DÉVOTION 2021 DU 10 AVRIL Hébreux 4 : 1 – 13.

DÉVOTION 2021 DU 10 AVRIL Hébreux 4 : 1 – 13.

avril 10, 2021

Lecture biblique : Hébreux 4 : 1 – 13.
 «Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu. Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses œuvres, comme Dieu s’est reposé des siennes. Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance.» (Hébreux 4 : 9-11)
 
 

Un soir, mon mari est allé dans la cuisine et a commencé à balayer le sol avec enthousiasme. N’étant pas vraiment sûre de ce qu’il prévoyait de faire d’autre, je suis allée me ​​coucher.

Le lendemain matin, quand je suis entrée dans la cuisine, je vis la serpillère et le seau posés dans le coin et je réalisai qu’il avait également nettoyé le sol. Je me suis alors demandé pourquoi il n’avait pas remarqué que je l’avais déjà fait !

Mon mari, plein de bonnes intentions, essayait sincèrement d’aider, mais là, il venait de faire une tâche qui avait déjà été accomplie. En tant que chrétiens, combien de fois faisons-nous la même chose ?

Il y a un repos spirituel dans lequel Dieu veut que nous entrions, mais au lieu d’en jouir, nous travaillons sur des choses qui ont déjà été accomplies ou que Dieu a promises de faire pour nous.

Prenons soin de ne pas manquer, par incrédulité, ce que Dieu a promis!
 
Par exemple, Dieu peut nous demander de faire une tâche spécifique qui, selon nous, dépasse nos capacités. Au lieu de lutter pour l’accomplir par nos propres forces, nous devons nous rappeler qu’Il a promis Sa grâce pour nous aider dans nos difficultés.
 
Peut-être que nous nous inquiétons en essayant de joindre les deux bouts, alors que Dieu a promis de subvenir à tous nos besoins.
 
Peut-être que nous luttons pour essayer de comprendre comment gérer une situation difficile, alors que la Parole de Dieu nous rassure que lorsque nous manquons de la sagesse, nous devrions simplement la demander à Dieu.
 
Certes, nous devons agir nous-mêmes, mais il y a un « repos » spécial dans notre vie chrétienne qui se produit lorsque nous basons nos actions sur la confiance en Dieu pour fournir ce qu’Il a promis.
 
Il y a un domaine dans lequel Dieu nous instruit à nous efforcer : Il nous dit de nous efforcer pour entrer dans Son repos.

Selon la volonté  de Dieu, si nous croyons et prions, nous pouvons nous reposer sur Ses promesses, car quel que soit le besoin, et selon Sa volonté, Dieu nous aidera à réussir.
 
 
Contexte
 
Il y a deux mots grecs dans ce chapitre qui sont traduits par repos:

⁃ Le premier signifie « cessation du travail », indiquant que le corps fatigué physiquement se repose et se régénère.

⁃ Le second signifie non seulement un repos du travail, mais un repos religieux ; un repos de nature sacrée, auquel participent à la fois l’âme et le corps.
 
Dieu s’est reposé le septième jour parce que Sa création était complète. Son repos est disponible depuis lors, mais les Juifs de l’époque de Moïse n’y sont pas parvenus.
 
L’écrivain d’Épitre aux Hébreux, a rappelé aux chrétiens juifs que leurs ancêtres avaient l’opportunité d’entrer à Canaan, mais leur incrédulité dans les promesses de Dieu les en a empêchés.
 
Maintenant, Dieu leur a offert une autre occasion d’entrer dans le repos qu’a apporté Jésus-Christ.

Tout comme Dieu se reposa après avoir complètement achevé Sa création, Jésus offre le repos ultime grâce à Sa mort et Sa résurrection.
 
Au verset 8, « Jésus » est la traduction grecque de « Josué ». Josué a en effet conduit les enfants d’Israël dans la terre promise, mais cela n’a pas apporté un repos durable.

L’éternel et perpétuel repos n’arrivera qu’une fois qu’ils « auront cessé leurs propres œuvres ».
 
Au verset 11, l’écrivain les a encouragés à travailler: (« s’efforcer et faire preuve de diligence ») pour entrer dans ce repos et ne pas tomber dans la même incrédulité que leurs ancêtres.
 
Au verset 12 les mots: «vivante et efficace » sont utilisés. Ainsi, la Parole de Dieu est vivante et puissante, et est comparée dans ce texte à une épée tranchante, pénétrant et révélant nos êtres intérieurs et faisant apparaître ce que nous sommes vraiment.
 
Regarder de plus près
 
1.      Qu’est-ce qui a empêché les enfants d’Israël d’entrer dans la terre promise à l’époque de Moïse ?
 
2.      En quoi le repos qui vient par la foi en Jésus-Christ est-il meilleur que le repos que Josué a offert aux enfants d’Israël                   lorsqu’ils sont entrés à Canaan ?
 
3.      À votre avis, pourquoi l’écrivain d’Hébreux a-t-il comparé le repos de Dieu le septième jour de la création au repos                       qu’offre Jésus-Christ ?
 
4.      Que devons-nous faire pour nous assurer que nous entrons dans le repos que Jésus offre ici dans cette vie et dans                      l’éternité à venir ?

Conclusion
 
Dieu veut que nous nous reposions dans les promesses contenues dans Sa Parole et que nous mettions notre confiance en Lui, quelles que soient les circonstances qui se présentent à nous.
 
Si nous le faisons, nous entrerons un jour dans Son repos éternel au Ciel.