DÉVOTION 2021 DU 16 MARS

DÉVOTION 2021 DU 16 MARS

mars 16, 2021

Lecture biblique : Matthieu 16: 1-12.
«Les pharisiens et les sadducéens abordèrent Jésus et, pour l’éprouver, lui demandèrent de leur faire voir un signe venant du ciel.»(Matthieu 16: 1)

Chacun de nous est entouré de miracles si nous voulons simplement ouvrir les yeux et les voir. Une dame a dit: «Le premier miracle dont je me souviens, c’est quand j’avais environ quatre ans.

Mon doigt a été fracturé quand je jouais dans la cour. Mon père avait mis la Bible dessus, puis il avait prié. Le Seigneur avait enlevé la douleur instantanément, et j’étais sortie pour jouer après que cela avait été bandé.

Une autre femme était née prématurément d’un mois, puis était atteinte à la naissance de la variole. Elle était si malade et minuscule qu’elle ne semblait pas pouvoir survivre, et le médecin s’attendait simplement à signer son certificat de décès. Cependant, ses parents avaient demandé la prière et le Seigneur l’avait guérie.

Un jeune homme avait été appelé à être pasteur dans une autre ville. Lui et sa femme avaient récemment acheté une maison et avaient fait quelques travaux de rénovations.

Le marché immobilier était en récession et les perspectives de vendre leur maison semblaient faibles. Pourtant, une semaine après sa mise en vente, la maison s’était vendue à un bon prix. Ils savaient que c’était un miracle.

Au printemps, des fleurs poussent du sol à partir des pollens qui avaient passé l’hiver enfouis dans la terre. Un champ devient vert avec de tendres pousses de céréales.

Les rivières se jettent dans l’océan, mais l’océan ne déborde pas. Ce sont tous des miracles de Dieu; des témoins naturels de Sa puissance.

Bien que les miracles soient tout autour de nous, nous devons avoir le désir de voir les œuvres de Dieu afin qu’elles génèrent la foi en nos âmes.

Jésus a réprimandé les gens de Son temps parce qu’ils ne voulaient pas croire Ses œuvres qui étaient accomplies au milieu d’eux.

Peu importe le nombre de miracles dont les gens peuvent entendre parler ou être personnellement témoins, s’ils ne veulent pas croire ce que Dieu a fait, rien ne les fera changés.

Se souvenir des miracles antérieurs que Dieu a accomplis pour nous, nous aidera à voir Sa main dans les événements ultérieurs de notre vie.

Souvenons-nous de Sa bonté passée afin que, lorsque nous rencontrons des situations similaires, nous puissions regarder en arrière et dire: «Si Dieu pouvait prendre soin de cette situation là, Il peut également prendre soin de celle-ci.

Contexte

Ce chapitre commence par un défi au ministère de Jésus par les pharisiens et les sadducéens. Ils Lui ont demandé de produire un signe venant du ciel pour prouver qu’Il était le Messie.

Ici, comme ailleurs, ces deux groupes ont fait équipe contre Jésus. Habituellement, en raison de diverses différences philosophiques, ils étaient de puissants rivaux les uns avec les autres. Cependant, ils se sont unis face à Jésus, car en Lui ils avaient un ennemi commun.

Jésus a répondu en disant que leur génération était méchante et adultère. Par adultère, Il voulait dire qu’ils s’étaient détournés de Dieu et qu’ils adoraient de faux dieux.

Jésus a dit que le seul signe qui leur serait donné serait le signe du prophète Jonas, qui faisait référence au fait qu’Il mourrait et ressusciterait le troisième jour.

Il y avait de nombreux signes dans le ministère de Jésus: guérisons, apaiser la mer, chasser les démons, et même ressusciter des morts.

Mais c’étaient des signes pour les gens qui croyaient en Jésus. Pour les méchants et (spirituellement) adultères, le seul signe serait la mort et la résurrection de Jésus-Christ.

En refusant de croire à Son message, les pharisiens et les sadducéens se sont empêchés de voir les signes qui leur auraient donné la foi.

Jésus a mis Ses disciples en garde contre la fausse doctrine. Il leur a dit de ne avoir aucune part dans le levain (symbolique du péché) des scribes et des pharisiens.

Le levain, ou levure, se répand sur tout un morceau de pâte et fait lever le tout.

Par cette comparaison, Jésus a essayé d’avertir Ses disciples afin que les ennemis infidèles de Sa mission ne les influencent pas. Il savait que si Ses disciples passaient du temps avec les incrédules, leur propre foi s’affaiblirait et s’effondrerait sans tarder.

L’incrédulité des scribes et des pharisiens est appelée ici leur «doctrine». La doctrine n’est pas simplement ce que nous disons, mais aussi nos actions et nos attitudes.

L’attitude rigide des pharisiens faisait autant partie de leur doctrine que tout ce qu’ils enseignaient sur la Bible.

Regarder de plus près

Qu’est-ce que Jésus a dit que les gens de Son temps auraient dû discerner?

Si Jésus marchait avec nous aujourd’hui, de quelles doctrines pourrait-Il nous exhorter de nous méfier?

Jésus a dit aux disciples: «gens de peu de foi. » Comment pouvons-nous augmenter notre foi aujourd’hui?

Conclusion

Lorsque Dieu accomplit un miracle dans nos vies, nous devons en prendre note. Dieu veut utiliser ce miracle pour renforcer notre foi et nous rapprocher de Lui.