses belles caractéristiques qui la rendent à la fois unique et indispensable. Elle montre la pureté et la grâce ; elle expose et bannit les ténèbres ; elle apporte le discernement, la guérison, la croissance et la vie.
 
Marcher « dans la lumière » est la description de la vie d’un chrétien; et Paul a averti les croyants de l’importance de savoir apprécier ce grand privilège sur tout les plans.
 
Il a souligné que le chrétien, étant passé des ténèbres à la lumière, ne devait pas se contenter du fait que son avenir spirituel est assuré. Le chrétien doit continuer de marcher dans la Lumière. C’est ce que l’apôtre a appelé: se « conduire … comme des sages ».
 
Il a énuméré des comportements spécifiques de la marche chrétienne, qui la caractérisent d’une « marche sage ». Ces comportements sont :
 
• Marcher prudemment : être extrêmement prudent pour ne pas tomber dans le piège de l’ennemi.
• Racheter le temps : saisir l’occasion de faire de son mieux pour la cause du Seigneur.
• Comprendre la volonté de Dieu : être divinement éclairé dans la prière et l’étude de la Parole de Dieu.
• Être rempli de l’Esprit : recevoir la plénitude du Saint-Esprit.
• Remercier : adorer et louer le Seigneur à tout moment.
• Se soumettre les uns aux autres : se soumettre volontairement aux autres.L’apôtre établit par cette exhortation, qu’il n’y a pas de sécurité éternelle en dehors d’une marche dans la Lumière selon la Parole de Dieu, tout en s’éloignant du péché et en progressant sur le chemin de la sainteté.
 
Regarder de plus près
 
1.      Quel sera le résultat des œuvres des ténèbres ?
 
2.      Comment la vie Chrétienne caractérise-t-elle la lumière ?
 
3.      Donnez quelques exemples de la façon dont nous pouvons «racheter» le temps. Où pouvons-nous en faire un sage usage?
 
 
Conclusion
 
Dieu veut que nous soyons Ses lumières dans ce monde de ténèbres.
 
Nous ne pouvons être de telles lumières à moins que nous soyons unis à Sa Puissante Lumière et Le suivons tout le long du chemin.