DÉVOTION 2020

DÉVOTION 2020

juin 9, 2020

Lecture biblique : Proverbes 22:17- 29; 23:1-35
«Ne fréquente pas l’homme colère, Ne va pas avec l’homme violent, De peur que tu ne t’habitues à ses sentiers, Et qu’ils ne deviennent un piège pour ton âme. » (Proverbes 22: 24-25)


Il y a quelques années, je me souviens avoir vu un sketch dans notre camp de jeunes d’église où une fille se tenait sur une chaise, tenant les mains d’une autre personne qui était par terre.

Malgré tous ses efforts, la fille sur la chaise ne pouvait pas tirer la personne en dessous de la chaise.

Cependant, lorsque les rôles ont été inversés, la personne par terre a pu tirer vers le bas la fille qui est sur la chaise avec très peu d’effort.

C’était une excellente démonstration du fait qu’il est beaucoup plus facile de tirer quelqu’un vers le bas que de le tirer vers le haut.

Ce n’est pas seulement vrai sur le plan naturel, mais c’est aussi vrai sur le plan spirituellement.

Choisir de s’associer étroitement avec des gens qui ne sont pas là où ils devraient être spirituellement, nous influencera dans une direction descendante.

Les «tractions» négatives sont souvent subtiles, du moins au début.

Nous pourrions être influencés à être découragés, insouciants sur les questions spirituelles ou critiques.

Peut-être, y a-t-il une tentation de critiquer quelqu’un, de couvrir la vérité ou de s’engager dans des activités malsaines.

Bien que nous ne puissions pas réaliser tout de suite que nous avons été affectés, nous pouvons progressivement devenir non sensibles et de mauvais comportements peuvent devenir acceptables et autorisés dans nos propres vies.

Avec le temps, cette influence négative pourrait même nous amener à nous détourner complètement de Dieu.

Salomon était conscient de ce danger.

Nos versets de mise en garde nous exhortent à rester à l’écart des gens en colère, ceux dont la vie est caractérisée par la frustration et des sautes d’humeur.

Il a souligné que les relations avec de telles personnes mettraient en danger notre stabilité et notre équilibre personnels, car la voie d’une personne en colère est pleine de «pièges» que tout faux pas peut déclencher.

Les gens avec qui nous passons du temps nous amènent à devenir ce que nous devenons.

Récemment, j’ai lu sur une jeune musicienne qui voulait devenir excellente dans la pratique de son instrument. Son professeur lui avait conseillé de « jouer », de s’entraîner avec des individus qui étaient des musiciens hautement qualifiés.

L’enseignante savait que jouer avec des gens plus qualifiés qu’elle, aiderait la jeune femme à améliorer ses propres compétences.

Et nous? Nous ne sommes peut-être pas des musiciens en quête d’évolution dans le domaine musicale, mais le même principe s’applique à nos relations personnelles et spirituelles.

Ceux avec qui nous nous associons auront un impact sur qui nous sommes.

Il est vrai que nous vivons dans un monde qui doit être gagné pour Christ, et nous ne devons pas nous soustraire à notre responsabilité de tendre la main à ceux qui ont besoin de Dieu.

Cependant, nous devons être prudents lorsque nous développons des relations étroites.

Nous avons besoin d’avoir des amis forts et spirituellement encourageants pour nous aider à nous tirer vers le haut lorsque les épreuves qui nous entourent, menacent de nous abattre.

Nous avons besoin de nous associer avec ceux qui ne se nourrissent pas de discours critiques, pour maintenir la paix dans nos cœurs. Nous avons besoin des gens qui aiment et soutiennent la Parole de Dieu pour nous garder pleins d’espoir.

Nos amitiés nous encouragent-elles vers une marche plus proche de Dieu ou nous éloignent-elles de Lui?

Il est essentiel pour nous de répondre honnêtement à cette question et de faire les ajustements nécessaires.

Contexte

Ce passage commence la troisième section du Livre des Proverbes, une partie connue comme «les paroles des sages».

Certains commentateurs suggèrent que ces proverbes, de Proverbes 22:17 à 23:11, ont été écrits par d’autres sages et compilés par Salomon.

Le style d’écriture a été associé à un ancien livre de sagesse égyptien intitulé «Instruction d’Amenemope», tandis que la nature personnelle des écrits reflète l’instruction parentale ou le tutorat d’un élève écrit par un enseignant.

Les Proverbes 22: 22-23 interdisent d’exploiter les pauvres. L’expression «à la porte» fait référence à la coutume d’avoir le tribunal judiciaire situé à la porte de la ville.

L’enseignant a averti que Dieu jugerait ceux qui oppriment les pauvres et les affligés.

Se référant aux pratiques commerciales dans les versets 26-29, un avertissement est donné concernant le danger de prendre un engagement pour la caution de la dette de quelqu’un d’autre.

La phrase: «Pourquoi voudrais-tu qu’on enlève ton lit de dessous toi? », indique la possibilité de perdre ses biens en conséquence.

Proverbes 23:10 met en garde contre l’usurpation des terres des orphelins. À l’époque de Salomon, il était de coutume pour les plus proches parents de racheter la terre à un parent qui ne pouvait pas se permettre de la développer, et le mot hébreu traduit par «vengeur» au verset 11 indique que Dieu sera le «parent» de remplacement des propriétaires terriens orphelins.

Le mot hébreu traduit par: le séjour des morts au verset 14 est sheol, qui signifie «la tombe». Le raisonnement dans ce verset est que, la discipline appropriée infligée à un enfant, peut le dissuader de faire des choix imprudents et de la mort prématurée.

Les versets 19-21 mettent en garde contre toute association avec des ivrognes ou ceux qui se livrent habituellement à des excès parce que leur mode de vie mène à la pauvreté à cause de l’assoupissement.

Les versets 22-25 encouragent un fils à honorer ses parents et à s’attacher à l’instruction. Reprenant la pensée du verset 16, l’auteur a souligné que le fils qui vit sagement et dans la droiture, apporte de la joie à ses parents.

Un avertissement contre la promiscuité avec des prostitués et les femmes étrangères est donné dans les versets 27-28.

Les versets 29 à 35 décrivent les effets physiques, émotionnels et mentaux négatifs de l’alcool.

Regarder de plus près

Qu’est-ce que le Proverbes 23: 4 a dit qu’il ne devrait pas être à la base de notre travail ?

Comment obtenons-nous la vérité?

L’exhortation dans Proverbes 22:28 est contre le déplacement de l’ancienne borne. Comment pouvons-nous conserver les repères de la Bible dans notre société aujourd’hui?

Conclusion

Il est sage d’être prudent dans le choix de nos compagnons. Nous serons le plus influencés par ceux avec qui nous nous associons le plus, il est donc important de choisir des amis avec des caractéristiques que nous aimerions développer dans notre propre vie.